Iles éoliennes au Nord de la Sicile


Partager




Les îles Éoliennes, également connues sous le nom Isole Eolie, forment un archipel italien, composé d'îlots majoritairement volcaniques. Ce dernier est situé au nord de la Sicile, dans la mer Tyrrhénienne. Les îles Éoliennes font actuellement figure de territoires très prisés par les géologues et les vulcanologues. Les îles constituant l'archipel ont en effet toutes des origines volcaniques et deux d'entre elles disposent encore aujourd'hui de quelques volcans actifs. Depuis l'année 2000, les îles Éoliennes sont inscrites dans le patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. Selon les responsables italiens de cet organisme, cet archipel serait actuellement menacé par un projet d'urbanisme de grande envergure, consistant à construire 4 nouveaux ports sur l'île de Lipari. La principale source de revenus de l'archipel italien repose sur le tourisme. D'après les responsables locaux, les îles Éoliennes forment actuellement une destination touristique phare en Europe et attirent aux alentours de 20 0000 touristes par an. Les îles Éoliennes sont plus précisément composées de 17 îlots, dont 7 habités. Parmi les 7 îles habitées, seules 3 sont accessibles en voiture.


La superficie totale de l'archipel est de 1 216 km², tandis que le nombre de sa population est de 29 500 habitants. Le point culminant est situé à l'îlot de Salina, sur un mont dénommé Fossa delle Felci, à 962m d'altitude. Sur le plan administratif, l'archipel italien est rattaché à la province de Messine, dans la région autonome de la Sicile. Selon une légende grecque, les îles Éoliennes auraient été pour la première fois colonisées pendant la guerre de Troie, par le fils d'Hellen, Éole, d'où leur nom actuel. Il est important de différencier ce dernier du Dieu grec du vent.


D'après une autre légende, italienne cette fois, les premiers habitants des îles Éoliennes seraient des Italiens méridionaux. Les seuls écrits disponibles attestent que ce sont les Grecs originaires de Cnide qui sont venus pour la première fois sur les îles Éoliennes, en 580 av. JC. Ces derniers ont été menés par Pethathlon. Pour en revenir aux 7 îles habitées de l'archipel italien, il s'agit de Salina, Panarea, Alicudi, Lipari, Vulcano, Stromboli et de Filicudi. Concernant en premier lieu l'île de Salina, elle fait figure de deuxième île de l'archipel italien, tant par sa population que par sa superficie. Avec ses 26,8 km², Salina dispose de 2 300 habitants et est divisée administrativement en trois communes, à savoir Malfa, Santa Marina Salina et Leni. Cette île est la plus fertile des 17 îles de l'archipel et est reconnue mondialement pour son vin dénommé Malvasia delle Lipari. Pour ce qui est de Panarea, cet îlot fait partie des plus petits avec une superficie de 3,4 km². Actuellement, l'île de Panarea forme une destination touristique de luxe, très prisée par la haute société italienne et ce, en raison de ses fonds marins ainsi que sa nature parfaitement préservés.
iles eoliennes


L'île de Alicudi figure également parmi les plus petits îlots de l'archipel Éolien avec ses 5,1 km² et est le plus occidental. Contrairement aux autres îles, Alicudi n'a pas de vocation touristique et tire sa principale source de revenus de la pêche ainsi que de l'agriculture. En ce qui concerne l'île de Lipari, elle est la plus grande en termes de superficie, 37 km² et de population, 11 000 habitants. Durant le régime fasciste de 1925 à 1940, l'île de Lipari a fait figure de prison à ciel ouvert et a accueilli plusieurs personnalités de l'opposition. La plus grande ville de l'île est également dénommée Lipari. Vulcano est l'île située à l'extrême sud de l'archipel et héberge un volcan éponyme, encore en activité. Elle est dotée de 21 km² de superficie et ses 717 habitants vivent principalement du tourisme volcanique. Quant à l'île de Stromboli, elle est la plus orientale et dispose d'une superficie de 12,6 km². Cette dernière peut être considérée comme un amalgame de l'île Vulcano et de Panarea. Ses habitants vivant principalement du tourisme volcanique mais également du tourisme de luxe. Enfin, en ce qui concerne Filicudi, cette île est la deuxième plus petite de l'archipel avec 9,5 km² de superficie et dispose de 200 habitants permanents. Dotée de plusieurs volcans, l'île de Filicudi vit principalement de la pêche ainsi que du tourisme, notamment avec son célèbre musée sous marin.

Le Vendredi 04 Juin 2010 à 11:04
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  voyage car italie, italie voyage, voyage venise italie, voyage rome italie L'Italie : les meilleurs destinations pour vos
vacances



fleche Voir les autres articles commençant par I
 
Articles précédents :
  •  Eau oxygénée : utilisations
  •  Orchidées sauvages : fleurs très répandues...
  •  Médecine chinoise traditionnelle : définition
  •  Péritonite : définition, symptomes, urgence
  •  Iles Grecques : voyage dans un décor de rêve

Articles suivants :
  •  Bonsai ficus retusa : entretien et origine
  •  Graines de GOJI de l'Himalaya
  •  Plante de Neptune : le sapin de mer
  •  Citronnier en pot : entretien
  •  Ecriture automatique : méthode et définition




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   italie Italie



Les îles Éoliennes, également connues sous le nom Isole Eolie, forment un archipel italien, composé d'îlots majoritairement volcaniques. Ce dernier est situé au nord de la Sicile, dans la mer Tyrrhéni...