Titres hybrides en finances : définition


Partager




Définition des titres hybrides
Explications sur les titres hybrides en finances
Les différentes formes de titres hybrides
Plus value et action sous-jacente pour le titre hybride

Qu'est-ce qu'un titre hybride en finances



Le qualificatif de « hybrides » appliqué à certains titres financiers sous-entend un mélange de caractéristiques. Pour rappel, l'on fait la distinction entre deux grandes catégories de titres financiers. Certains titres donnent à leurs porteurs les prérogatives de la propriété.



Le lexique de la finance les désigne par le terme actions. Quant aux titres de créance, que l'on nomme obligations, ils engagent les détenteurs par rapport à un emprunt qu'ils avaient souscrit. Les titres hybrides sont donc des produits particuliers rencontrés sur le marché financier, qui se trouvent à mi-chemin entre ces deux catégories. Certains financiers les décrivent encore comme la combinaison de deux ou plusieurs types de valeurs simples. En corollaire, ces titres particuliers combinent les traits de ces dernières. Ils portent les caractéristiques des obligations dans la mesure où ils mettent en présence un détenteur et un émetteur.

Possibilités pour le porteur du titre hybride



Comme pour les obligations, l'émetteur peut être une collectivité publique ou une entité privée. Le contrat liant ces deux parties fait toujours l'objet d'un contrat qui spécifie entre autres, l'échéance du titre. A l'instar des actions, les titres hybrides confèrent des droits à son porteur, dans le cadre de l'actionnariat. L'encaissement d'une dividende, à un taux convenu, fait partie de ces droits.


Il en va de même de la possibilité, pour le porteur du titre, d'intervenir dans la gestion de l'entreprise dont il détient partiellement le capital. Il importe de noter que dans la pratique, le poids des caractéristiques des obligations et des actions retrouvées dans les titres hybrides ne tient pas du parfait équilibre. De nombreuses personnes tendent effectivement à assimiler ces titres particuliers à des capitaux propres. Mais en observant de plus près leur fonctionnement, l'on remarque qu'ils sont plus fortement chargés des traits propres aux dettes.


Ils portent notamment les mêmes risques que ces dernières.

Titres hybrides émis sur le marché



L'importance de ces risques s'apprécie avec une légère variation selon les formes prises par les titres hybrides émis sur le marché financier. Parmi les supports connus, l'on cite les obligations convertibles et remboursables en actions. Les certificats d'investissement et les titres subordonnés sont aussi des formes courantes. Certains titres hybrides sont exprimés en bons de souscription. Les obligations convertibles sont des titres de créance qui peuvent être échangés contre des actions. Elles sont généralement proposées à taux fixe et leur conversion ne peut se faire que sur une période spécifiée. Comme le laisse entendre leur appellation, les obligations remboursables en actions sont restituées aux détenteurs sous forme de capitaux propres, lorsqu'elles arrivent à échéance. Pour sa part, le certificat d'investissement se distingue par le fait que son porteur ne jouit que de droits limités, à son titre d'actionnaire. Il lui permet tout juste de prétendre à des dividendes. Les titres subordonnés sont une autre forme de titres hybrides. Ils peuvent être remboursables ou à durée indéterminée.
hybrides finances


Dans cette seconde figure, l'on a alors affaire à des titres de créance perpétuels. Le paiement des intérêts peut être reporté en l'absence de dividende allouée et le capital n'est théoriquement jamais remboursé. C'est ce qui fait la différence de ce type avec le titre subordonné remboursable.

Bons de souscription et titres hybrides



Les bons de souscription, autres manifestations de titres hybrides, méritent également l'attention. Ce titre financier donne la possibilité à son porteur de souscrire un autre titre. Cette souscription se fait à un prix préalablement convenu, à une proportion précise et sur une période spécifiée. Autrement dit, le bon de souscription tient lieu d'option d'achat. L'émission du bon de souscription peut se faire de manière autonome, tout comme elle peut être attachée à une obligation ou une action. Désigné dans le lexique financier anglophone par le fameux « warrant », ce genre de titre présente un certain avantage. Il peut effectivement procurer un effet de levier. Il permet souvent de réaliser un pourcentage de plus-value plus intéressant que ce que l'on peut prévoir sur l'action sous-jacente. En notant que les bons de souscription sont cessibles aussitôt après leur acquisition ou bien au bout d'un certain délai. Ils ne sont pas à confondre avec les droits de souscription, qui sont des privilèges accordés à certains actionnaires et qui ne sont valides que sur une période limitée. Alternatives pouvant s'avérer porteuses, les titres hybrides sont toutefois à manier avec beaucoup de rigueur et d'analyse. L'éclairage de financiers spécialistes est recommandé, si l'on souhaite manier ces effets sans danger.

Le Mercredi 15 Juin 2011 à 10:46
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  economie Economie
  finances, banques, investissement, prêt immobilier, crédit, gestion patrimoine, assurances, crédit auto, allocation, comptabilité Finances


fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Les flâneries de Reims 2011 : programme de cette 22ème éditi...
  •  Wakesurf et réglementation du Wakesurfing
  •  Bien protéger son bébé sans excès : quelques conseils
  •  Développer ses photos en ligne : comment faire ?
  •  Nomade Aventure : organisateur de voyages à la carte

Articles suivants :
  •  Groupe Partouche : pasinos, hôtels, casinos
  •  Amundi : épargne salariale et gestion d'actifs
  •  Société Civile Immobilière ou SCI : définition
  •  Massothermie : technique de massage particulière
  •  Procédure de dépôt de bilan : définition...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   economie Economie



Le qualificatif de « hybrides » appliqué à certains titres financiers sous-entend un mélange de caractéristiques. Pour rappel, l’on fait la distinction entre deux grandes catégories de titres financie...