L'homme du Picardie : zoom sur un ancien feuilleton français


Partager




Si une série a marqué le paysage télévisuel des années 60, on ne peut que penser à « L'homme du Picardie ». Chacun de ses épisodes a toujours été le rendez-vous incontournable de tous les téléspectateurs, jeunes et adultes, de l'époque, durant plusieurs semaines successives. Il a fait ainsi partie des programmes de diffusion ayant connu les plus grandes audiences de cette période, voire de toute l'histoire de la télévision. L'homme du Picardie peut donc être considéré comme le symbole de la bonne santé de la télévision dans les années 60. Mais, qu'en est-il vraiment de l'homme du Picardie ?



C'est un film, plus précisément un feuilleton, produit par l'Office de Radiodiffusion Télévision Française ou simplement ORTF. Cette série télévisée a été diffusée sur la première chaîne de l'office à partir de la fin de l'année 1968, plus précisément le 16 décembre 1968, et a duré jusqu'au début de l'année 1969. Mais ces quelques mois de diffusion lui ont largement permis de conquérir le coeur des cinéphiles de l'époque. En tout, l'homme du Picardie est constitué de 40 épisodes, diffusés tous les jours pour une durée allant de treize à quinze minutes. Divisé en plusieurs parties, l'ensemble des diffusions du feuilleton forme un film de 450 minutes. « L'homme du Picardie » est l'oeuvre du réalisateur Jacques Ertaud, bénéficiant du scénario très réel, imaginé par les scénaristes Henri Grangé et André Maheux. A l'aide de leur histoire, ces derniers entendent présenter toutes les facettes de la vie quotidienne d'une famille dite de la France profonde. Le trait marquant du scénario est la volonté de faire vivre les moments de joie et d'affliction vécus par ce type de famille. Ce qui implique que la présentation de l'histoire se fasse à travers une chronique vraie et fidèle à la réalité.


Le film relate les expériences personnelles de la famille Durtol dont le quotidien se résume tout simplement à une péniche qui porte le nom de Picardie. L'histoire est surtout axée sur l'artisan marinier Joseph Durtol, à la fois propriétaire et patron de l'automoteur de 38 mètres. Il passe tout son temps au-dessus de l'eau pour transporter des marchandises de toutes sortes. Cet artisan vit ainsi au rythme des parcours sans fin sur les canaux et les rivières à bord de son automoteur qui lui sert de maison et où il vit toute l'année avec sa femme Thérèse et sa fille Yvette.


Ensemble, ils essaient tant bien que mal de survivre aux conditions de batellerie très difficiles des années 60. Le public de « l'homme du Picardie » est particulièrement attaché au personnage de Joseph Durtol, un homme au caractère très difficile et à l'esprit borné à la batellerie. Cet état d'esprit fermé se remarque par sa volonté de voir sa fille menée une vie de batelier comme lui. Par ailleurs, sa fille Yvette n'envisage pas du tout une vie dans ce milieu pénible de la batellerie. Pour mériter tout son succès, L'homme du Picardie a notamment été réalisé avec un casting exemplaire. Cette histoire, tantôt passionnante, tantôt affligeante, est interprétée par six personnages principaux. Le premier rôle revient à Christian Barbier qui incarne le personnage très difficile de Joseph Durtol. Le second rôle, c'est-à-dire celui de la femme du patron du Picardie, incombe à l'actrice Yvette Etiévant. Le troisième rôle pour la fille Durtol est joué par Léone Veron. Les autres personnages principaux de cette série télévisée ont été incarnés par trois autres acteurs dont Pierre Santini qui joue Julien, Pierre Tornade en tant que Malbosc et André Fuma comme Lebesque.
homme du picardie


D'autres acteurs et actrices se sont aussi investis dans de rôles secondaires pour faire vivre cette grande histoire des années 60. Parmi eux, on peut citer Lucien Raimbourg qui joue Léon Bouvines, Françoise Bonneau dans la peau de Marie-France et Gabriel Gobin en tant qu'Antoine Luriecq. Les autres acteurs sont Paul Bisciglia incarnant Peucheu, Henri Kuhn comme Schaeffer, Pierre Arditi et Jacques Dhéry jouant respectivement Lucien et Marcellin. Outre le succès connu par ce feuilleton dans l'Hexagone, il a également été bien accueilli par le public néerlandais. Avec comme titre "De Schipper van de Picardie", la série a été adaptée en hollandais pour être diffusée dans tout le pays.

Le Mercredi 31 Décembre 2008 à 14:49
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  acteurs serie televisee, petit ecran, serie américaine, star de television Série télévisées : entre amour, luxe, trahison,
beauté, gloire ... c'est tout une histoire



fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Obligation alimentaire des enfants envers les parents : c'es...
  •  Panne de machine à laver que faire ?
  •  Geoffroy Roux de Bézieux : homme d’affaires français...
  •  TCL : Les Transports en Commun lyonnais
  •  Aide financière au transport en France

Articles suivants :
  •  Lève-moto : comment choisir ?
  •  Lambris PVC : pour une nouvelle décoration de votre maison...
  •  Agent Provocateur : marque de lingerie chic
  •  Audi A5 : une des plus belles berlines du constructeur all...
  •  Bouchon muqueux : c'est quoi ? quel rôle durant la grosses...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   emissions tele Emissions télé



Si une série a marqué le paysage télévisuel des années 60, on ne peut que penser à « L'homme du Picardie ». Chacun de ses épisodes a toujours été le rendez-vous incontournable de tous les téléspectate...