Homme : définition de l'homme moderne


Partager




Définitions de l'homme
L'homme, de l'arbre au ciment
L'homme dans la culture
L'homme fort et moderne

L'homme dans l'histoire



Il n'existe pas une, mais plutôt des définitions de l'homme. Ni concept, ni objet, l'homme constitue en effet une réalité à part, qui forme une unité tout en étant très complexe. Sa définition ne peut se faire que si l'on se fixe un point de vue permettant de considérer un aspect particulier des éléments qui le fondent.



La manière dont l'homme est défini varie ainsi, en fonction des perspectives et des intérêts du descripteur. Par exemple, la logique populaire n'envisage l'homme que comme un type particulier de la race humaine. Elle le définit par son âge, par opposition à garçon et par son sexe, par opposition à femme. Même la plus simple des définitions de l'homme ne peut ainsi se passer de le rapporter à d'autres réalités. Les spécialistes du vivant élaborent leur définition de l'homme, en mettant en avant les caractères distinctifs de celui-ci, par rapport à d'autres êtres vivants. Dans cette perspective, l'on commence à adopter la désignation de homme, à partir de 500 000 ans avant J-C. L'on note, à ce moment, un aspect de plus en plus élaboré de ce qui deviendra les principaux traits distinctifs de l'être humain.

Chronologie de l'homme



Si les précurseurs de ce dernier existent des millions d'années plus tôt, la référence des Homo sapiens et du Neandertal, comme le début de l'homme moderne, reste la plus pertinente. Sur le plan physique, l'on enregistre une augmentation plus importante du volume crânien et une bipédie plus aboutie. L'on situe également à cette période l'apparition des premiers signes d'émotion.


Ceux-ci sont notamment rattachés au fait que ces espèces ont commencé à ensevelir leurs morts. Dans leur appréhension de l'homme, les philosophes prennent la part de mettre l'emphase sur la rationalité de celui-ci. Cette dernière constitue l'essence qui distingue cet être à part de l'animal. « L'homme est un animal raisonnable ». Cette rationalité permet notamment à l'homme d'interagir avec ses pairs, en tâchant de suivre la logique de ce qui est juste, utile et bon.


De son côté, l'anthropologie se veut être une discipline complète, dont les observations, portant sur tous les aspects de l'homme, permettraient de définir celui-ci d'une manière très élaborée.

Définition de l'homme moderne



Une fois de plus, ces divers aspects servent d'angles de vue pour appréhender l'homme. Il est défini selon l'aire culturelle à laquelle il appartient et les rites propres à celle-ci. Il peut aussi se définir par rapport aux réseaux sociaux qu'il développe et entretient. Ce ne sont que des exemples d'angles pouvant être adoptés pour définir l'homme en anthropologie. Si l'on devait rabattre en une seule toutes les définitions que l'on peut formuler, pour l'homme, l'on se rend compte que malgré les différences d'angles de vue, il existe des critères stables. L'homme est d'abord notion de contenant et de contenu, sous l'enveloppe du vivant se développe une conscience. Celle-ci lui permet d'appréhender le milieu dans lequel il évolue, des variations qui marquent ce dernier, ainsi que des autres êtres vivants et choses dont il est constitué. Mais plus que tout, l'homme a conscience de lui-même.
homme


Les informations et les stimulations qu'il reçoit de son environnement suscitent des questions, des envies de comprendre et des réactions. L'ensemble de ces démarches tissent le toile de fond de l'histoire personnelle de l'homme, qu'il met en présence d'autres histoires que la sienne.

Reproduction de l'homme



A travers ces confrontations, l'homme continue de se construire, tirant des leçons de ses expériences, développant une tendance particulière. Celle-ci peut aller dans le sens d'une reproduction des modèles qu'il juge profitables, ou le rejet de ce qui lui semble inadapté. Tout en occupant à chaque fois une position centrale, par rapport à toutes choses, autres hommes et situations, l'homme est en équilibre instable. Le fil de son histoire se joue, en effet, dans le cadre d'un temps qui le propulse sans cesse dans un sens ou un autre. Il est prédisposé à procéder à une marche en avant, à envisager des idées de construction, d'innovation. Il est, par nature, obsédé par ce que peut réserver l'inconnu, ce qui est devant, l'avenir. Mais sa propre rationalité le soumet simultanément à une remise en question, des retours sur le passé, des questionnements sur ce qui aurait pu, ou ce qui aurait dû. Les expériences du passé le retiennent parfois, le soumettent à la prudence et le gardent de tenter ce qu'il veut entreprendre pour le futur. La somme de tous ces éléments constitue le cadre unique qui peut aider à comprendre, ne serait-ce qu'en partie, ce qu'est la condition d'homme.

Le Jeudi 13 Janvier 2011 à 11:12
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Jour : qu'est-ce qu'un jour sur Terre ?
  •  Femme : définition d'une femme d'aujourd'hui
  •  Acide borique : utilisé pour les pieds, les mycoses ou encor...
  •  Citalopram : propriétés, effets secondaires
  •  Terre de couleur : produits de soins et de bien-être

Articles suivants :
  •  Huile de nigelle : vertus, propriétés et bienfaits
  •  Voyage dans le temps : possible ou paroles en l'air ?
  •  Les Templiers : histoire de l'Ordre du Temple
  •  Vampires : existent-ils vraiment ?
  •  Sorcières de Salem : histoire et contexte historique




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   anthropologie Anthropologie



Il n’existe pas une, mais plutôt des définitions de l’homme. Ni concept, ni objet, l’homme constitue en effet une réalité à part, qui forme une unité tout en étant très complexe. Sa définition ne peut...