La place de l'homéopathie dans le domaine médical


Partager




Système de médecine alternative non reconnu dans les milieux scientifiques visant à traiter les malades à l'aide d'agents hautement dilués, l'homéopathie a quelquefois des difficultés à être reconnue comme étant une forme de thérapie. Mais quelle est réellement sa place dans le domaine médical ? En effet, l'homéopathe justifie d'une formation rigoureuse en complément de celle de médecine.



Cette particularité tend à souligner l'importance de l'homéopathie dans le domaine médical, mais aussi, en vue de répondre à l'exigence de la connaissance nécessaire à la prescription des médicaments homéopathiques. En effet, la dispense des cours d'homéopathie est de nos jours assurée au sein d'écoles privées, mais également au sein des universités (facultés de médecine ou de pharmacie) : il s'agit en fait d'un cycle de « Formation Médicale Continue » qui s'est fait une place importante dans divers pays. S'étendant sur une durée de deux ans, les études en homéopathie varient entre 150 à 200 heures voire 1 200 heures sur une durée de 3 ans pour certains pays, tout en associant la théorie à la pratique, c'est-à-dire, l'enseignement des bases à des exercices cliniques, et font souvent l'objet de propositions aux médecins diplômés.


Contrairement aux spécialisations post-universitaires (dont celle du vétérinaire ou du pharmacien), l'homéopathie exige des connaissances en « matière médicale homéopathique » (symptômes, indications les plus fréquentes nécessitant la prescription de médicaments homéopathiques), les stratégies de prescription sans oublier les règles de posologie s'y rapportant, la fabrication, la pharmacologie du médicament homéopathique, et enfin, la clinique homéopathique, l'examen du malade, mais également, la place de l'homéopathie dans les différentes pathologies.


homeopathie medecine
Si l'homéopathie prend de plus en plus de place au sein du domaine médical, il faut souligner le fait que son succès ne peut être scindé de celui de la médecine douce. Habituellement, les spécialistes en homéopathie contestent cette appartenance par crainte de similitudes qui pourraient s'avérer préjudiciables et ce, malgré le fait qu'elle soit approuvée, ou encore souhaitée. Raison pour laquelle, nous avons aujourd'hui des spots publicitaires de médicaments homéopathiques qui traduisent bien la confiance des patients qui ont souvent recours à la médecine douce. Parallèlement, pour ceux qui ne considèrent pas réellement les vertus de l'homéopathie, on se rend compte que l'évolution de la médecine n'a toujours pas totalement répondu à certains handicaps ou même certaines causes de mortalité.


Si concernant l'homéopathie au sein du domaine médical, certains parlent d' « illusion » ou de « charlatanisme » et d'autres de médecine « naturelle » qui n'engendrerait pas de douleur et ne brutaliserait pas l'organisme, l'homéopathie se présente de nos jours comme étant une médecine douce contraire à la médecine dure. Mais qu'est-ce qu'une « médecine douce » en réalité ? Et qu'entend-on par « médecine naturelle » ? Voilà des questions auxquelles des réponses manquent encore. En attendant, pour ceux qui reconnaissent en l'homéopathie des vertus évidentes (qui paraissent parfois subjectives), c'est certain qu'en plus des facteurs socio-psychologiques concourant à la montée des médecines douces, ils ont déjà fait une place à cette méthode de thérapie au sein du domaine médical.

Le Lundi 26 Mars 2007 à 15:24
Article écrit par Azimut ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  homéopathie, medecine par les plantes L'homéopathie


fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Mères porteuses : le commerce du ventre
  •  L'homéopathie : une médecine douce à base de plantes, d’anim...
  •  L'origine de l'homéopathie
  •  La chirurgie : une médecine de haute précision
  •  La sexologie : quand la médecine s'intéresse à nos problèmes...

Articles suivants :
  •  L'impact de l’histoire sur les modes vestimentaires
  •  L'histoire de l'acupuncture
  •  La mode au Moyen Age
  •  L'Antiquité en France: des Celtes à Clovis
  •  Préhistoire en France: des premiers outils à l'âge de bron...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Caro a écrit [06/06/2007 - 11h07] 
Caro

J'ai l'impression que les traitements homéopathiques ne mettent plus les gens en confiance. Certains même sont très retissants à l'idée de suivre un traitement homéopathique, craignant qu'il n'est aucun effet sur leur organisme. Pourquoi douter des ressources de la nature et accorder plus de crédit aux antibiotiques et autres médicaments ??




 Ipfix a écrit [18/07/2007 - 16h56] 
Ipfix

L'homéopathie est une spécialisation que n’importe quelle personne pour le peu qu'elle obtienne un doctorat de médecine peut entreprendre. L'homéopathie nous proviens tout droit de la chine à la différence près que chez nous, ce sont des comprimés et dans les pays asiatique ce sont les branches, racines, feuilles et fleurs de plantes pour l'exemple qui sont utilisée. En effet du au peu d'effet qu'ont ceci les personne font de mois en moins confiance à ces traitement qui de sur crois ne sont pas remboursé par la caisse primaire d'assurance maladie!





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



Définie comme étant la méthode thérapeutique visant à « traiter les maladies à l'aide d'agents produisant sur l'homme sain des symptômes semblables à ceux que l'on veut combattre chez l'homme malade, ...