Hindouisme : probablement la plus vieille des religions


Partager




On qualifie l'hindouisme comme l'une des plus anciennes religions. On estime son apparition vers 1400 avant JC mais on ne peut associer sa création à un personnage, contrairement au bouddhisme, instauré par Bouddha. L'hindouisme n'est cependant pas une religion comme les autres puisque elle ne repose sur aucun dogme ni Eglise. On ne peut en outre pas se convertir à l'hindouisme, on naît hindou. Bien au-delà d'une religion, le bouddhisme est également le reflet d'une civilisation à proprement parler, à savoir celle de la nation indienne.



Deux termes caractérisent cette très ancienne religion : le Brahman qui définit un grand ensemble dans lequel chacun se fond. On peut retrouver le Brahman dans chaque élément de l'univers ou de la nature. Le principe de Maya est le second fondement primordial de l'hindouisme. Il repose sur le fait que le monde se montre tel qu'il apparaît à nos yeux, mais il est interdit de dire qu'il correspond à une réalité. Par ailleurs, l'hindouisme s'apparente à un système de caste, profondément ancré dans la société indienne. Dès la naissance, un hindou fait partie d'une catégorie. Les catégories sont issues d'un mythe, celui du sacrifice de l'homme cosmique. Cet homme aurait été sacrifié et il désigne la société comme un tout organique. De sa tête naissent les Brahmanes, caste des prêtres, de ses épaules, les guerriers et les rois (kshatriya), de ses cuisses, les producteurs (vaiçya) et de ses pieds, ceux qu'on appelle les Intouchables, au service des trois premières catégories. Ils sont considérés comme étant impurs à l'inverse des Brahmanes.


Etre hindou nécessite le respect de la loi sociocosmique (dharma), c'est-à-dire, par exemple, qu'un membre d'une caste ne peut se marier avec un membre d'une autre et doit respecter les devoirs de son état (sva-dharma). Trois divinités gouvernent au sein de l'hindouisme. La première se nomme Brahma. Il est le créateur. La seconde, quant à elle, est Vishnou, considéré comme le préservateur. La troisième, Çiva, le destructeur. Il ne faut pas oublier de citer les endroits sacrés, chers aux hindous.


hindouisme
Ils sont appelés tirtha, les plus célèbres se situent sur le Gange. Les hindous sont, en effet, très fidèles au pèlerinage, qu'ils pratiquent essentiellement à la fin de leur vie pour se purifier, mais aussi tout au long de leur vie pour obtenir leur salut. Si le bouddhisme s'est beaucoup inspiré de l'hindouisme, il est beaucoup moins radical, notamment parce qu'il n'implique pas le système de castes. Le bouddhisme et l'hindouisme se rapprochent par leur sens de la Purification et surtout par la Libération de l'ignorance. L'un des plus célèbres adeptes de l'hindouisme est sans conteste Gandhi. Il ne faut toutefois pas oublier qu'il a lutté contre le système des castes, en Inde, qu'il ne jugeait pas légitime. Il a, dans ce sens, notamment incité les mariages intercastes.


Mais, l'hindouisme trouve sa particularité dans le fait qu'elle ne se classe ni en tant que religion polythéiste, ni monothéiste, d'autant que pour un hindou, Jésus ou Allah sont aussi des formes de divinités. Enfin, malgré une certaine dureté de son système au coeur de la société, n'oublions pas que l'hindouisme, contrairement à toutes les grandes religions, n'a jamais mené de guerre sainte.

Le Mardi 24 Avril 2007 à 09:41
Article écrit par missharper ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Sousse : visitez la « perle du Sahel » et 3è ville moderne d...
  •  Michael Jackson : l'interprète du légendaire thriller, le pr...
  •  Louis XIV : le roi Soleil
  •  Loi Robien : investissez grâce à la loi de Robien
  •  Le surendettement : un dossier sensible

Articles suivants :
  •  Luxembourg : capitale européenne de la culture en 2007
  •  Le régime Hollywood : Beverly Hills, Résultat, Menu, Progr...
  •  Aubade : la lingerie classe, mais sexy
  •  Sinik : le nouveau visage du rap français
  •  Tryo : le groupe qui chante “Désolé pour hier soir”




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Lo baylet a écrit [02/11/2008 - 16h23] 
Lo  baylet

Il est désolant que l'on ne donne pas à la religion majoritaire de l'Inde, le nom que ses Fidèles initiés aiment et qui est Sanâtana-Dharma. Les désignations de Brahmanisme, d'abord, et Hindouisme, e,suiote et actuellement, sont des inventions unilatérales et donc autoritaires, et encore plus, arbitraires, des Pasteurs Chrtéiens Anglicans de la colonisation du Royaume Uni sur les Indes. Ne peut-on rendre à cette religion -la plus vieille de la planète Terre- sur laquelle bien d'autres religions ont copié et religion qui a énoncé, il y a 6.000 ans en arrière, ce que nos Scientifiques ont découvert depuis ... 100 ans ? CBP




CBP



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   spiritualite Spiritualité
   hindouisme Hindouisme



On reconnaît l'Inde en particulier grâce à sa religion officielle, l'hindouisme. On ne sait pourtant pas où elle trouve ses origines et ses caractéristiques principales. En outre, beaucoup l'associe a...