Héroïne : une drogue à la forte dépendance physique et psychique


Partager




Créée dans la deuxième moitié du XIXè siècle à partir de la morphine, produit médical mais largement détourné à des fins illicites, et ce dès sa commercialisation, l'héroïne a été originellement synthétisée pour stopper l'addiction à la morphine, justement. Les scientifiques à l'époque ne se doutaient pas des différents effets secondaires que pouvaient avoir les produits inventés et les commercialisaient sur-le-champ (pour l'anecdote, Freud prescrivait même de la cocaïne à ses patients, avant de se rendre compte des effets désastreux de ce traitement). En vente libre dans les pharmacies, elle ne sera interdite que plusieurs décennies plus tard. L'héroïne est donc un produit de semi-synthèse obtenu à partir de la morphine, elle-même créée à partir du pavot que l'on trouve un peu partout, y compris en France, mais dont les champs sont principalement répartis en Asie, le premier producteur étant l'Afghanistan. Sa production est légale, contrairement aux idées reçues, mais évidemment contrôlée. En ce qui concerne les effets de l'héroïne, ceux-ci ne sont pas comparables avec toute autre drogue dite récréative.


C'est un puissant analgésique mais aussi un dépresseur et un anxiolytique, qui endort la douleur et procure une sensation de bien-être total. L'usager a alors l'impression de quitter son corps, de ne plus rien ressentir, l'esprit loin de tout emprisonnement matériel et factuel. Les méthodes de prise d'héroïne sont variées et présentent des effets plus ou moins similaires, l'effet le plus puissant étant par la prise en intra-veineuse mais l'inhalation de vapeurs est également possible, comme c'est aussi le cas pour l'opium. On appelle alors cela « chasser le dragon ».


C'était la méthode la plus répandue lorsque le produit fut commercialisé et rendait somme toute moins dangereuse la prise d'héroïne. Enfin, tout est relatif car quel que soit le mode d'administration, elle reste une drogue puissante aux effets secondaires destructeurs. Même dans le cadre d'un usage rare et récréatif, le corps développe une tolérance au produit, augmentant l'envie d'en reprendre. Pour un usager plus régulier, la dépendance est rapide et double. Tout d'abord, l'héroïne procure un sentiment de manque psychique dû à la grande sensation de bien-être qu'elle provoque. Comme c'est le cas pour les autres produits stupéfiants comme la cocaïne ou l'ecstasy, l'envie de rester dans cet état devient de plus en plus fort et peut facilement se transformer en besoin. Mais là où l'héroïne se différencie de ces autres drogues, c'est par la dépendance physique bien plus forte qu'elle crée, connue sous le nom de « manque ». Si elle paraît attrayante pour toute personne avide de voyages psychiques, les risques d'overdose et de toxicomanie sont potentiellement destructeurs dès les premières prises.
heroine


N'oublions pas aussi que le trafic de drogue, quel qu'il soit mais tout particulièrement d'héroïne, est l'un des plus importants, des plus risqués et des plus lourdement pénalisés qui soient.

Le Mardi 11 Septembre 2007 à 10:22
Article écrit par Godspeed ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  drogue, cannabis, héroïne, ecstasy, cocaïne, lsd, trafic, addiction, narcotiques, spleef, crack, opium, trafiquants, toxicomane, toxicomanie Drogues : dure ou douce, la drogue dans tous ses
états



fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Pologne : pays d'Europe Centrale aux richesses culturelles s...
  •  Akon : le nouveau prodige américano-sénégalais du RnB...
  •  Winston Churchill : leader du parti conservateur britannique...
  •  Intervention chirurgicale ratée : les recours
  •  Björk : actrice, chanteuse, musicienne et compositrice islan...

Articles suivants :
  •  CFTC ou Confédération française des travailleurs chrétiens...
  •  Tino Rossi : acteur et chanteur corse au succès mythique...
  •  Anesthésie locale : comment ça marche ? à quoi ça sert ?...
  •  Annecy : commune française et préfecture de la Haute-Savo...
  •  André Dussollier : célèbre acteur français à la télé comme...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   societe Société
   drogue Drogue



Aujourd'hui les drogues sont nombreuses et largement répandues, souvent à usage récréatif comme c'est le cas pour le LSD, l'extasy ou le cannabis, voire la cocaïne de plus en plus prisée également. Ce...