Hernie hiatale : symptômes et traitement


Partager




L'hernie hiatale constitue une manifestation pathologique dans laquelle la position anatomique de l'estomac dans l'abdomen est sujette à quelques troubles. Une partie de cet organe de l'appareil digestif va se retrouver positionnée dans le thorax, en dépassant les limites du diaphragme. Cette fine membrane est censée séparer la cage thoracique de la cavité abdominale, où siègent une grande partie des organes dédiés à la fonction digestive. Plusieurs cas peuvent se présenter.



Si certains expérimentent l'hernie hiatale de manière intermittente, dans des conditions que le médecin cherchera toujours à préciser, d'autres souffrent de cette anomalie en permanence. L'on distingue deux sortes de hernie hiatale selon la figure anatomique observée. Dans l'hernie par roulement, forme rare de la maladie, c'est le corps de l'estomac lui-même qui remonte dans le thorax, le cardia restant en place. Le cardia désigne la partie anatomique qui sert de trait d'union entre l'oesophage et la poche gastrique. Beaucoup plus fréquemment, c'est ce cardia qui glisse vers la cage thoracique. La principale conséquence de cette mauvaise position de la poche gastrique consiste en un reflux gastro-oesophagien. C'est donc principalement ce signe qui conduira le praticien à sonder le terrain d'une hernie hiatale, chez un patient qui vient en consultation. Comme le suppose son appellation, ce trouble se manifeste par un retour dans l'oesophage du contenu de l'estomac. La description la plus terre à terre souvent faite par le sujet fait état d'une éructation acide, lorsqu'il s'allonge après un repas. Cette remontée occasionne en même temps une sensation de brûlure dans la gorge.


D'autres signes peuvent se manifester et mettre sur la piste d'une hernie hiatale. Il s'agit entre autres d'un pyrosis. Ce terme désigne une sensation incommodante de douleur derrière le sternum, malaise perçu sous la forme d'une brûlure qui tend à s'exacerber lorsque le malade se penche légèrement en avant. Une difficulté à avaler peut également apparaître chez le malade qui peut, en outre, être sujet à des épisodes de toux nocturnes. Il est à noter que les manifestations de l'hernie hiatale qui empruntent celles des pathologies thoraciques peuvent totalement mettre sur des fausses pistes.


hernie hiatale
Certains patients présentent des symptômes très proches de ceux observés dans une angine de poitrine, notamment si l'on assiste à un essoufflement, voire à quelques troubles du rythme cardiaque. Pour ces cas-là, quelques signes peuvent favoriser la piste de l'hernie contre d'autres possibilités. Une présence de sang dans les vomissements, s'ils ont lieu et une fatigue accompagnée d'une pâleur qui s'explique par des saignements discrets mais à répétition au niveau du tube digestif, font partie de ces signes. Dans le pire des cas, l'estomac « déplacé » peut être le siège d'un volvulus. Si cette torsion de l'organe sur lui-même constitue une des formes aggravées de la maladie et constitue une urgence médicale, certaines hernies hiatales peuvent être totalement silencieuses.


Les examens en cabinet de consultation peuvent ainsi compter quelques radiographies, où le praticien peut noter la présence d'une poche d'air dans le thorax, sur un cliché pulmonaire de profil et de face. Le TOGD consiste à faire avaler un liquide baryté au patient et à en suivre l'évolution dans le tube digestif, sous radioscopie. Pour ce qui est du traitement de l'hernie hiatale, il est généralement symptomatique. Le médecin va prescrire des médicaments pour calmer les manifestations observées. Il suggérera, en prime, quelques bonnes habitudes à adopter pour en tempérer l'intensité. Il s'agit notamment de surveiller son poids et de penser à le réduire si l'on est en surcharge, de restreindre le port de vêtement trop serré sur l'abdomen et de ne pas se coucher trop tôt après la prise alimentaire. Les anti-acides figurent en bonne place dans la plupart des ordonnances établies pour ce genre de maladie. L'intervention chirurgicale, en vue de remettre l'estomac en place, ne sera généralement envisagée que dans les cas d'hernie par roulement. Elle est également engagée lorsqu'une forme par glissement tend à résister à la prise en charge. Lors de cette gastropexie, le chirurgien va procéder à une immobilisation de l'estomac. Il fixe la tubérosité de la poche gastrique à la face contiguë du diaphragme. D'autres praticiens préconisent la simple mise en place d'un système anti-reflux. Mais la longévité de son effet prête à discussion et les manifestations risquent de réapparaître à tout moment.

Le Jeudi 24 Juin 2010 à 13:21
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  santé, nutrition, diététique Santé et diététique
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Roc laboratoire Rogé Cavailles
  •  Margarine végétale : composition et vertus
  •  Huile d’Amla : vertus et secrets
  •  Citronnelle plante : vertus
  •  Douleur musculaire et articulaire

Articles suivants :
  •  Figuier arbre : plantation et entretien
  •  Vinaigre balsamique de Modène
  •  Chuck Norris : facts, blagues sur google, mais acteur avan...
  •  Courbatures musculaires : que faire ?
  •  Aquarium d’eau de mer : particularités




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



L'hernie hiatale constitue une manifestation pathologique dans laquelle la position anatomique de l'estomac dans l'abdomen est sujette à quelques troubles. Une partie de cet organe de l'appareil diges...