Hépatite B : prévention, symptômes et traitements de cette MST


Partager




L'hépatite est une atteinte inflammatoire du foie consécutive à l'infection par l'un des cinq virus de l'hépatite : A, B, C, D et E. L'hépatite B est due à un virus de la famille des Hépadnavirus. Les sécrétions qui permettent de transmettre le virus sont le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et les liquides issus d'une plaie. Toutefois, les modes de contamination les plus fréquents se font par voie sexuelle, vaginal, anal ou buccogénital. On recense de rares cas de transmission par transfusions sanguine ou de produits sanguins.



D'autres, rares également, sont dus à du matériel non stérilisé en chirurgie, acupuncture, mésothérapie, soins dentaires, tatouage ou piercing. La population toxicomane est la plus exposée du fait du partage et de la manipulation de seringues et de matériel d'injection. La période d'incubation varie de 45 à 180 jours, après une période d'incubation qui est silencieuse. La maladie est asymptomatique dans 90 % des cas, c'est à dire que la majorité des gens qui contractent ce virus ne présentent aucun symptôme. Pour les autres 10 %, les symptômes peuvent être de l'anorexie, des douleurs au foie, des nausées ou une jaunisse. Le virus de l'hépatite B est extrêmement contagieux : dix fois plus que celui de l'hépatite C et cent fois plus que celui du sida. C'est la maladie sexuellement transmissible (MST) la plus répandue au monde, plus que l'herpès, et surtout c'est la plus meurtrière, puisqu'elle provoque deux millions de décès par an. L'hépatite B est la seule maladie transmissible sexuellement qui peut être prévenue par un vaccin.


Pour réduire les risques de contracter l'hépatite B, il faut utiliser un préservatif lors des rapports sexuels dits à risques, ne pas partager les seringues et les instruments pour tatouer ou percer le corps. En cas de doute sur une infection, il est préférable de consulter un médecin. Pendant la consultation, il va palper le foie pour vérifier si l'organe est atteint. Seuls des examens complémentaires permettent de vérifier s'il s'agit d'une hépatite B.


Le médecin prescrit un test de dépistage qui se fait sur une simple prise de sang, pour laquelle il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Il s'agit toujours d'une prescription spécifique. Le traitement de l'hépatite B est curatif. Son objectif est de prévenir l'évolution vers la cirrhose et le cancer. Il s'agit d'un traitement antiviral de 24 à 48 semaines, avec une seule injection hebdomadaire. Dans de rares cas, l'hépatite aiguë peut dégénérer. Cette urgence est mortelle dans 90 % des cas et nécessite une greffe de foie. Le traitement préventif passe par la vaccination et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la recommande chez les personnes à risques. Elle est obligatoire chez tous les personnels de santé. Un rappel doit être effectué tous les dix ans. Il existe également un vaccin combiné contre l'hépatite B et l'hépatite A. A noter : il existe une polémique concernant un lien éventuel entre cette vaccination et la survenue de la sclérose en plaque.
hepatite b



Le Mercredi 06 Février 2008 à 10:04
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  sida, syphillis, hépatite Les MST : maladies sexuellement transmissibles


fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  123pneus : une occasion pour acheter des pneus en ligne au m...
  •  Maria Callas : biographie d'une soprano américaine d'origine...
  •  Dijon : capitale régionale et riche en patrimoine historique...
  •  Chronorégime : quand alimentation rime avec horloge biologiq...
  •  David Beckham : portrait d'un célèbre et brillant footballeu...

Articles suivants :
  •  Thé : des saveurs qui nous viennent du monde entier
  •  Lily Allen : chanteuse anglaise découverte grâce à MySpace
  •  Toulon : 9è agglomération française et base du grand port ...
  •  Forte transpiration : comment y remédier ?
  •  David Lynch : cinéaste américain récompensé aux Césars...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Frédérique a écrit [06/02/2008 - 10h14] 
Frédérique

Les derniers événements (mise en examen de hauts responsables de l'institut Pasteur) semblent confirmer qu'il puisse y avoir un lien entre vaccin de l'hépatite B et sclérose en plaque . Va t'on vers un nouveau scandale ?




Il y a un temps pour tout......



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






L’hépatite B est considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un problème majeur de santé publique. L’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud sont les continents les plus touchés. En France, ...