Henry Ford : biographie du fondateur de la Ford Motor Company


Partager




Henry Ford : biographie du fondateur de la Ford Motor Company Henry Ford voit le jour le 30 juillet 1863 à Dearborn dans l'état du Michigan aux Etats-Unis. Son père était Irlandais de souche et sa mère, née dans le Michigan, était d'ascendance Belge, ses parents étant des fermiers près de Detroit. Très jeune, Henry Ford se passionne pour la mécanique croisant un véhicule motorisé et se passionnant pour l'horlogerie. À force de ténacité, il mit au point son premier moteur à vapeur à l'âge de 15 ans. Henry Ford entreprit des études d'apprentissage mécanicien en 1882 et une fois son diplôme en poche, il va être employé comme apprenti mécanicien à Détroit. Quelques années plus tard, Henry Ford va cumuler les études et expériences et va être nommé ingénieur en 1891 dans la prestigieuse entreprise « Edison Illuminating Company de Detroit ». Deux ans plus tard, Henry Ford sera nommé ingénieur en chef. Parallèlement, Henry Ford s'était marié et aura un enfant, un fils, nommé Edsel Bryant Ford en 1893. C'est cette même année qu'Henry Ford invente un moteur à un cylindre interne qui fonctionnait grâce à de l'essence. Ce fut la création du premier moteur Ford. La première vraie voiture verra le jour en juin 1896.


Trois ans plus tard, Henry Ford démissionne de son poste d'ingénieur en chef pour créer sa propre compagnie : la Detroit Automobile Company. Malheureusement, cette société fit faillite. Durant ce temps, Henry Ford mettait au point des voitures de course dont la célèbre 999 racer qui remporta un record de vitesse en 1904. Il est vrai qu'un an auparavant, Henry Ford avait créé la Ford Motor Company dont il était l'un des principaux actionnaires. Une première voiture fut mise sur le marché en juillet 1903.


Henry Ford devint le Président en tant qu'actionnaire majoritaire trois ans plus tard de la compagnie qu'il avait fondée. Mais Henry Ford n'était pas homme à se laisser diriger et c'est ainsi qu'en 1919, toute la famille va racheter les parts des autres actionnaires pour avoir la main-mise totale sur la société Ford. Le fils Edsel reprit les commandes de la direction mais décéda en 1943. Henry Ford occupa à nouveau le poste de PDG et il abandonna une fois de plus ses fonctions pour laisser la place à son petit-fils, Henry Ford II. Henry Ford va décéder le 7 avril 1947 suite à une hémorragie cérébrale à l'âge de 83 ans. Henry Ford est surtout connu pour avoir mis en place une nouvelle méthode de production dans les années 1920, portant sur ses épaules la responsabilité du travail à la chaîne qui va être adulé par les Soviétiques qui vont reprendre ce modèle sous la forme du stakhanovisme, nom issu d'un ouvrier qui battait tous les autres en termes de rendement. Henry Ford va aussi populariser les automobiles dont les ventes vont se décupler alors qu'auparavant, elles n'étaient que l'apanage de la haute bourgeoisie.
henry ford


Il va aussi mettre au point des véhicules militaires pour l'Armée rouge lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce que l'on sait moins, c'est qu'Henry Ford était également un humaniste et un écrivain. En 1919 par exemple, il affréta un bateau à bord duquel se trouvaient de nombreuses personnalités de l'époque pour prôner la paix en Europe. Il fut cependant un véritable antisémite et il fit éditer des journaux propagandistes. D'ailleurs, ses théories sont citées dans « Mein Kampf » d'Hitler. Il sera même décoré en 1938 de l'ordre allemand de l'Aigle et il va glorifier la victoire allemande sur la France. L'on sait également qu'Henry Ford va aider les Allemands en ouvrant une usine d'assemblage de véhicules près de Berlin. Ford, avec Opel, propriété de General Motors, vont mettre au point les chars allemands ainsi que des camions utilisés par la Wehrmacht. Comble du comble, la société Ford va être indemnisée par le gouvernement américain pour avoir subi des dommages dans leurs usines opérationnelles en Allemagne... On croit rêver ! Ford va aussi se faire rembourser par le gouvernement de Vichy pour le bombardement de l'usine de Poissy, usine destinée à produire des camions pour la Wehrmacht. Non content d'avoir inventé le travail à la chaîne, Ford va s'en mettre plein les poches pour avoir travaillé pour les Nazis ! Désormais, Henry Ford et sa méthode de travail ne sont plus du tout reconnus, le « fordisme » ou le « taylorisme » ne faisant plus guère d'adeptes, sauf dans les pays émergeants dont la Chine ou l'Inde. Henry Ford précurseur, certes, pour les voitures accessibles à chacun, mais avec une personnalité et des convictions des plus obscurantistes, c'est certain.

Le Mardi 29 Juillet 2008 à 09:48
Article écrit par Toli. ()




fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Gastroentérologie : l'étude du tube digestif et de ses malad...
  •  Agyness Deyn : mannequin la plus en vogue au look punk et di...
  •  Cours Florent : célèbre école d'art dramatique à Paris...
  •  Beurre : pourquoi est-il si présent dans notre alimentation ...
  •  Lait maternel : pourquoi le privilégier ?

Articles suivants :
  •  Voyages tout inclus ( All inclusive ) pas cher méfiance ?...
  •  Vol de voiture : que faire ?
  •  Hezbollah : portrait d'un mouvement politique libanais
  •  Mobutu Sese Seko : biographie du Léopard de Kinshasa...
  •  La géographie de Madagascar : une île aux multiples panora...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnages historiques Personnages historiques
   inventions Inventions



La marque Ford a vu le jour à la fin du XIXe siècle en mettant au point une nouvelle organisation du travail, soit le Fordisme appelée aussi le Taylorisme… Le travail à la chaîne si bien illustré par ...