Heinrich Himmler : chef de la SS et de la Gestapo qui a mis en place la "Solution finale"


Partager




Né en 1900 Heinrich Himmler est un Allemand de la génération déçue par la défaite de 1918. Il grandit dans une famille bavaroise catholique pratiquante et très patriote. Très rapidement Heinrich Himmler se tourne vers le métier des armes et commence des études en vue de devenir officier. La guerre éclate alors qu'il n'est encore qu'au collège et il doit attendre 1917 pour être accepté dans une unité d'infanterie. Il ne verra cependant jamais le front puisque la guerre termine avant qu'il ait terminé sa formation, il rentre alors en Bavière et abandonne sa carrière d'officier qui n'est plus possible dans une Allemagne privée d'armée par le traité de Versailles. Il se tourne alors vers l'agriculture et c'est alors qu'il est tout fraîchement diplomé de l'université de Munich en 1921 qu'il rencontre Ernst Röhm. C'est à la suite de cette rencontre qu'il va se montrer attiré par le national socialisme. Il adhère ainsi au parti en 1923 et participe au catastrophique putsch de la brasserie à Munich le 9 novembre de la même année.


Comme il n'est alors qu'un membre insignifiant du parti, il n'est pas inquiété par la justice et il reprend rapidement du service auprès de Georg Strasser et Joseph Goebbels. En 1925 il entre dans la SS comme simple membre, mais rapidement il monte en grade au sein du parti et devient un homme de confiance d'Adolf Hitler. Ce dernier n'hésite ainsi pas à lui confier la SS en 1929, qu'Himmler va transformer en garde prétorienne du régime. Les SS (Schutzstaffel en allemand, ce qui signifie « unité de protection ») vont devenir les garants du régime nazi.


Himmler va doter l'organisation d'une police politique, la Gestapo ( geheime Staatspolizei = police secrète de l'Etat ), d'un service d'espionnage et de renseignement, d'un corps armé, la Waffen SS, d'une administration concentrationnaire et de bureaux chargés de planifier la colonisation de l' « espace vital » que l'Allemagne nazie entend conquérir à l'Est. Âme dévouée à Hitler il va exécuter avec zèle les massacres ordonnés par son chef et modèle. La SS éliminera ainsi les opposants politiques (socialistes, communistes, démocrates ) avec l'aide de la SA durant l'année 1933, puis en juin 1934, lors de la nuit des longs couteaux, elle éliminera la SA elle-même, qu'Hitler craignait de voir devenir une source de contrepouvoir. Himmler organisera ensuite le système concentrationnaire, dont les premiers camps ont été bâtis en 1933, puis les vexations et les pogroms contre les Juifs avant de devenir en 1938 le chef de toutes les polices. Lorsque la guerre éclate, Himmler est d'abord relégué au second rang, éclipsé par les militaires, mais il devient peu à peu sur le devant de la scène au fur et à mesure que la Waffen SS prend de l'importance au sein des forces armées.
heinrich himmler


A partir de 1942 il met aussi en oeuvre la solution finale décidée lors de la conférence de Wannsee. En 1943 il devient ministre de l'Intérieur du Reich et organise la terreur dans les pays contrôlés par l'Allemagne nazie. Sa grande fidélité à Hitler, qui l'appelle « der treue Heinrich » ( le fidèle Heinrich ) lui vaut de recevoir le commandement de toutes les forces de l'intérieur en juillet 1944 suite à l'attentat raté contre Hitler organisé par le comte von Stauffenberg. Cependant malgré la confiance qu'Hitler accorde à Himmler, au point de partager avec lui tous ses projets et de lui en confier l'exécution, le Führer ne le considère pas comme un intime, contrairement à Goebbels ou Goering. Jusqu'à l'extrême fin de la guerre Himmler poursuivra avec zèle son entreprise de terreur et fera appliquer la solution finale. Ce n'est que dans les derniers jours du conflit, considérant qu'Hitler, enfermé dans son bunker berlinois, a abdiqué, qu'il prend contact avec le comte suédois Bernadotte dans l'espoir de rencontrer les Alliés par son intermédiaire et d'opérer un chimérique renversement d'alliance contre les Russes. Révoqué par Hitler pour avoir voulu prendre des décisions cruciales sans son aval, Himmler sera finalement arrêté par les Anglais alors qu'il tentait de fuir au Danemark. Il se suicide après sa capture et échappe ainsi à sa condamnation à mort prononcée par le Tribunal de Nuremberg.

Le Mardi 25 Mars 2008 à 10:10
Article écrit par Vince12 ()




fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Hôtel HI Nice : un nouveau concept dans l'hôtellerie de lux...
  •  Flammarion : important groupe d'édition français...
  •  Erasme : portrait de ce grand théologien néerlandais de la R...
  •  Koral Blue Airlines compagnie charter des liaisons aériennes...
  •  Ohio : état du Middle West des Etats-Unis

Articles suivants :
  •  Hôtel Westminster Nice : il vous accueille en bord de mer
  •  Levi's : l'histoire du jean commence ici...
  •  Franck Dubosc : acteur et humoriste français
  •  Le Grimaldi : un hôtel à quelques minutes à pied du Marché...
  •  Méningite : quels sont les premiers gestes qui sauvent ?...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



Heinrich Himmler est une figure énigmatique du troisième Reich. Grand maitre de l'ordre noir, d'une fidélité absolue à Hitler, il n'a cependant jamais été admis parmi les proches de ce dernier. Sa per...