Hadiths du prophète : paroles authentiques de l'Islam


Partager




Les hadiths sont des paroles de Mahomet qui informent sur sa philosophie, ses opinions et sa pensée. Les hadiths rapportent également des événements liés à la vie du prophète. Aujourd'hui, nous les connaissons sous forme de recueils, mais à l'origine, ils rassemblaient des propos dont la transmission ne se faisait que de manière orale. Après le Coran, les hadiths forment la deuxième plus importante source de la religion musulmane. Les musulmans s'y réfèrent pour leur conduite sociale et personnelle. Étant donné que leur diffusion par voie orale posait un problème d'authenticité, les musulmans ont hiérarchisé leurs sources selon leur degré de fiabilité supposé. Sont ainsi déclarés comme fiable les hadiths dont il est prouvé que les intermédiaires, c'est-à-dire les personnes qui ont été en charge de transmettre la parole du prophète, sont dignes de confiance. Un hadith est également jugé comme fiable lorsqu'il est possible de le remonter, intermédiaire par intermédiaire, jusqu'à la parole originelle du prophète. Certains hadiths considérés comme peu fiables sont cependant très estimés dans certaines communautés musulmanes grâce aux sagesses qu'ils parviennent à insuffler chez les croyants.


Il existe même une classification des hadiths selon leur degré (supposé) d'authenticité. Les hadiths dits Qudsî sont considérés sans le moindre doute comme authentiques par les musulmans. Ils sont jugés comme tels parce que dans la croyance musulmane, il est dit qu'ils rapportent directement la parole de Dieu. Qudsî veut dire saint. D'autres hadiths sont considérés comme plus ou moins acceptables. A titre d'exemple, l'on pourrait citer quelques-uns, en allant des supposés moins authentiques vers ceux qui ont acquis un degré de confiance élevé.


D'abord, nous avons les hadiths dits Sahîh, ce mot arabe signifiant authentique, ensuite les hadiths dits Mutawâtir, qui veut dire notoire et enfin les hadiths dit Hasan, mot qui signifie bon. Toutefois, certains hadiths sont considérés comme plus ou moins totalement dénués de fiabilité. Soit ils sont dits Dha'îf, ce qui signifie faible, soit ils sont dits Mawdhûh, c'est-à-dire inventés. Les hadiths faibles sont caractérisés par le fait que la plupart des intermédiaires ne sont pas répertoriés si l'on remonte leur chaîne « généalogique ». Quant aux hadiths que les musulmans jugent comme étant inventés, ils sont purement et simplement rejetés. Notons en outre que les musulmans ne s'accordent pas tous sur le degré de fiabilité des hadiths qui leur sont parvenus jusqu'à ce jour. Les musulmans de confessions chiites et sunnites ont ainsi des points de vue divergents sur les recueils considérés comme véritablement authentiques. L'un des seuls à avoir véritablement proposé une méthodologie rigoureuse est Ibn Khaldoun. D'ailleurs, n'étant jamais catégorique dans ses conclusions, il propose plutôt au lecteur de se forger une pensée personnelle.
hadiths prophete authentiques islam


Il faut tout de même apporter une nuance entre les hadiths dits saints et la parole révélée dans le Coran. En effet, bien qu'ayant un prestige très fort chez les musulmans, les hadiths Qudsî ne sont pas une partie du Coran. L'ordre et le contenu du Coran doivent être maintenus tel qu'ils sont. Or, pour les hadiths, si le sens doit demeurer, l'organisation des schémas discursifs peuvent ne pas respecter l'ordre dans lequel les hadiths ont été énoncés. Dans la croyance musulmane, hadiths et Coran forment deux entités bien distinctes. Les hadiths forment un corpus très large et éclectique. On peut ainsi lire des hadiths portant sur des règles fixant certains rites mais aussi bien des hadiths sur le droit, sur la vie sociale et familiale des musulmans. Parmi les « auteurs » de hadiths les plus cités et reconnus, nous pouvons par exemple nommer Bûkhari et Muslim. Leurs recueils sont beaucoup lus étant donné qu'ils sont considérés comme rapporteurs d'authentiques paroles du prophète. D'autres auteurs, certains contemporains de Mahomet, ont aussi compilé des hadiths. Nous pouvons citer Jâbir bin Abdallah, Abu bakr, Abdallah bin Abass ou Abu Huraira. Les hadiths constituent un ciment de la foi musulmane. Ils sont indissociables de la parole du Coran et constituent un réservoir de spiritualité et de sagesse.

Le Lundi 17 Août 2009 à 11:48
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  Méduse : attention à cet animal marin !
  •  Réseau informatique : le coeur de l'informatique
  •  Tomb Raider : jeu vidéo de légende
  •  MSN Encarta : encyclopédie numérique
  •  Régime sans résidus strict : avant coloscopie mais pas seule...

Articles suivants :
  •  Calculer son IMC : gratuitement en ligne ou par un simple ...
  •  Tito Jackson : frère de Michael membre des Jackson 5...
  •  Le Viaduc de Millau : ouvrage d’art réalisé par Norman Fos...
  •  Maison Carrée de Nîmes : chef d'oeuvre de l'architecture r...
  •  Fatima Portugal : ville au charme singulier




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 sajida a écrit [25/06/2010 - 18h38] 
sajida

Les informations ne sont pas tout à fait exacts, les hadiths qudsi sont aussi classés en sahih, hassan, daïf et inventé, puisque des personnes les ont rapportés, d'où le terme hadith.
Sinon les ahadiths dits mutawatir sont des hadiths plus authentiques que les hadiths sahihs parce qu'un très grands nombres de compagnons du prophète (sas) les ont rapportés, et en islam il est impossible que les croyants s'accordent sur un égarement.
A côté des hadiths mutawatir, il y a les hadiths Ahaad, ils ont été rapportés par un, deux, trois (ou plus) compagnons du prophète, sas, et c'est ce type de ahadith (hadiths ahaad) que l'on classe en sahih, hassan, daïf ou mawduh.
Les spécialistes du hadith sont les muhhadithoun, ils apprennent par coeur non seulement le texte du hadith (matn) mais aussi la chaîne de rapporteurs (isnad), les muhadithoun cherchent les hadiths directement des compagnons du prophète (sas), il faut savoir qu'un grand nombre de ahadith ont été notés du temps du prophète (sas).
Non seulement les savants acceptaient les hadiths seulement des personnes qui sont reconnues comme honnêtes, mais aussi ayant une excellente mémoire, tout cela était étudié attentivement dans une science appelée "Jarh wa ta'dil". Dans cette science on s'assure par exemple que chaque personne ayant rapporté le hadith a bien rencontré la personne qui le lui a transmis, c'est donc un travail très minutieux sur la vie des rapporteurs.
Non seulement l'isnad est étudiée attentivement, mais aussi le texte (matn). Ainsi, si un compagnon de bonne réputation rapporte un hadith qui contredit ce qui a été rapporté par la majorité des rapporteurs, ce hadith est considéré irrégulié et n'est pas accepté.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   islam Islam



Les hadiths sont des paroles de Mahomet qui informent sur sa philosophie, ses opinions et sa pensée. Les hadiths rapportent également des événements liés à la vie du prophète. Aujourd'hui, nous les co...