Hackintosh : c'est quoi ?


Partager




Hackintosh Article Aujourd'hui, deux solutions font la part belle du secteur informatique, à savoir les ordinateurs qualifiés de PC, produits par la totalité des constructeurs mondiaux et les Mac, qui sont les produits exclusifs de la marque Apple. Ainsi ce fabricant s'avère être « la marque à abattre » dans le milieu puisqu'il est, si l'on peut dire, seul face au reste du monde. La raison pour laquelle la firme de Steve Jobs connaît actuellement une forte notoriété dans le monde de l'informatique repose sur la performance de ses équipements et ses solutions, ce qui fait que les Mac et autres produits estampés de la marque à la pomme soient très prisés par les utilisateurs. En réalité, la performance et la stabilité des solutions informatiques Apple dépendent entièrement du fait que les matériels, les programmes mais également les services sont tous issus du même constructeur. Pour rappel, cette caractéristique des solutions Apple a déjà valu à la multinationale de Cupertino plusieurs péripéties judiciaires notamment en matière de liberté de concurrence. Ainsi, le fabricant a essayé de respecter les règles imposées dans le secteur et a essayé d'œuvrer dans une politique d'ouverture « contrôlée ».


Le premier signe significatif allant dans ce sens serait l'adoption par Apple de quelques solutions externes. Mais la contre partie de cette initiative a confirmé les craintes de la marque à la pomme dans ce sens qu'elle a tout fait pour conserver l'exclusivité de ses produits et qui, en raison de cette pseudo-ouverture, sont maintenant « accessibles » aux hackers, communément connus sous la qualification pirates informatiques. Parmi les produits Apple qui sont très convoités par les hackers figure son système d'exploitation : le Mac OS, plus précisément le Mac OS X.


En réalité, le défi consiste à réussir à faire fonctionner cet OS sur des solutions non Apple et qui a été chose faite. Un projet de piratage dénommé OSX86, datant de 2005, représente le premier succès de la communauté hackers, qui a réussi à faire fonctionner le Mac OS sur un PC doté d'un processeur possédant une structure x86. Il faut savoir que ces PC sont dénommés hackintosh et sont de prime abord des ordinateurs personnels ordinaires. Pour être un peu plus explicite, les hackintosh sont majoritairement des équipements hybrides, autrement dit, des ordinateurs réunissant plusieurs composants hardware de différents constructeurs et ont été conçus pour faire tourner le fameux OS de Steve Jobs. Du point de vue terminologique, le terme hackintosh est un mot valise qui provient de l'association de hack qui signifie pirater dans le jargon informatique angliciste et de Macintosh, la marque de Apple. Sur le plan juridique, cette initiative s'avère être illégale dans la mesure où ces programmes sont destinés à être exclusivement utilisés sur les dispositifs de la marque à la pomme.
hackintosh


Il faut savoir qu'au départ, les Mac OS compatibles avec les hackintosh étaient modelés, en d'autres termes, ont été modifiés alors qu'actuellement, les installations sont dites « retails » puisqu'elles se font directement à partir du DVD officiel de Apple. Parmi les différents Mac OS X modelés, on peut citer entre autre iDeneb, JaS et iPC. Puisque les PC peuvent maintenant bénéficier de la performance des Mac OS, de nouvelles marques ont décidé de faire de cette opportunité leur activité principale, autrement dit, commercialiser des hackintosh. En effet comme il a été souligné plus haut, les hackintosh étaient des solutions hybrides et par conséquent, leur conception restait dans le contexte particulier et nécessitait plus que d'excellentes notions informatiques. Ainsi pour les néophytes, deux constructeurs ont mis à leur disposition des hackintosh prêts à être utilisés, à savoir l'entreprise américaine Psystar et la société allemande PearC. A titre d'information, le premier constructeur est encore en litige judiciaire avec la firme de Cupertino concernant la vente de PC de type hackintosh tandis que le second, en raison de son origine européenne, « s'abrite » derrière la législation de l'Union. Néanmoins, il est important de noter que les deux entreprises fournissent des supports d'installation de Mac OS originaux et non pas piratés avec les hackintosh commercialisés, ce qui est une preuve de leur "bonne volonté". Pour ceux qui ne le savent pas, pour que le Mac OS puisse être fonctionnel sur les hackintosh, il faut que ce dernier soit généralement doté d'une carte mère équipée d'un BIOS de type EFI avec les programmes associés, d'un processeur impérativement Intel, des kexts qui sont les équivalents des pilotes sur Mac OS et d'un disque dur en mode AHCI.

Le Jeudi 25 Février 2010 à 13:17
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Informatique, ordinateur, PC, système d'exploitation, internet Informatique : trucs et astuces, tout savoir sur
votre ordinateur



fleche Voir les autres articles commençant par H
 
Articles précédents :
  •  New Era : casquettes et vêtements
  •  Open d'Australie : compétition de tennis réputée...
  •  Super Bowl : plus grand rendez-vous sportif américain
  •  Chatroulette : chat gratuit avec webcam
  •  Apple : créateurs du Mac, iPhone, iPad...

Articles suivants :
  •  Magazine de la santé : France 5 aborde les pages santé...
  •  Droit de retrait : définition
  •  Dita Von Teese : biographie d'une icône glamour
  •  Yvo De Boer : secrétaire de la UNFCCC
  •  Europe Ecologie : parti de la mouvance écologiste en Franc...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   mac os Mac OS



Aujourd'hui, deux solutions font la part belle du secteur informatique, à savoir les ordinateurs qualifiés de PC, produits par la totalité des constructeurs mondiaux et les Mac, qui sont les produits ...