Guadeloupe : Île française de métissage culturel et aux plages idylliques


Partager




La Guadeloupe est un département français d'outre-Mer formé d'un groupe d'îles et situé au coeur des Petites Antilles. Le terme de "Guadeloupe" désigne communément la plus vaste de ces îles, composée elle-même de deux territoires distincts : Grande-Terre à l'est et Basse-Terre à l'ouest, séparées par l'étroit chenal de la rivière-Salée. Les principales dépendances sont les îles Marie-Galante, de la Désirade, des Saintes, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Aux îles volcaniques montagneuses, comme les Saintes ou Basse-Terre (volcan de la Grande Soufrière, 1484 m), s'opposent les îles calcaires, comme Grande-Terre, Marie-Galante, la Désirade, où les plateaux ne dépassent pas 200 m. L'ensemble de l'archipel est situé dans la zone des alizés et soumis au climat tropical insulaire. Les températures sont très élevées et régulières, l'atmosphère toujours humide, la nébulosité intense. Les régions les plus arrosées sont les massifs volcaniques, où règne la forêt tropicale ; au contraire les îles calcaires sont sèches. La colonisation de la Guadeloupe commença en 1635 avec le débarquement des Français, qui éliminèrent rapidement les indigènes caraïbes.


La traite des Noirs s'organisa : en 1671, la Guadeloupe comptait déjà 4627 Noirs pour 3083 Blancs et 47 métis. Au cours du XIXe siècle, l'immigration se diversifia, et les races sont aujourd'hui très mêlées ; pourtant, la population guadeloupéenne est, dans l'ensemble, plus foncée que la population martiniquaise. Elle s'élevait à 440 000 habitants en 2003. L'économie est restée de type « colonial », caractérisée par un déséquilibre chronique de la balance commerciale : les exportations se font essentiellement en direction de la zone euro.


Surtout composées de bananes et des dérivées de la canne à sucre (Hum le rhum...). La canne à sucre est presque une monoculture à Grande-Terre et à Marie-Galante. La deuxième culture est la banane, qui a remplacé le café et le cacaoyer après le cyclone de 1928. L'industrialisation est pratiquement nulle en Guadeloupe, si l'on excepte les usines à sucre, les distilleries et les petites entreprises de bâtiment ou de transport. Le problème de l'emploi, de l'éducation et de la formation professionnelle est ici très aigu ; accompagné d'un sentiment d'isolement par rapport à la métropole. Le port de Pointe à Pitre concentre la grande partie du trafic ; il est desservi par l'aéroport de Raizet. Il a éclipsé Basse- Terre, qui reste cependant le chef-lieu du département et regroupe les services administratifs. La Guadeloupe possède le statut de département français d'outre-mer depuis 1946. Aujourd'hui la Guadeloupe développe son économie grâce au tourisme de masse, même si certaines polémiques viennent de tant à autres entacher l'image de ces îles.
guadeloupe


Cependant cela ne doit pas vous arrêter si vous comptez vous y rendre pour un voyage, la beauté des paysages, un folklore original jumelé à une très importante offre hôtelière, allant de tous les prix, font de la Guadeloupe une destination de rêve. De plus, La culture guadeloupéenne est très diversifiée. Elle est issue du mélange de différentes comme la culture africaine, la culture indienne, la culture sud-américaine, la culture syro-libanaise. Ces influences se sont mélangées avec la culture européenne apportée par la France, ce et qui en constitue le principal apport culturel. Aujourd'hui, avec la mondialisation croissante, ces mélanges se font de plus en plus présents dans les domaines artistiques comme le théâtre, la musique, la cuisine, le cinéma, la littérature, ...

Le Mardi 09 Octobre 2007 à 14:28
Article écrit par Djafar ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  departements français, carte france, liste des départements france, carte de france, géographie france,annuaire france, map france,  maps france,histoire france,cartes de departements france, villes france Départements français : histoire, législation et
patrimoine culturel

  dom tom, caraibes, martinique, antilles, guadeloupe, gwada, polynésie, réunion, tourisme, voyage, destinations touristiques DOM TOM : sable fin et cocotiers, des territoires
français qui font rêver



fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Poupée Corolle : pour noël, offrez la poupée et les accessoi...
  •  Handicap International : association de solidarité internati...
  •  Clé USB : système révolutionnaire de stockage d'informations...
  •  Stephen King : un auteur incontournable de livres d'horreur ...
  •  Hanovre : une ville du nord de l'Allemagne

Articles suivants :
  •  Furet du Nord : la plus grande librairie de France se tr...
  •  Morphine : un analgésique connu depuis 1804
  •  M6 boutique : la chaîne télé achat de M6
  •  Blue1 : compagnie aérienne finlandaise low cost
  •  Editions Dupuis : bande dessinée catalogue des Editions Du...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musees Musées
   campings Campings
   voyage vacances Voyage Vacances
   agence voyage Agence voyage
   annuaires du voyage annuaires du voyage



Autrefois appelée calaou çaera puis Karukera, « île aux belles eaux », la Guadeloupe est une destination magique pour tous les amateurs de beaux voyages. Entre la Mer des Caraïbes et la forêt tropical...