Grandir entre deux religions différentes : avantages et inconvénients


Partager




Il existe près de Paris un institut fondé par Tobie Nathan, le célèbre ethnopsychiatre, pour aider les personnes et les familles écartelées entre deux religions. Au centre Georges-Devereux, on applique les méthodes du fondateur en étant très attentif au milieu auquel appartient le patient et en étudiant ses croyances et ses traditions. Grandir entre deux religions, d'après les personnes concernées, c'est un peu comme être assis entre deux chaises. L'image encore plus forte de cette singularité est celle d'une bombe à retardement, car même si on met tout en oeuvre pour que l'enfant n'en souffre pas, les questions surgissent tôt ou tard. En effet, dans les grandes occasions où la religion a sa place traditionnellement telles le baptême, le mariage ou l'enterrement, on en arrive à des situations souvent très délicates. Par exemple, si le père est catholique et la mère juive, ils seront enterrés séparément dans deux cimetières différents et leur enfant se demandera où il ira, lui, s'il n'a pas déjà fait un choix. Car pour les psychologues spécialisés dans ce domaine, il est important que l'enfant né de parents de confessions différentes sache très tôt dans quelle croyance ou tradition il va se placer.


Plus on attend, en se disant parfois « qu'il fera son choix lui- même plus tard », plus la situation devient difficile et l'autodétermination délicate. C'est sans doute pour cela que la majorité des personnes nées de parents venant de religions différentes, voire ennemies, comme les juifs et les musulmans, choisissent de devenir athées en grandissant. Si leurs père et mère se sont unis à une personne d'une religion opposée, c'est souvent parce qu'ils ne se sentaient pas à l'aise dans leurs traditions.


Leur progéniture va donc ensuite pousser les choses à l'extrême en décidant de ne se choisir aucun dieu. Dans d'autres cas, les psychologues voient leur patient écartelé entre les racines de ses parents décider d'adopter une troisième autre religion, pour ne pas avoir à choisir. Toutefois, les spécialistes s'accordent pour dire que cette troisième voie n'apporte souvent aucun réconfort réel et ne tient pas sur la durée de la vie de leurs patients. Pour beaucoup de ceux qui viennent consulter un psychiatre ou un psychologue pour raisons religieuses, le réconfort se trouve dans le fait de redécouvrir les croyances de sa petite enfance, de la même façon qu'il a choisi sa langue maternelle si ses parents ne parlaient pas la même langue au départ. Il n'est donc pas rare qu'un parcours thérapeutique se termine par une célébration religieuse inscrite dans la culture d'origine du patient, ou par un acte de détermination pouvant prendre diverses formes. Le psychothérapeute Hamid Salmi, d'origine kabyle et marié à une thérapeute elle-même juive, raconte l'histoire d'un enfant né d'une mère bretonne et d'un père lui-même fils de harki.
grandir entre deux religions


Si le père s'était fait tatouer l'expression « Ni dieu ni maître », il l'avait effacé lorsque son fils arrivé à l'adolescence a demandé de se faire tatouer à son tour... Alors, tatouage, baptême, bar-misva ou autre rituels, la panoplie est large pour qui veut trouver son identité et retrouver sa place au sein de son groupe ainsi que dans la société en général. Ils sont des outils qui peuvent aider les patients qui font appel aux spécialistes, mais parfois, il suffit d'arriver à un niveau de communication suffisant pour donner les clés de la sérénité et permettre à une personne de bénéficier de la chance d'avoir une double culture sans trop souffrir de la différence.

Le Dimanche 06 Avril 2008 à 10:55
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Quality Hotel Embassy à Cannes : spacieuses chambres de char...
  •  Verveine : les vertus d'une plante utilisée en phytothérapie...
  •  Hôtel Le Carlton à Cannes : hôtel de luxe (4*) sur la Croise...
  •  Airlinair : compagnie aérienne assurant des vols régionaux e...
  •  Appart Valley : résidence hôtelière au centre de Toulouse

Articles suivants :
  •  Daallo Airlines: découvrez la corne de l'Afrique au départ...
  •  Avignon Grand Hôtel : en face des remparts de la vieille v...
  •  Air One : compagnie aérienne d'Italie à tarifs réduits
  •  Hôtel du Golf International de la Baule : hôtel 4 étoiles ...
  •  Atlantique Air Assistance : depuis 1989 partenaire pour to...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






On devient chrétien par le baptême, alors que l’on est juif si la mère est juive, ou musulman quand le père est musulman. Mais alors, pour un enfant de père juif et de mère musulmane, le choix de la r...