Graines germées : mode d'emploi et recettes


Partager




On fait germer des graines hors sol pour préparer des semis, mais dans les foyers, on les cultive plutôt pour la consommation personnelle. Au contact de l'eau, de l'air et de la chaleur, le métabolisme de la graine se réveille et elle se met à croître. Manger des graines germées présente l'avantage appréciable de s'alimenter sainement, d'autant que la production ne nécessite pas de moyens particuliers en termes d'installation. On utilise un récipient de verre, un germoir, un sac, voire une simple assiette et trois jours suffisent, le plus souvent, pour la sortie des pousses. Loin de l'effet de mode bio, la tendance se confirme et les adeptes se font plus nombreux chaque année. Le côté ludique de la méthode a fait le reste. Les superlatifs ne manquent pas pour présenter les propriétés exceptionnelles des graines germées, que d'aucuns n'ont pas hésité à qualifier, à l'occasion, de « bombes nutritionnelles ». Elles font partie de la catégorie des « superaliments », comme les algues, les aliments lactofermentés ou le pollen, appelés également « aliments vitalogènes » en raison de leur densité nutritionnelle exceptionnelle.


On leur reconnaît des qualités nutritives nettement supérieures par rapport aux graines sèches, en raison de l'effet multiplicateur de la germination sur la teneur des différentes substances biologiques actives qui sont contenues dans la graine. Véritables trésors de vitamines et d'oligo-éléments, les graines germées renferment quantités d'enzymes, de glucides, de protéines, de lipides et de sels minéraux. La germination a pour effet de réduire les substances nutritives en plus petites unités faciles à digérer.


Ainsi les protéines sont transformées en acides aminés et les glucides décomposés en sucres simples. Les protéines se présentent sous une forme beaucoup plus assimilable et la flore intestinale tire profit de la cellulose plus digeste. De même, les toxines et les acides présents dans les céréales et les légumineuses, qui empêchent la digestion de leurs protéines, sont réduits voire éliminés. Il est conseillé de manger cru de manière à garder les propriétés nutritionnelles intactes et éviter notamment la dégradation des enzymes et des vitamines. Le choix est vaste pour les graines à germer et les gens de la profession proposent même à la clientèle des mélanges de plusieurs graines avec des noms évocateurs tels que « mélange fitness », « mélange vitalité », ou encore « mélange gourmet ». De fait, il est difficile de ne pas trouver son compte parmi la grande variété offerte par les légumineuses (luzerne, haricot, petit pois, lentille, soja), les céréales (riz, avoine, blé, seigle, maïs, millet, orge), les oléagineux (tournesol, sésame, noisette, amande), les mucilagineux (moutarde, cresson) ou les légumes (céléri, oignon, navet, radis, brocoli, choux, épinard).
graines germees


On choisira de préférence des graines provenant de l'agriculture biologique dont le label garantit l'absence de traitement chimique pendant la culture et une fois la récolte effectuée. Néanmoins, la prudence est de mise car toutes les graines ne sont pas comestibles. En particulier, il faut se garder d'utiliser les graines de plantes qui présentent des feuilles toxiques, telle la rhubarbe et plus généralement celles qui appartiennent à la famille des solanacées comme la tomate, l'aubergine ou la belladone. La première étape de la préparation consiste à tremper les graines dans un récipient avec de l'eau de source ou de l'eau peu minéralisée. En fonction de la taille et de la dureté de la graine, la durée de trempage sera de quelques heures à une nuit environ pour les petites graines, deux nuits pour les grosses. Gorgées d'eau, les graines deviennent moins dures au toucher et se transforment à l'intérieur. Le premier stade de la germination peut se dérouler à l'abri de la lumière, mais il est préférable de poursuivre les étapes suivantes dans une pièce claire, protégée cependant du soleil direct, afin que la chlorophylle se forme. La longueur des pousses qu'on souhaite obtenir en dépend. L'humidification sera entretenue mais il faudra veiller à ne pas noyer les graines. Trempage et rinçages réguliers sont des points cruciaux pour la réussite de l'entreprise. Les graines germées ont gagné leur titre de noblesse et décorent désormais les assiettes des grandes tables. Base de l'alimentation bio, elles séduisent les plus réfractaires à la nourriture vivante. L'expression désigne une nourriture d'origine végétale et certifiée biologique en début de croissance et portent en elles un potentiel de vie. A Paris, des restaurants se spécialisent dans ce type d'alimentation et proposent à sa clientèle des jus à base de plantes germées. Plus simplement, les graines germées sont consommées natures, associées aux salades, potages et autres préparations avec légumes ou substituées à la laitue, dans les sandwichs et les hamburgers.

Le Lundi 26 Juillet 2010 à 15:21
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, nutrition, diététique Santé et diététique


fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Aluminium : propriétés
  •  Calories : définition et quantités par jour
  •  Bioflavonoïdes : définition
  •  Crème émolliente : propriétés
  •  Guitare acoustique : comment trouver la meilleure

Articles suivants :
  •  Anti-oxydants : naturels ou pas, à quoi servent-ils ?...
  •  Protides : définition et propriétés
  •  Desmodium : plante aux multiples vertus
  •  Angine blanche : traitement et symptômes, contagion
  •  MV Agusta F3 : moto sportive




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   nutrition Nutrition



On fait germer des graines hors sol pour préparer des semis, mais dans les foyers, on les cultive plutôt pour la consommation personnelle. Au contact de l’eau, de l’air et de la chaleur, le métabolism...