Google Docs : sur iPhone et Android


Partager




En plus d'être le moteur de recherche le plus populaire et le plus utilisé au monde, Google fait également sensation auprès des utilisateurs du réseau informatique planétaire, grâce à ses innombrables services. Parmi lesdits services proposés par la firme de Mountain View, on peut citer entre autres Googles Earth, Google Goggles, Google Maps, Google Street View, Google Images, Google Books et Google Docs.



Pour ce qui est du dernier service, il est important de préciser qu'il fait partie des forces de la société de Larry Page et de Sergey Brin dans la mesure où il est très utilisé par les internautes, notamment les professionnels. Du point de vue terminologique, Google Docs est également connu du grand public sous la dénomination Google Documents, ce qui est assez évident puisque Docs est la contraction du second terme : Documents et se révèle être un terme utilisé majoritairement dans le langage courant. Le service Googles Docs se définit comme étant une variété de programmes qualifiés de suite bureautique, en web 2.0, totalement gratuite et disponible uniquement sur la toile. Accessible via le lien suivant : docs.google.com, le service Google Docs est une application web 2.0 à part entière puisqu'il se distingue des autres programmes de sa catégorie, par son caractère collaboratif. En effet, ce service de Google a pour particularité de permettre à ses utilisateurs de réaliser des travaux bureautiques en ligne et de les partager afin que les collaborateurs puissent effectuer des modifications ou des ajouts, sur un même document.


Par conséquent, Google Docs dispose de plusieurs avantages si l'on ne cite que le gain de temps considérable puisqu'il n'est plus nécessaire de se transmettre les documents professionnels par mail ou autre, l'affranchissement des barrières techniques telle que la non compatibilité des formats au cas où l'on utilise des programmes différents et l'optimisation des travaux, dans ce sens que les actions réalisées sur le document par les différents collaborateurs sont visibles en temps réel et ce, grâce à son interface du type What You See Is What You Get ou WYSIWYG.


Pour la petite histoire, Google Docs a été mis à la disposition du grand public en général et des professionnels en particulier en 2006, plus précisément le 11 octobre. A cette date, le service était dénommé Google Docs and Spreadsheets et faisait figure d'application en ligne des solutions bureautiques du « big brother » : Writely et Spreadsheets, qui sont renforcées par différentes fonctionnalités supplémentaires. À titre d'information, la première est un logiciel de traitement de texte tandis que la seconde est un tableur. Initialement conçu dans la langue de Shakespeare, le service Google Docs a été traduit et rendu disponible en plusieurs langues aux alentours du mois de février 2007. À la fin de l'année 2009, Google Docs accuse un nombre d'utilisateurs tournant aux alentours de 1,7 millions, qui sont majoritairement des entreprises. En tant que suite bureautique, Google Documents comporte trois fonctions majeures, à savoir le traitement de texte, la présentation et le tableur. Comme il a été souligné plus haut, ces programmes bureautiques sont uniquement disponibles en ligne et de ce fait, ne nécessitent aucune installation puisqu'il suffit de disposer d'un simple navigateur web pour pouvoir les utiliser.
google docs


À titre d'information, les formats gérés par Google Docs sont multiples, généralement libres néanmoins, quelques uns sont propriétaires. Ces derniers sont : CSV, TXT, TSB, TSV, ODS et XLS pour le tableur, PPT, PPS et PDF pour la présentation et DOC, ODT, RTF, TXT et HTML, pour le traitement de texte. Il faut savoir que pour tous ceux qui disposent déjà de documents réalisés via des applications bureautiques standards, il est tout à fait possible d'importer et de retravailler ces derniers sur Google Documents. Pour ce faire, il faut cliquer sur l'onglet « importer » situé sur la barre à outils puis de sélectionner « parcourir » et enfin d'indiquer le fichier à télécharger. Il est cependant important de préciser que Google impose des limites de volumes aux fichiers à importer, à savoir 500 Ko pour les fichiers textes, 1 Mo pour les tableaux et feuilles de calculs et 10 Mo, pour les fichiers de présentation. Pour pouvoir commencer à travailler sur les fichiers fraîchement importés, il faut absolument modifier leur propriété au préalable et pour ce faire, il faut cliquer sur l'option « transférer un fichier », une fois l'action d'importation terminée. Quant à la création de nouveau document, il suffit de cliquer sur l'onglet « créer », toujours situé dans la barre d'outil puis de sélectionner le type de document à travailler.

Le Samedi 20 Février 2010 à 17:09
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  internet, serveur, moteur de recherche, programme Internet : explorer la toile


fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  CEA : Commissariat à l'Énergie Atomique
  •  Bergère de France : à vos crochets
  •  AFER : association française épargne et retraite...
  •  Tous Au Numérique : la TNT en France
  •  Malakoff Médéric : services

Articles suivants :
  •  Nomao : application iPhone
  •  Symantec : antivirus gratuit
  •  Unité centrale : base d'un ordinateur
  •  ASF : autoroutes du sud de la France
  •  Cuisinella : cuisine, salle de bain, rangement




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   moteurs de recherche Moteurs de recherche



En plus d'être le moteur de recherche le plus populaire et le plus utilisé au monde, Google fait également sensation auprès des utilisateurs du réseau informatique planétaire, grâce à ses innombrables...