Gérard Oury : le réalisateur de "La Grande Vadrouille"


Partager




D'après sa biographie, Gérard Oury, de son vrai nom Max-Gérard Houry Tannenbaum, est né le 29 avril 1919 à Paris et décédé le 20 juillet 2006 à Saint-Tropez. Il a connu une brillante carrière au cinéma comme réalisateur, acteur et scénariste français. En tant que réalisateur, ses plus grands succès sont « Le Corniaud » et « La Grande Vadrouille ». Fils d'un violoniste d'origine juive et russe, Serge Tannenbaum, et de Marcelle Houry, journaliste critique d'art à Paris-Soir, résidant rue de la Tour, à Paris, il mène une scolarité sans histoire au lycée Janson-de-Sailly. Il y côtoie François Périer, Jean Dutourd et Maurice Siegel. À 17 ans, il suit les cours de René Simon, puis il entre au Conservatoire en 1938, aux côtés de Bernard Blier et François Périer, dans la classe de Mme Dussane. Pensionnaire de la Comédie-Française en 1939, il obtient son premier rôle que lui confie Edouard Bourdet dans « Britannicus », en remplacement d'un acteur mobilisé.


En 1940, il fuit la France avec sa compagne comédienne, Jacqueline Roman (élue « Miss Exposition » en 1937), d'abord en zone libre, puis à Marseille, à Monaco et enfin à Genève afin d'échapper aux mesures antijuives ayant cours en France occupée. En 1942, il ne reconnaît pas sa fille unique : la réalisatrice Danièle Thompson, pour lui éviter les persécutions. À Marseille, il participe aux émissions de théâtre de la radio nationale, repliée sur place puis il est remarqué par Paul Olivier, l'agent de Raimu, qui l'engage dans une revue avec Alibert, Raimu et Rellys.


Raimu le prend un temps sous son aile. C'est aussi à cette époque, en zone libre, qu'il fait ses premiers pas au cinéma, en tant qu'acteur, dans « Les Petits riens » et dans « Médecin des neiges » en 1942, de Marcel Ichac. Après la Seconde Guerre mondiale, il revient en France, retrouve la Comédie Française, s'y bat même avec Robert Hirsch. Il joue au théâtre et quelques seconds rôles au cinéma. En 1958, il s'essaie au scénario dans « Le Miroir à deux faces », coécrit avec André Cayatte. C'est à cette occasion qu'il va séduire Michèle Morgan. Gérard Oury réalise son premier film, « La Main chaude », en 1959, puis « La Menace » en 1960 avant de connaître un grand succès avec « Le crime ne paie pas ». Cependant, la consécration viendra avec « le Corniaud » puis « la grande vadrouille » avec Bourvil et Louis de Funès. On lui doit également dans la série des grands films comiques « le Cerveau », qui réunit Bourvil et Jean-Paul Belmondo en 1968. Ensuite il réalise d'autres comédies qui triomphent dans les salles de cinéma comme « La Folie des grandeurs » avec une brochette d'artistes impressionnante, Louis de Funès, Yves Montand et Alice Sapritch, entre autres.
gerard oury


Lors de sa sortie La Folie des grandeurs a été l'un des grands succès de 1971, 4ème au box-office de cette année-là. En 1973, Gérard Oury et Louis de Funès se retrouvent pour un dernier film Les Aventures de Rabbi Jacob. Suivront « la Carapate », « le coup du parapluie », « l'As des as », « La Vengeance du serpent à plumes » puis « Lévy et Goliath » Gérard Oury a publié sa première autobiographie en 1989. Intitulée Mémoire d'éléphant, ce livre est remplie d'anecdotes. En 1993, Gérard Oury reçoit la même année, un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Le réalisateur offre sa récompense à Jeanne de Funès en hommage à son époux décédé 10 ans plus tôt.

Le Lundi 23 Juin 2008 à 10:58
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  réalisateurs français, réalisation, films, cinéma français, productions, récompenses réalisateurs, réalisateurs de cinéma, films français Réalisateurs français de cinéma


fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Atlanta : la plus grande ville de Géorgie aux Etats-Unis...
  •  Aéroport de New Delhi Indira Gandhi
  •  Aéroport de Lima Jorge Chavez
  •  Jean-Pierre Papin : parcours d'un grand joueur de football q...
  •  Kinshasa : capitale de la République démocratique du Congo...

Articles suivants :
  •  Saint Domingue : sous le soleil de la République Dominicai...
  •  Cheminées Philippe : plus de 40 années d'expérience
  •  Serpent : un reptile qui fascine et qui effraie à la fois...
  •  Liverpool : tout le charme de l'Angleterre
  •  Cuir Center : 1er spécialiste du canapé cuir




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   realisateurs cinema Réalisateurs cinéma



D’après sa biographie, Gérard Oury, de son vrai nom Max-Gérard Houry Tannenbaum, est né le 29 avril 1919 à Paris et décédé le 20 juillet 2006 à Saint-Tropez. Il a connu une brillante carrière au ciném...