Georges Pompidou : deuxième Président de la VIième République


Partager




Georges Jean Raymond Pompidou a vu le jour le 5 juillet 1911 dans le Cantal. Fils d'enseignants d'origine paysanne, Georges Pompidou obtient son baccalauréat à Albi, puis il rejoint Paris où il effectue ses classes préparatoires au Lycée Louis-Le-Grand. Sur les bancs de la prépa, les camarades de Georges Pompidou ne sont autres que Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire. Georges Pompidou est ensuite reçu à l'École Normale Supérieure en 1931, puis il sera reçu premier à l'agrégation de lettres en 1934.



Ne se destinant pas originellement à la politique, Georges Pompidou commence une carrière de professeur, d'abord au Lycée Saint Charles de Marseille, puis au prestigieux Lycée Henry IV de Paris. Ce n'est qu'après la libération de la France par Charles de Gaulle que Georges Pompidou embrasse une carrière politique. Il devient alors chargé de mission dans le cabinet de Charles de Gaulle, alors président du Gouvernement provisoire de la République française. Georges Pompidou occupera des fonctions au Conseil d'état. Au Conseil d'Etat, il sera pendant un temps maître des requêtes, avant de devenir directeur du Commissariat au Tourisme. Par la suite, Georges Pompidou travaillera quatre ans pour la banque Rothschild, tout en restant un conseiller très proche de Charles de Gaulle. Lorsque le Général de Gaulle revient à la tête de l'Etat en 1958, Georges Pompidou bénéficie de la relation particulière qu'il a avec lui pour devenir son directeur de cabinet à l'Elysée. En 1959, Charles de Gaulle le fera entrer au Conseil Constitutionnel. Après le référendum de 1962, Georges Pompidou devient Premier ministre.


Alors inconnu du grand public, Georges Pompidou gagne assez vite en popularité et restera le symbole de la modernisation gaullienne de la France des années 1960. Lors des évènements de mai 1968, Georges Pompidou prône une négociation, qui déplait fortement au Général de Gaulle. Finalement, Charles de Gaulle fera des concessions et adoptera en partie des mesures prônées par son Premier Ministre. Irrité d'avoir eu tord, le Général de Gaulle demande à Georges Pompidou de présenter sa démission en juillet 1968.


Après l'échec du référendum de 1969, Charles de Gaulle quitte la présidence de la république, et de nouvelles élections sont organisées. C'est Georges Pompidou qui est largement élu Président de la République Française avec 58,21% des voix au second tour, face à Alain Poher le Président du Sénat qui assurait la vacance du pouvoir. Le Président Georges Pompidou nomme comme Premier Ministre Jacques Chaban-Delmas, qui restera en fonction jusqu'en juillet 1972. La politique de Georges Pompidou ressemble, dans les grandes lignes, à la politique entamée par le Général de Gaulle. Au niveau international, les changements sont assez faible. Sur la politique nationale, Georges Pompidou entend moderniser la France. Cet amateur d'automobiles, et grand conducteur de Porsche, développe l'usage de la voiture, au détriment d'autres moyens de transports. Egalement grand passionné des Arts modernes et contemporain, Georges Pompidou décide de doter la France, et Paris, d'un grand centre qui recevra entre autres un musée dédié aux Arts Modernes et Contemporain. Inauguré après sa mort, ce centre porte aujourd'hui le nom de Centre Georges Pompidou.
georges pompidou


C'est sous la Présidence de Georges Pompidou qu'un petit nouveau a fait ses premières armes en Politique. C'est en effet lui qui a en premier offert à Jacques Chirac un poste au gouvernement. Georges Pompidou, rongé par une longue maladie, décède pendant son mandat en 1974. Des élections anticipées sont organisées. Le successeur de Georges Pompidou désigné par les électeurs sera Valéry Giscard d'Estaing.

Le Jeudi 30 Août 2007 à 09:34
Article écrit par jviault ()




fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Agence tous risques : découvrez les aventures d'Hannibal, Fu...
  •  Dublin : capitale et centre culturel de l'Irlande
  •  Les Beatles : un groupe anglais incontournable
  •  Charles Trenet : célèbre chanteur français pas souvent à la ...
  •  Véronique Sanson : chanteuse, auteur, compositeur et artiste...

Articles suivants :
  •  Caisse d'Epargne : banque mutualiste française d'envergure...
  •  Lifting : une des réponses de la chirurgie esthétique face...
  •  Cécile de France : une actrice belge pleine de feu et de g...
  •  Magasin Darty : entre électro-ménager et électronique, fai...
  •  Art Abstrait : une forme d'art fidèle au monde sensible...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   gouvernement Gouvernement
   personnages historiques Personnages historiques



Disparu lors de son mandat, le président Georges Pompidou aura eu le temps de laisser une trace à la France. Continuateur de la tradition gaulliste, le président Pompidou aura eu une vie politique et ...