Les genres musicaux sont-ils l'expression des contradictions sociales ?


Partager




La lutte des classes a toujours été d'actualité. Cette lutte acharnée se traduit par des contradictions profondes qui provoquent des guerres de tranchées sociales. A l'heure de la liberté d'expression et du libre accès à l'information, les supports multimédias contribuent énormément à la diffusion des messages à destination des systèmes sociaux. Tous les domaines servent alors de messagers pour véhiculer des conceptions et des cultures. La musique, formidable moyen de communication ne peut évidemment pas déroger à cette règle. Les genres musicaux sont le théâtre des contradictions sociales.



En fait, il y a autant de genres musicaux que de catégories sociales. Mais est-il vrai pour autant qu'il y a des musiques pour les pauvres ou pour les riches, de même, est ce qu'il y a des genres pour les anarchistes et les libertins ? Il y a en effet des genres musicaux attribués certaines catégories sociales. Par exemple, dans les années 60, le rock and roll, a longtemps été considéré comme la musique des jeunes frivoles qui ne se souciaient guère de la vie. L'arrivée de la folk music n'a fait pas arranger cette image d'insouciance associée à l'exhibitionnisme de la culture hippie. Il en était ainsi de ce qui se passait outre atlantique. Mais dans l'hexagone, les années 60 furent également marquées par une vague de jeunes contestataires qui allaient marquer un épisode essentiel de notre environnement social. Avec mai 68, c'est la société toute entière qui est en pleine révolution. L'hypothèse semblait être vérifiée avec la venue de la musique rock. A l'inverse des jeunes protestataires, les personnes qui écoutent ou jouent des morceaux classiques sont réputées avoir un penchant pour le conservatisme et le luxe.


Certaines mauvaises langues les accusent même de vouloir conserver leur fortune en choisissant de se démarquer du reste de la société et en écoutant des mélodies qui semblent inaccessibles aux oreilles des non-initiés. Mais plus tard, aux antipodes de la musique classique, les musiques urbaines telles que le rap, le RNB sont la marque des luttes menées par les démunis pour une situation plus juste, plus égalitaire dans une société qui ne tolère plus de voir la misère au coin de la rue.


genres musicaux contradictions sociales
C'est d'ailleurs pour de tels idéaux que les jeunes s'inspirent et il n'est pas étonnant que le rap touche les franges de populations essentiellement adolescentes et pauvres. Quant à la musique reggae, elle tend à diffuser plutôt un message mystique lié aux personnages charismatiques qui ont marqué son histoire depuis les années quatre vingt. Mais du fait des comportements des chanteurs de reggae et de ska, cette musique est souvent associée à la consommation de drogue. Et pourtant, à l'instar du rap, le reggae prône plutôt une musique de lutte pour une condition de vie plus meilleure et surtout pour la paix entre les peuples. La chanson française, elle, serait destinée aux chauvins qui vantent le mérite de toute une tradition. Mais il n'en est rien : les amoureux de la chanson française sont tout simplement amoureux de la langue de Molière.



Ils sont friands de chansons à textes qui véhiculent plus de messages. Mais est-ce qu'on peut alors dire que ces genres musicaux sont l'expression des contradictions sociales ? Après tout, la musique est l'oeuvre de l'Homme, elle est donc tributaire de sa culture et de ses aspirations. On peut analyser les choses de la façon suivante : des personnes, pour renier certaines cultures ou pour s'affirmer, créent d'autres mouvements musicaux. Mais la musique est oeuvre d'art et ne saurait, à priori, être mauvaise.


C'est le message véhiculé qui peut être source de discorde mais en aucun cas la musique. Quoi qu'il en soit, il y a des personnes qui refusent catégoriquement de prêter attention à certains genres musicaux. En effet, on voit mal une personne de plus de cinquante ans apprécier des airs de techno ou au contraire un jeune amateur de rap écouter Tino Rossi ou Aznavour. En fait, il n'est pas seulement question de niveau de vie mais surtout aussi du statut occupé au sein d'une société donnée. Ainsi, si on prête certaines caractéristiques à certains genres musicaux, il paraît difficile d'affirmer que les genres musicaux soient uniquement l'expression des contradictions sociales. En effet, ces contradictions peuvent en fait être complémentaires et contribuer à l'épanouissement de l'Homme tout en enrichissant l'art.
genres musicaux contradictions sociales


On dit souvent que la musique rassemble les cultures et jusqu'ici cet adage a été vérifié plus d'une fois.

Le Samedi 22 Novembre 2008 à 10:10
Article écrit par suzi ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Bob l'Eponge : personnage de dessin animé aimé des petits c...
  •  Bernard Werber : biographie d'un écrivain de science-fiction...
  •  Conduite accompagnée : les conditions pour prendre le volant...
  •  Marina Petrella : qui est cette ex-membre des Brigades Rouge...
  •  Pressothérapie : pour des jambes plus fines et plus légères ...

Articles suivants :
  •  Privatisation de La Poste en France
  •  Poupée vaudou : cela fonctionne t-il ?
  •  Brigades rouges : qui sont-ils ?
  •  La loi anti-tabac en France
  •  Violence conjugale : que faire ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique Musique



La lutte des classes a toujours été d’actualité. Cette lutte acharnée se traduit par des contradictions profondes qui provoquent des guerres de tranchées sociales. A l’heure de la liberté d’expression...