Fusion GDF-Suez : une possible augmentation du prix du gaz ?


Partager







C'est officiel depuis ce matin et fait la une de tous les journaux de France : la fusion initiée en février 2006 sous le nom de « patriotisme économique » entre la société nationale Gaz de France (premier réseau de transport et de distribution de gaz en Europe) et le groupe privé franco-belge Suez (5ème électricien en Europe et 6ème opérateur gazier) et qui était prévue à l'origine pour la fin du mois de décembre 2006, vient d'obtenir le feu vert de l'Elysée, soit un feu vert à la privatisation de l'entreprise publique Gaz de France, malgré les engagements pris par l'Elysée et les promesses émises par Nicolas Sarkozy, alors qu'il était ministre de l'Economie en 2004, de ne pas faire passer la part de l'Etat dans le capital de GDF sous la barre des 70%. Longuement négocié à l'Elysée et à Bercy depuis jeudi dernier, le projet de fusion lancé par Dominique de Villepin à l'origine, prévoit que le groupe Suez cède 2/3 de son pôle environnement à ses actuels actionnaires (le belge Albert Frère, la Caisse des dépôts, le Crédit Agricole et Areva) sous formes d'actions qui seront cotées en bourse séparément.


Ainsi, le groupe, qui est actuellement présidé par Gérard Mestrallet, aura une taille comparable à celle de GDF. Après la fusion GDF-Suez, le nouveau groupe sera détenu à environ 35% par l'Etat, et à la demande de Nicolas Sarkozy, il sera axé sur l'énergie. Gérard Mestrallet en sera le PDG tandis que Jean-François Cirelli (patron de GDF) en sera le directeur général délégué. Depuis l'annonce de la fusion GDF-Suez ce matin, les critiques n'ont pas cessé de fuser de la part des syndicats de salariés et des hommes politiques.


Le premier secrétaire du parti socialiste, François Hollande, a notamment dénoncé la politique industrielle du gouvernement qu'il considère au « bon vouloir du prince » dans son discours à La Rochelle. Beaucoup jugent la fusion comme une nationalisation de Suez et une privatisation de GDF. Quant aux salariés des deux filiales de services énergétiques, ils ont du souci à se faire sur leur sort... En effet, lors de la fusion GDF- Suez, les employés mixtes qui travaillent aussi bien pour EDF que GDF devront être répartis au sein de leur tutelle respective, devenues alors concurrentes. EDF ne prend pas la nouvelle avec le sourire non plus : le numéro un européen et mondial de l'énergie longtemps intouchable, va se retrouver confronté à un nouveau mastodonte sur le territoire français. Dès l'année prochaine, la concurrence va être rude entre les deux groupes. En ce qui concerne la question de l'eau et des services aux collectivités (ordures ménagères), la fusion de GDF-Suez risque fort d'engendrer une scission avec la branche « Eau et Propreté » qui ne représente que 17% de l'activité du nouveau groupe. Pour rappel, Gaz de France, créé en 1946, a longtemps été spécialisé uniquement dans la distribution de gaz.
gdf suez


Suez, quant à lui, était spécialisé dans les services aux collectivités (traitement de l'eau et des déchets) mais il s'est développé sur le marché de l'énergie : en 2005, Suez réalisait un chiffre d'affaires presque deux fois supérieur à celui de Gaz de France.

Le Lundi 03 Septembre 2007 à 15:22
Article écrit par Lizouille ()




fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Supermarché Shopi : enseigne française de supermarchés de pr...
  •  Injection Botox : ce qu'il faut savoir ...
  •  Cours par correspondance : une solution pour la formation à ...
  •  AC/DC : un des groupes pilliers du hard rock
  •  Audi : constructeur du groupe automobile allemand Volkswagen...

Articles suivants :
  •  Art Naïf : style pictural figuratif et forme d'art autodid...
  •  Supermarché 8 à huit : enseigne de superette et libres-ser...
  •  Charlotte Gainsbourg : comédienne, chanteuse et fille de S...
  •  Finaref : établissement financier spécialisé dans le crédi...
  •  Code pénal : c'est quoi?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   actualite presse Actualité Presse
   commerce economie Commerce économie
   gouvernement Gouvernement
   energie Energie



Branle bas de combat depuis ce matin: l'annonce officielle de la fusion entre les deux groupes GDF et Suez soulève les passions et crée les critiques: d'ici le premier semestre de l'année prochaine, G...