GBL - GHB ou drogue du violeur


Partager




Le GBL ou Gamma-Butyrolactone est une substance chimique bien connue de l'industrie chimique et pétrochimique. Il s'agit d'une furanone qui contient 4 atomes de carbone, 6 atomes d'hydrogène et 2 atomes d'oxygène organisés sur un noyau furanne avec une fonction lactone. Sa masse molaire est de 86 g.mol-1 environ. Il se présente sous forme liquide incolore qu'on peut facilement dissoudre dans l'eau. Sa température de fusion se situe à -45°C et sa température d'ébullition se situe aux alentours de 205°C.



Le Gamma-Butyrolactone est utilisé comme solvant dans de nombreux produits chimiques d'usage courant comme les colles, les dissolvants des vernis à ongles ou les peintures. Il est également utilisé dans l'industrie textile et dans le domaine de la chimie fine. Il faut savoir que le GBL a une structure voisine de l'acide gamma- hydroxybutyrique ou GHB. Il est possible de synthétiser artificiellement le GBL à partir de l'acide gamma-hydroxybutyrique qui lui-même est très proche de l'Acide Gamma Amino-Butyrique ou GABA, un important neurotransmetteur du cerveau humain. L'organisme synthétise du GHB d'une manière physiologique à partir du GABA. Le GABA est à son tour synthétisé par l'organisme à partir de l'acide glutamique qui est un acide aminé présent dans l'alimentation quotidienne, par l'intermédiaire d'une enzyme appelée acide glutamique décarboxylase. Cependant, la production endogène de GHB est assez minime et n'a donc pas d'effets néfastes sur la santé. Il faut savoir que l'organisme humain est également capable de synthétiser très rapidement du GHB à partir du Gamma-Butyrolactone (GBL) par l'intermédiaire d'enzymes spécifiques présentes dans l'organisme et appelées lactonases.


Du fait de la transformation spontanée du GBL en GHB au sein de l'organisme, l'ingestion de GBL induit donc des effets comparables à ceux observés lors de l'ingestion de GHB. Rappelons que le GHB est une substance chimique connue et utilisée dans le domaine de la médecine grâce à ses propriétés anesthésiantes, sédatives et hypnotiques. Plus tard, son usage a été détourné et il fut utilisé comme drogue à cause de ses effets euphorisants, amnésiants et hypnotiques.


gbl ghb
Le GHB est connu également sous l'appellation « drogue du violeur » car il est utilisé par certains violeurs pour provoquer une désinhibition et une amnésie chez leurs victimes. D'une manière générale, le GBL et le GHB produisent d'abord une euphorie et une désinhibition. Par la suite, ces produits inhibent la fonction cardiaque et la fréquence respiratoire en diminuant respectivement la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire. On observe alors une hypotension artérielle, une perte de l'équilibre, des vertiges et une symptomatologie digestive variée à type de nausées et de vomissements. Ces signes sont en fait en rapport avec une dépression ou une inhibition du système nerveux central c'est-à-dire des commandes centrales qui inhibent à leur tour d'autres fonctions vitales comme la fonction respiratoire et la fonction cardiaque.



Apparaissent ensuite des signes d'amnésie et de somnolence. Dans certains cas, les signes peuvent être plus graves : la dépression du système nerveux central est telle qu'il y a altération massive de la vigilance qui peut se manifester par une perte de connaissance ou même un état comateux. L'inhibition des fonctions cardiaques et respiratoires peut entraîner une bradycardie et une dépression respiratoire sévère nécessitant des mesures de réanimation rapides comme la mise en place d'une intubation trachéale avec ventilation assistée.


L'apparition de ces troubles conduit à un coma qui peut être rapidement mortel si aucune mesure de réanimation n'est mise en place. Il faut également savoir que l'ingestion même minime de GBL ou de GHB peut conduire à l'apparition de ces signes d'intoxication parfois mortels dont les conséquences sur l'organisme dépendent de la sensibilité de chacun vis-à-vis du produit. Dans tous les cas, l'ingestion d'alcool ou de médicaments de la classe des benzodiazépines (diazépam, bromazépam, clonazépam...) ou des barbituriques avec le GBL ou le GHB favorise les effets de ces derniers. Ce mélange peut aggraver les manifestations de dépression grave du système nerveux central et des autres fonctions vitales induites par le GBL et le GHB. Utilisés comme drogues, le GBL et le GHB sont souvent consommés avec de l'alcool, c'est pourquoi ils sont considérés comme étant des drogues très dangereuses.
gbl ghb


Depuis une dizaine d'années, le GHB est interdit à la vente libre mais il est vendu dans le marché noir et est produit par des laboratoires clandestins. Il reste cependant possible de s'en procurer sur Internet à moins d'un euro. Le fléau semble prendre de plus en plus d'ampleur parmi les jeunes si on considère les nombreux cas d'intoxication grave relevés par les centres de toxicologie clinique de plusieurs villes.

Le Mercredi 11 Mars 2009 à 11:48
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  drogue, cannabis, héroïne, ecstasy, cocaïne, lsd, trafic, addiction, narcotiques, spleef, crack, opium, trafiquants, toxicomane, toxicomanie Drogues : dure ou douce, la drogue dans tous ses
états



fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Ubuntu 9.10 : à télécharger et installer librement...
  •  Kaká : du Brésil au Milan AC
  •  Carnaval de Nantes : costumes et déguisements au rendez-vous...
  •  Livret de développement durable : un CODEVI c'est quoi ?...
  •  Jechange.fr : des comparateurs pour plus d'économies

Articles suivants :
  •  Smoothies : la fraicheur et les bienfaits des fruits à mix...
  •  Milan AC : club légendaire au maillot rouge et noir
  •   Collection YSL Bergé : ventes de luxe
  •  Chamillionaire : biographie d'un rappeur aux lyrics incisi...
  •  Carnaval de Nice : au programme, parades et spectacles !




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   drogue Drogue



Le GBL ou Gamma-Butyrolactone est une substance chimique bien connue de l’industrie chimique et pétrochimique. Il s’agit d’une furanone qui contient 4 atomes de carbone, 6 atomes d’hydrogène et 2 atom...