Gaumont : la plus ancienne société de cinéma dans le monde


Partager




Gaumont est une société française de production, de distribution et d'exploitation cinématographique. C'est la plus ancienne société de cinéma au monde fondée en juillet 1895. Léon Gaumont rachète alors le Comptoir Général de Photographie est le transforme en une société nommée « L. Gaumont et compagnie » qui fabrique à ses débuts des appareils de projection et de prise de vues. Dès 1896, Gaumont réalise des documents d'actualités principalement grâce à Alice Guy, sa secrétaire, qui lui propose d'agrémenter la présentation des appareils vendus par des saynètes filmées.



Alice Guy devient la première femme réalisatrice au monde et tourne environ 300 films. Elle expérimente également le film sonore avec 110 phono-scènes. La production recouvre tous les genres cinématographiques : des comédies, des drames, des films policiers, de la science fiction, des westerns et même des dessins animés. En 1900, Léon Gaumont présente à l'Exposition universelle un appareil couplant un projecteur et un phonographe.. En 1903, il prend la marguerite comme logo, en hommage à sa mère qui porte ce prénom. Au cours des années, le logo a évolué mais la marguerite est toujours présente, plus stylisée, même si sa signification a été oubliée. En 1906, la société devient la « Société des établissements Gaumont » et concentre sa production dans les studios des Buttes Chaumont. En 1910 naissent les célèbres Actualités Gaumont, qui sont projetés dans les salles avant le film chaque semaine. Dès 1911, Léon Gaumont ouvre des salles de cinéma dans toute la France, et notamment le Gaumont Palace, l'ancien hippodrome de la Place Clichy à Paris qu'il transforme en une gigantesque salle de cinéma de 3 400 places, la plus grande du monde.


La société couvre alors toute la chaîne cinématographique, de la fabrication des appareils à la projection des films au public. De 1914 à 1918, pendant la première guerre mondiale, Léonce Perret prend la place de directeur artistique. Mais ces années de guerre et celles qui s'ensuivent ne sont pas très bonnes pour la firme qui perd des parts de marché face aux concurrents américains. La mort de Louis Feuillade, le principal réalisateur (Judex, Fantômas et Les Vampires), en 1925, met une parenthèse à la production de film pour se concentrer sur l'aspect technique.


Gaumont signe un accord de distribution avec Metro Goldwyn Mayer et les salles passent sous le contrôle de la Gaumont Metro Goldwyn, qui sera dissoute en 1928. Léon Gaumont se retire à l'arrivée du parlant, en 1930. La société continue l'expansion du parc de salles et produit principalement des comédies. Les années 30 sont des années de restructuration diverses fusions, ventes ou fermetures des usines, de filiales et agences étrangères amènent à la création de la société Gaumont Franco-Film Aubert (GFFA) qui produit essentiellement des films comiques. En 1938 un groupe conduit par Havas rachète la GFFA, puis la rebaptise Société nouvelle des Etablissements Gaumont. Alain Poiré devient secrétaire général, puis directeur de la production et de la distribution. Au cours de sa carrière il a produit ou coproduit 150 films dont le dernier est « Le Placard ». En 1975, la société prend le nom de Gaumont et Nicolas Seydoux devient Directeur et développe les pôles exploitation et production. Il accélère le développement de la société, augmente considérablement le parc de salles et poursuit une politique de production ambitieuse.
gaumont


En 1985, Patrice Ledoux produit les films de Luc Besson, Le Grand Bleu et Le Cinquième Élément ainsi que Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré et Christian Clavier. En 1995, Gaumont Multimédia, installé dans les anciens studios de Luc Besson à Paris, se centre sur les métiers du dessin animé, des jeux vidéo et internet. En 1999, Xilam rachète à Gaumont les actifs de Gaumont Multimédia au titre du catalogue. L'exploitation des salles est gérée conjointement par Gaumont et Pathé via une société filiale des deux groupes Europalaces créée en 2001.

Le Jeudi 20 Décembre 2007 à 10:41
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cinema, billetterie cinema, actuer cinema, affiches cinema, frères Lumière, 19è siècle, sortie cinema,actualité cinema, kinépolis, programme cinéma, salle de cinema, horaires cinéma, Cinéma : 7è art ou forme de loisir de plus en plus
prisée quel que soit l'âge ?



fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Mallarmé : un poète français du 19ème siècle...
  •  Dés de collection "Marie Antoinette" : une idée cadeau pour ...
  •  Angiome : c'est quoi ?
  •  Ville de Mamers : station verte de vacances dans la Sarthe
  •  Fouquet's Paris : quand gastronomie française rime avec luxe...

Articles suivants :
  •  Les Jumeaux : des idées pour apprendre à cultiver la diffé...
  •  Le mystère du Père Noël : comment en parler aisément à vot...
  •  Sophie Marceau : célèbre actrice révélée par la Boum...
  •  Shark Bay : la baie aux requins au large de l'Australie
  •  Accouchement dans l'eau : les avantages de cette méthode...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   cinema films Cinéma Films
   salles de cinema Salles de cinéma
   societe Société
   histoire Histoire
   films Films



Gaumont a plus de 110 ans et son histoire se confond avec celle du cinéma français. Du cinéma muet en noir et blanc aux films à effets spéciaux, la doyenne mondiale des compagnies de cinéma a produit...