Gastroentérologie : l'étude du tube digestif et de ses maladies


Partager




La gastroentérologie est une discipline médicale qui traite les problèmes de l'appareil digestif. Elle soigne les organes (oesophage, estomac, intestin grêle, gros intestin, rectum, anus) ainsi que les glandes digestives (foie, voies biliaires, pancréas). L'hépatologie (foie) et la proctologie (rectum et anus) sont ses deux principales spécialités. La consultation chez un gastroentérologue s'impose face à des signes digestifs inhabituels. En cas de vomissement rouge sang ou de selles noires, il faut consulter sans délai au cas où il s'agirait d'une hémorragie digestive. Les douleurs aiguës et persistantes doivent aussi amener à consulter rapidement, en cas d'occlusion, de perforation intestinale ou de calculs biliaires. La consultation dure en moyenne 30 minutes avec une grande partie réservée à l'interrogatoire : quels médicaments prenez-vous ? De quoi vous plaignez vous et depuis quand ? Le plus important est de ne pas hésiter à expliquer ses gênes avec des mots simples (taches anormales sur les vêtements, gaz à répétition, incontinence...). Ensuite, le spécialiste palpe le foie, la rate, ausculte le ventre en cas de grosseurs ou de hernies et le coeur.


Un examen complet peut aussi inclure un toucher rectal, une échographie abdominale et parfois une endoscopie. Dans tous les cas, il faut avant tout consulter d'abord le médecin généraliste qui diagnostiquera éventuellement des troubles nécessitant des examens plus poussés chez un gastroentérologue. Le gastroentérologue fait partie des médecins spécialistes et il a donc comme ses confrères dix à onze ans d'études de médecine à effectuer pour exercer son métier.


Pour devenir gastroentérologue, la formation commence par un bac S, indispensable à toutes les études médicales. Le cursus est ensuite divisé en trois cycles, un premier cycle de deux ans, le PCEM, un second cycle de quatre ans, le DCEM, suivi d'un internat de cinq ans, et de la soutenance d'une thèse. Avec le PCEM, on entre dans un programme très sélectif, surtout à l'issue de la première année, car le nombre de places en deuxième année est délimité par un numerus clausus. Mais ceux qui échouent au concours peuvent redoubler une fois ou alors se réorienter dans le domaine paramédical ou vers des études de sciences. Une fois que l'on a validé le PCEM et le DCEM, on passe un nouveau concours, les « épreuves classantes nationales », pour accéder à l'internat. Le choix de la spécialité dépend des résultats et du rang de classement. Une fois devenus internes, les étudiants préparent alors un DES de gastroentérologie, et obtiennent le Diplôme d'Etat de docteur en médecine avec mention de la spécialité de gastroentérologue après la validation des enseignements et des stages de gastroentérologie, à l'issue de la soutenance de la thèse.
gastroenterologie


Le gastroentérologue est amené à travailler avec la technique et l'imagerie médicale, comme les radiologues, mais son métier est également centré sur le dialogue et la prévention. Le salaire d'un gastroentérologue varie beaucoup selon qu'il exerce dans le privé ou le public. Il peut ainsi intervenir dans les hôpitaux ou exercer en profession libérale.

Le Lundi 28 Juillet 2008 à 12:18
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par G
 
Articles précédents :
  •  Agyness Deyn : mannequin la plus en vogue au look punk et di...
  •  Cours Florent : célèbre école d'art dramatique à Paris...
  •  Beurre : pourquoi est-il si présent dans notre alimentation ...
  •  Lait maternel : pourquoi le privilégier ?
  •  Mérignac : à côté de Bordeaux, une ville au coeur de la Giro...

Articles suivants :
  •  Henry Ford : biographie du fondateur de la Ford Motor Comp...
  •  Voyages tout inclus ( All inclusive ) pas cher méfiance ?...
  •  Vol de voiture : que faire ?
  •  Hezbollah : portrait d'un mouvement politique libanais
  •  Mobutu Sese Seko : biographie du Léopard de Kinshasa...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   gastro enterologie Gastro entérologie



De nombreuses personnes souffrent de ballonnements, coliques, brûlures d’estomac ou simplement digestion difficile. Qu’il s’agisse de symptômes digestifs passagers ou persistants, une consultation che...