Les fruits tropicaux de Madagascar


Partager




Les fruits tropicaux ne manquent pas à Madagascar, loin de là. Les pommes, les ananas, les pêches ou encore les raisins que vous pourrez trouver dans d'autres régions du monde se retrouvent aussi dans cette île paradisiaque. Cependant, le sol et le climat tropical particuliers de l'île font que la culture de nombreux arbres fruitiers y est plus que favorable et permette ainsi d'avoir de nombreux fruits exotiques dont les saveurs et les goûts sont spécifiques à l'endroit où ils ont été plantés.



Certes, il vous est possible de retrouver certains d'entre eux dans les rayons de votre supermarché par l'intermédiaire de l'exportation, et pourtant les consommer directement quelque temps seulement après leur récolte les rend bien meilleurs. Appartenant à la famille des Palmacées, le cocotier est très répandu sur les côtes malgaches mais les principales plantations se localisent sur le littoral nord-est de Antalaha à Vohémar. La cueillette se fait toute l'année. La noix de coco se consomme frais dans le cas où l'on se décide à boire son jus, à l'ombre de ses grandes palmes, après avoir perforé la coque afin d'y insérer une paille. Et si vous préférez l'amande, il faudrait choisir une noix plus mature car c'est du liquide blanc qui se solidifie au fil de la maturation que provient celle-ci. Elle est par ailleurs, très utilisée en confiserie et/ou pour aromatiser des pâtisseries. Autrement, la cuisine locale utilise le fruit du palmier tropical dans la préparation d'une de ses spécialités, notamment de la région SAVA et de l'île de Sainte-Marie : le poulet au coco, sans oublier le lait ou le punch qui en sont dérivés.


En outre, il y a encore tant d'autres fruits dans la Grande Ile, ainsi vous pourrez aussi goûter au corossol. Ce nom vient de l'île de Curaçao par qui il s'est répandu d'Amérique tropical vers le reste des pays où l'atmosphère climatique est chaude et humide. Arborant la couleur vert-jaune quand il est mûr et en forme de coeur ou parsemé de petites épines souples, il présente une chair blanche avec des pépins noirs.


fruits tropicaux madagascar
Energétique, riche en vitamine C, en fibres et en sels minéraux tels que le potassium et magnésium, le fruit du corossolier se déguste frais. Sa conservation ne dépasse pas les 7 jours. Il est également possible de goûter à la confiture de corossol fabriquée localement. Le chérimole, de la même famille que ce dernier, celle des anones, n'est pas tellement différent. Et ce n'est pas fini, le kaki qui est presque identique à la tomate, possède une peau légèrement plus fine et il n'est pas rouge mais orange luisant. Cette couleur vive vient d'ailleurs égayer les étals des marchands de fruits locaux de certaines villes de Madagascar du mois de janvier à juin. Comment les manger ? Nature et quelque peu ferme au toucher, il se savoure à l'aide d'une petite cuillère, pour bien profiter de la vitamine A qu'il contient.



Situé dans l'Océan Indien et séparé de 400 kilomètres du continent africain par le canal de Mozambique, la Troisième Grande Ile de la terre produit aussi de la banane. Généralement cultivée dans la région Est, il existe de nombreuses variétés dont la banane plantain. La population locale la nomme « akondro fahandro », soit littéralement « banane à cuire ». En effet, le fruit de ce bananier se différencie des autres par son goût moins sucré et une chair plus épaisse.


Arrivée à maturité, elle ne se mange pas crue mais frite, passée au gril ou encore cuite à l'eau. De plus et du fait de sa consistance et des multiples façons de la cuisiner, comme en tant que légume relevé dans une sauce salée, il n'est pas rare qu'elle se substitue à un aliment de base qui se trouve être absent des marchés à certaine période de l'année. C'est ainsi qu'elle accompagne bien les plats de poissons, de viandes ou est encore préparée avec un peu de sucre et du lait de coco. Plus légume que fruit, ce « faux-fruit » remplace très bien le pain en s'invitant au petit déjeuner dans la version sucrée. Car effectivement, ce dernier est présent tout au long de l'année et un peu partout dans l'île. Et ce ne sont là que quatre des multiples fruits tropicaux de l'Ile Rouge car les « voankazo » y foisonnent et font le bonheur de plus d'un palais.
fruits tropicaux madagascar


De la saveur salée du tamarin à celle plus particulière du litchi en passant par la pulpe juteuse de la nèfle ou la chair sucrée et parfumée de la mangue, vous n'avez que l'embarras du choix !

Le Lundi 22 Septembre 2008 à 10:31
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Madagascar, voyage, geographie, tourisme, culture Madagascar : à la découverte de la Grande Île
  gastronomie africaine, spécialités culinaires africaines, recettes culianaires africaines,cuisines africaine, maïs, mil, riz, fruits exotiques, banane, café, cacao, sorgho, patisserie africaine,gastronomie traditionnelle africaine, gastronomie turque, gas Gastronomie africaine : entre épices, légumes,
féculents ... découvrez les spécialités culinaires
africaines



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  L'indemnité kilométrique : comment en bénéficier ?...
  •  Comment poser un parquet ?
  •  Matthieu Chedid : qui est -M- ?
  •  La famille Ratsiraka de Madagascar
  •  Internet à Madagascar

Articles suivants :
  •  Comment poser des dalles d'aggloméré ?
  •  Machine à pâtes comment choisir ?
  •  Le CD-ROM : qu'est-ce que c'est ?
  •  Comment choisir son parquet ?
  •  Crocodile : un reptile présent sur 4 continents




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   fruits et legumes Fruits et légumes
   fruits et legumes Fruits et légumes



Les fruits tropicaux ne manquent pas à Madagascar, loin de là. Les pommes, les ananas, les pêches ou encore les raisins que vous pourrez trouver dans d’autres régions du monde se retrouvent aussi dans...