Le frottis : examen gynécologique fondamental pour toutes les femmes


Partager




Le frottis est un examen fondamental permettant de dépister les lésions précancéreuses du col de l'utérus, à un stade précoce où elles peuvent être soignées et guéries. Le principe du frottis est simple. Des cellules prélevées au niveau du col utérin sont déposées sur une lame de verre pour un frottis classique ou dans un flacon rempli de liquide (frottis en phase liquide), puis envoyées dans un laboratoire spécialisé pour être analysées. Il s'agit ici de dépister le deuxième cancer féminin après le cancer du sein.



En France, 3600 femmes sont atteintes chaque année. Si 55 à 60% des femmes font régulièrement des frottis, 40% n'en font jamais ! C'est justement chez ces femmes que peut se développer le cancer du col de l'utérus. L'examen du frottis est réalisé lors d'une consultation chez le gynécologue. La patiente s'installe en position gynécologique. Le médecin place le spéculum, puis visualise le col de l'utérus. A l'aide d'une spatule ou d'une brosse, il prélève des cellules superficielles du col utérin et les dépose sur une lame de verre pour analyse en laboratoire. L'analyse au microscope permet de déceler les cellules anormales. Le prélèvement de ces cellules est bref et indolore. Seule la pause du spéculum pour réaliser le frottis peut être inconfortable si vous êtes contractée ; alors détendez-vous ! Voici quelques précautions à prendre. Pour ne pas gêner la lecture du frottis, il faut éviter tout ce qui peut provoquer une inflammation locale : pas de toilette vaginale (déconseillée de toute façon) avant la visite chez le gynécologue. Evitez les rapports sexuels la veille ou le matin de l'examen. On ne réalise pas de frottis pendant les règles, car les écoulements sanguins peuvent fausser les résultats.


s d'infection vaginale, un traitement est mis en place et le frottis est reporté de quelques semaines. Les prélèvements de frottis sont envoyés systématiquement à la patiente et à son gynécologue en une semaine environ. En cas de lésion douteuse, le gynécologue contacte sa patiente pour l'informer de la marche à suivre. Les gynécologues recommandent un frottis tous les 18 mois environ chez les femmes de 18 à 70 ans. Et chez les jeunes filles dès leurs premiers rapports sexuels.


frottis
Les frottis doivent être plus fréquents chez les femmes qui ont plusieurs partenaires, les patientes immunodéprimées (par exemple celles atteintes par le VIH) et celles qui ont déjà eu un cancer du col de l'utérus. En cas d'anomalies, des examens complémentaires sont réalisés : examen du col de l'utérus (colposcopie) et biopsie. Les résultats vont déterminer le choix entre un traitement médicamenteux par ovule, laser ou ablation du col de l'utérus. La technique du frottis en phase liquide est légèrement différente : les cellules prélevées sont introduites dans un milieu liquide au lieu d'être étalées sur une lame. Cette technique est plus coûteuse que le frottis classique. Mais en cas de lésion suspecte, elle permet de rechercher le papillomavirus et de mieux évaluer le risque de cancer du col.



Le Samedi 05 Janvier 2008 à 18:28
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  techniques, irm, imagerie médicale, scanner, echographie Les techniques d’examen et d’analyse en médecine
  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Enfants Hyperactifs : les dérives de la prise en charge...
  •  Le riz : un petit grain aux grandes vertus !
  •  Déchets toxiques : ne les jetez pas n'importe où !...
  •  Thyroïde : surveillez votre thyroïde
  •  Le lichen plan : Comment stopper cette affection de la peau ...

Articles suivants :
  •  Maillots de bain : mode de l’été 2009
  •  Généalogie ou comment retrouver sa filiation, sa famille e...
  •  Les folates : acides foliques amis des futures mamans et d...
  •  Grigno-tek : spécialsite de vente en ligne des produits du...
  •  Réeducation périnéale : est-elle toujours nécessaire ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 labelvi a écrit [20/05/2010 - 22h51] 
labelvi

L'examen du frottis peut il fragiliser ou perforer l'hymen ?




lb



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   cancer Cancer
   associations cancer Associations cancer
   cancer du sein Cancer du Sein
   gynecologie Gynécologie



Le frottis est un examen fondamental pour prévenir le cancer du col de l'utérus. C'est un examen qui ne présente ni risque ni contre-indication. Il est à faire selon le rythme conseillé par le gynécol...