Front de libération des animaux


Partager




Le Front de Libération des Animaux est un mouvement international qui milite activement pour le respect des droits des animaux. Souvent, les activistes appartenant à l'ALF - en référence à Animal Liberation Front - mènent des opérations à caractère illégal et agissent directement contre les entités incriminées. Certaines des actions entreprises par le Front de Libération des Animaux sont particulièrement virulentes et qualifiées par beaucoup comme étant à caractère terroriste. L'histoire de l'ALF débute dans les années 1970.



A l'époque, de nombreux groupes se forment et organisent des actions de protestation contre la souffrance des animaux. Si certains mouvement choisissent de manifester en toute légalité, d'autres groupes comme le Band of Mercy n'hésitent pas à s'en prendre directement aux «accusés». Ils commencent leur guérilla en s'occupant des chasseurs. Le mouvement Band of Mercy reçoit un accueil favorable, ce qui le pousse à se lancer dans différentes campagnes comme celle menée en 1973 contre des laboratoires pratiquant la vivisection, un procédé jugé barbare. Un an après, le même groupe décide de s'attaquer à des éleveurs de poulets. Le mouvement adopte l'appellation Animal Liberation Front à partir de 1976 laquelle n'a pas été choisie au hasard. Les leaders du mouvement ont souhaité porter un nom qui aurait une répercussion directe sur la conscience des personnes qui agressent les animaux. Désormais, le groupe ambitionne de libérer les animaux. Tout au long de son existence, les objectifs poursuivis par l'ALF sont les mêmes. À court terme, l'ALF met tout en oeuvre pour intervenir au bon moment et épargner la vie d'un maximum d'animaux : le plus important est d'interrompre les maltraitances que certains font subir aux animaux.


A long terme, l'ALF voudrait qu'aucun animal n'ait plus à souffrir à cause des folies humaines. Dans ce cadre, le mouvement mène différentes actions visant à faire fermer toutes les sociétés qui font subir des tortures à des animaux. Si l'on s'intéresse à la structure de l'ALF, le mouvement n'est pas mené par un leader désigné. Les activistes qui s'intéressent à la cause animale peuvent rejoindre l'ALF sans contraintes et sans règles d'adhésion spécifiques. Si le mouvement est ainsi organisé, c'est surtout à cause de certaines opérations qui peuvent aller à l'encontre de la loi.


front liberation animaux
Les personnes qui décident de mener une action au nom de l'ALF le font toujours de manière anonyme. Elles peuvent agir sur leur propre initiative et les actions peuvent être entreprises en solo ou en groupe. Si ces individus souhaitent revendiquer les opérations qu'elles ont organisées au nom de l'ALF, ils devront obéir à un certain nombre de principes. Le premier principe est de délivrer des animaux de tout endroit où ils subissent des abus. Il peut s'agir d'une ferme d'élevage intensif où les animaux sont élevés pour leur fourrure ou pour leur viande, d'un laboratoire et tout autre lieu où leur vie n'est que souffrance. Les animaux libérés doivent être placés au sein d'un foyer où ils ont la possibilité de s'épanouir et de vivre de manière naturelle sans être obligés de supporter des tortures incessantes.


Le deuxième principe est d'agir d'une telle sorte que les personnes qui font des profits sur le dos de pauvre animaux soient victimes de pertes financières. Le troisième principe est de faire découvrir au monde entier les méthodes barbares et cruelles dont les animaux sont victimes. Pour ce faire, il est nécessaire de programmer des opérations directes sans toutefois user de la violence. Ces actions doivent s'achever sur la libération des animaux. Au cours des différentes actions, les activistes doivent faire en sorte de ne blesser aucun animal que celui-ci soit humain ou non. Enfin, le dernier principe stipule qu'il faut bien étudier les retombées des opérations menées et éviter de généraliser un cas si l'on dispose de renseignements spécifiques sur le sujet. Aujourd'hui, l'ALF fait beaucoup parler d'elle et ses membres mènent de nombreuses actions dans différents pays du monde à raison d'une action par jour. Leur présence se fait surtout ressentir aux Etats-Unis où 70 actions directes ont été perpétré en 2008. Ils se font également entendre au Mexique où 150 actions ont été enregistrées en 2008 en soulignant qu'il s'agissait de la toute première année où l'ALF se manifestait dans cette partie du globe.

Le Mercredi 23 Septembre 2009 à 14:00
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  animaux, mammifères, poisson Animaux : sauvages ou de compagnie, ils font la
richesse de notre planète



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Animal Crossing : sur DS et Wii
  •  Assedic Unistatis : c'est quoi ?
  •  Harley Davidson : marque de moto de légende
  •  Antenne Réunion Télévision : c'est quoi ?...
  •  Contrat Initiative Emploi : conditions et définition

Articles suivants :
  •  Aile médicale : emploi et intérim
  •  Appareil digestif humain : comment fonctionne t-il ?
  •  Chèque culture : qu'est-ce que c'est ?
  •  Randonnée Chamonix : quelques conseils
  •  Contrat aidé : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   protection des animaux Protection des animaux
   associations Associations



Le Front de Libération des Animaux est un mouvement international qui milite activement pour le respect des droits des animaux. Souvent, les activistes appartenant à l'ALF – en référence à Animal Libe...