François Chérèque : portrait d'un syndicaliste CFDT


Partager




François Chérèque est syndicaliste, il est le secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT), élu en mai 2002, et le fils de Jacques Chérèque, également syndicaliste au départ puis entré dans la carrière politique. La biographie de François Chérèque indique qu'il est né 1956 à Nancy et qu'il vient d'une famille nombreuse. Son père, Jacques Chérèque, est ouvrier métallurgiste aux aciéries de Frouard et fait partie du syndicat de la CFDT. Le père de François Chérèque devient secrétaire général de la puissante fédération de la métallurgie, puis secrétaire adjoint de la CFDT aux côtés d'Edmond Maire de 1979 à 1984. Jacques Chérèque se lance ensuite dans la politique en en devenant préfet de Lorraine, chargé de la restructuration de l'industrie métallurgique, puis ministre de l'Aménagement du territoire dans le gouvernement de Michel Rocard, et enfin conseiller régional PS de Lorraine. François Chérèque passe son bac en 1975 et choisit de faire une carrière de travailleur social en entrant à l'école d'éducateurs spécialisés de Neuilly-sur-Marne.


Si François Chérèque cherche dès son entrée dans l'école à se présenter au syndicat de la CFDT, sa candidature va être par trois fois refusée à cause de l'engagement de son père, mal vu des militants d'extrême gauche, et ce n'est qu'en 1978 qu'il réussira à entrer dans la section syndicale de l'hôpital où il travaille. Durant les années qui suivent, François Chérèque développe ses activités et ses responsabilités au sein de la CFDT.


Il se distingue en 1988, lors de la faillite d'une entreprise locale de transports, en réussissant à réduire de 300 à 50 le nombre de licenciements voulus par le repreneur. En 1991, il accepte les responsabilités au sein de la fédération de la santé et des services sociaux, première fédération de la CFDT. Le syndicaliste devient ensuite secrétaire général de la fédération entre 1996 et 2001. François Chérèque va ensuite se distinguer par son talent de négociateur encore une fois lors des débats sur la refonte des classifications et l'application des 35 heures, en 1999. Il apprend à mieux connaître les milieux qui composent la branche professionnelle qu'il dirige et à signer des accords même si les autres syndicats ne le suivent pas. François Chérèque rejoint ensuite la commission exécutive confédérale de la CFDT en octobre 2001. Nicole Notat, la secrétaire générale de la Confédération, lui propose de lui succéder, et cet accord est ratifié par le bureau national. Le 30 mai 2002 à Nantes, à l'issue du 35e Congrès, la candidature de François Chérèque est validée par le bureau national et, avec 91 % des voix, cette candidature unique s'impose comme allant de soi.
francois chereque


Le nouveau secrétaire général de la Confédération est confronté ensuite en 2003 à une crise de taille. En effet, toute la branche des cheminots décide de quitter la CFDT au moment du projet Fillon de réforme des retraites. Mais, malgré cette rebuffade, François Chérèque reste à la tête de la confédération et se voit réélu en juin 2006 à la tête de la CFDT avec 91,69 % des voix lors du congrès de Grenoble.

Le Mardi 20 Mai 2008 à 09:25
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Alain Bernard : nageur français aux multiples records
  •  Tchad : pays d'Afrique Centrale
  •  Nathalie Kosciusko-Morizet : portrait de l'acutel secrétaire...
  •  Nanterre : dans le quatier de la Defense, une grande ville d...
  •  Amadeus créée en 1987 par quatre compagnies aériennes europé...

Articles suivants :
  •  Débarquement de Normandie : le 6 juin 1944, une date impor...
  •  Tasmanie : petite île méconnue au sud de l'Australie...
  •  André Breton : portrait d'un écrivain et théoricien du sur...
  •  Aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud
  •  Elie Chouraqui : réalisateur de cinéma français passionné...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






François Chérèque est syndicaliste, il est le secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT), élu en mai 2002, et le fils de Jacques Chérèque, également syndicaliste a...