François Bayrou : ni de gauche, ni de droite


Partager




François Bayrou est né le 25 mai 1951 dans les Pyrénées-Atlantiques, il est le fils d'une famille d'agriculteurs. François se maria assez jeune à l'âge de 20 ans, et à 23 ans il obtint son agrégation de lettres classiques. Malheureusement il perdit son père, et tout en continuant l'enseignement, il dut venir en aide à sa mère afin de gérer l'exploitation que sa famille possédait dans la région Aquitaine. Il est le patriarche d'une famille nombreuse : il a six enfants.



François Bayrou fut auteur mais aussi éleveur de chevaux avant de devenir dans les années 1980 conseiller général, et en 1986 il est élu député UDF (Union pour la Démocratie Française). Sous le gouvernement d'Edouard Balladur en 1993, il est nommé Ministre de l'Education Nationale, mais durant son mandat de ministre il fut fortement critiqué par l'opposition pour sa passivité et sa très grande « prudence ». En 1998, François Bayrou devint le président de l'UDF, et il souhaita créer une « nouvelle UDF » afin de rassembler au sein d'un même parti les différents groupes centristes et démocrates tels que : FD (Force Démocrate) ; PRIL (Pôle Républicain Indépendant et Libéral) et l'UDF, et ainsi « la nouvelle » UDF se démarqua de l'ancien RPR et se détacha de plus en plus de la Droite afin de s'inscrire au Centre. Le président UDF se présenta pour la première fois à l'élection présidentielle en 2002. D'ailleurs il fit fort impression durant la campagne présidentielle lors d'un déplacement en banlieue où il gifla un jeune garçon qui était entrain de lui faire les poches. Par cet acte François Bayrou démontra son caractère et sa volonté de réinstaurer un juste milieu.


Il ne récolta que 7 % des voix mais il arriva tout de même en quatrième position de cette élection. Stimulé et motivé par cette participation, François Bayrou se présente une seconde fois à l'élection présidentielle en 2007, actuellement le leader du parti centriste n'a jamais eu une popularité aussi grandissante car il est crédité de plus de 20% d'intention de votes au premier tour des présidentielles.


francois bayrou
Cette hausse de notoriété est probablement due à son programme qui se veut être une alternative entre la Droite et la Gauche, il reprend donc dans son plan de campagne des éléments qui proviennent de l'UMP, représenté par Nicolas Sarkozy et du PS, représenté par Ségolène Royal, car Monsieur Bayrou souhaite offrir aux Français une nouvelle vision du pouvoir par une mutation du paysage politique et notamment dans le fait qu'à la tête de la France il n'y a jamais eu d'autres partis que la Droite ou le PS.


On peut aussi noter que le chef de l'UDF a ratifié le Pacte écologique de Nicolas Hulot, ce qui peut donc présager une volonté d'engagement au niveau de l'environnement et ainsi de l'écologie, mais on retrouve aussi dans son programme la détermination de créer une VIè République car selon François Bayrou la Vè République est « épuisée » par ses gouvernements « impuissants » et « illégitimes ». Monsieur Bayrou sera-t-il la « grande surprise » de ces élections présidentielles ou sera-t-il relégué, encore une fois, à la quatrième marche du podium, et est-il donc assez unificateur afin de rassembler la majorité des Français derrière ses ambitions présidentielles ?

Le Vendredi 06 Avril 2007 à 09:23
Article écrit par Francois ()




fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  L'Union Européenne : histoire de la création de l'Europe
  •  Mao Zedong : qui était-il ?
  •  Barcelone : une ville chaleureuse espagnole à visiter à tout...
  •  Madrid : la capitale espagnole
  •  Transpole : les transports en commun lillois

Articles suivants :
  •  Socrate : un philosophe ou simplement un aliéné ?
  •  Le Colisée à Rome
  •  Andalousie : une destination touristique espagnole fière d...
  •  Ibiza : quand vacances au soleil riment avec fêtes estival...
  •  L'Angleterre : une destination touristique fière de son hé...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 God a écrit [23/07/2007 - 12h36] 
God

François Bayrou, ni à gauche, ni à droite, laissez moi rire... Quand on regarde un peu l'histoire de l'UDF, les 95% du temps, l'UDF votaient à droite. Je reconnais que lorsque Bayrou s'est présenté au présidentiel, il voyait presque uniquement des personnes de gauche pour former son parti. Mais bon, je reste sur l'opinion que l'UDF n'est pas vraiment "centré" politquement parlant.




Libérez les poissons claustrophobes !!



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   ambassades et consulats Ambassades et consulats
   anarchisme Anarchisme
   news anarchiste News anarchiste
   organisations anarchistes Organisations anarchistes



« Candidat à l’élection présidentielle de 2007, François Bayrou est le leader du parti centriste : l’UDF, ancien ministre de l’éducation nationale il est à l’heure actuelle député des Pyrénées-Atlanti...