Fracture du scaphoide : des conséquences parfois handicapantes !


Partager




Pourtant, il s'agit là de l'un des artisans de la mobilité du pouce. Malheureusement, le scaphoïde est mal vascularisé et pour cette raison, il cicatrise avec lenteur en temps normal voire pas ou très mal suite à une fracture méconnue. La fracture du scaphoïde est en pleine expansion au vu des multiples loisirs sportifs que nous pratiquons notamment le vélo, le ski, le judo ou la gymnastique. Il ne faut pas pour autant oublier les chutes « domestiques » pour lesquelles les chutes sur la main ne sont pas négligeables. Si l'on se casse le scaphoïde, c'est à cause des réflexes ancestraux de protection qui font qu'on se protège en plaçant sa main vers le sol. Mais la chute main à plat va imprimer une inclinaison de la main vers l'extérieur avec un mouvement d'hypertension combinée à un mouvement de torsion : le scaphoïde est alors coincé entre le radius et le pouce... qui va dissiper cette énergie en se cassant. La douleur de la fracture du scaphoïde est immédiate et intense ; elle va alors empêcher la mobilité du poignet ou du pouce. C'est par cette douleur typique que l'on est amené à suspecter fortement l'existence d'une fracture.


La pression du pouce vers le poignet ou au contraire sa traction sont toujours douloureuses et évoquent fortement une lésion scaphoïdienne. Un oedème accompagné d'une ecchymose peuvent survenir ultérieurement. Devant tout traumatisme du poignet qui s'accompagne d'une douleur, on doit suspecter une fracture du scaphoïde, jusqu'à la preuve radiologique du contraire. La difficulté du diagnostic radiologique de la fracture du scaphoïde réside dans le fait qu'en général, lors d'une première radio, le poignet paraît normal.


Le praticien est alors emmené à diagnostiqué une entorse du poignet en l'absence de fracture visible à la radio. Si besoin, il est conseillé de pratiquer une scintigraphie osseuse dans les quarante huit heures ; cela permet de confirmer qu'il s'agit bien d'une fracture du scaphoïde et ce sans attendre le résultat des prochaines radios. En l'absence de scintigraphie, un contrôle radiographique effectué une dizaine à une quinzaine de jours plus tard après l'accident est donc indispensable car elle va confirmer le diagnostic sauf si la fracture a été parfaitement visible lors delà première radio. L'enjeu est important car une fracture passée inaperçue et non traitée pendant un mois expose à un risque de non-consolidation dans 40% des cas alors que ce risque n'est que de 0 à 5% lorsque la fracture a été immobilisée à temps ! Donc mieux vaut ne pas hésiter à se faire immobiliser le poignet si la première radio est normale, en attendant la seconde. En cas de fracture ou de suspicion de fracture du scaphoïde, l'immobilisation plâtrée du poignet englobant le pouce, la main, le poignet, et l'avant bras est indispensable même en cas de simple fissure.
fracture scaphoide


Quant à la durée exacte de l'immobilisation, elle peut aller de six semaines à trois mois ou plus car elle dépend de l'importance de la fracture et de son siège au niveau du scaphoïde.

Le Mardi 15 Avril 2008 à 11:15
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Silvio Berlusconi : millionnaire et homme politique italien
  •  Kung-fu : art martial chinois aux significations multiples
  •  Hôtel La Signoria à Calvi : hôtel 4 étoiles dans un ancien d...
  •  Royal Riviera : Hôtel dominant la presqu'île de rêve du Cap...
  •  Québec : grande région francophone du Canada

Articles suivants :
  •  Virginie Ledoyen : biographie d'une actrice de cinéma fran...
  •  Voltaire : portrait d'un grand philosophe et écrivain fran...
  •  Opep : l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, c'...
  •  Maladie génétique et maladie héréditaire : quelle est la d...
  •  Hammamet : grande station balnéaire du sud de la Tunisie...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 leovolcano a écrit [26/10/2012 - 10h28] 
leovolcano

Bonjour, en pratiquant leur handball, j'ai eu une fracture du scaphoïde à cause d'une mauvaise réception sur le poignet.
Depuis ce jour, impossible pour moi de faire un retour dans mon équipe de handball, toujours le même problème un mal de poignée insoutenable.
Y en a-t-il sur ce forum qui aurait eu la même chose que moi et qui aurait tenté l'opération du scaphoïde.




J'attaque au bélier, je n'attends pas le pont levis.


 suzi a écrit [31/10/2012 - 13h27] 
suzi

Bonjour, le plus important est de savoir assez vite si vous avez une fracture du scaphoïde car les fractures du scaphoïde ont besoin d'un traitement rapide pour vite guérir.
Après un bon traitement la fracture du scaphoïde guérit assez vite.
En cas de mauvais traitements vous allez ressentir assez vite une douleur chronique dans le poignet, de la rigidité articulaire et peut-être même de l'arthrite.
Le plus souvent la cause d'une fracture de scaphoïde et de se protéger d'une chute mais elles se produisent aussi souvent lorsque le poignet se tord sévèrement ou est cogné dans une chute.
Les sports où le risque existe sont l'équitation, le handball, le basket, le cyclisme, le skateboard, le roller etc.
a noté que de nombreuses fractures de scaphoïde sont le résultat d'une chute à moto.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



La fracture du scaphoïde n’est pas à négliger. Qu’elle survienne suite à une chute de vélo ou d’une échelle sur le plat de la main elle peut s’accompagner de douleurs chroniques voire handicapantes. L...