Fleur de lys : signification


Partager




La Fleur de Lys figure parmi les blasons les plus anciens que le monde n'ait jamais connus. Selon l'histoire, cet emblème appartenait à la dynastie Capétienne au Moyen-âge. Il est formé à partir de trois feuilles de lys reliées entre-elles. La première feuille se tient toute droite au milieu, tandis que les deux autres ont leurs sommités penchées vers l'extérieur pour former une croix. La couleur des lys était jaune et le fond était bleu. Pour une version plus moderne, les lys de couleur jaune dorée se reposent sur un fond d'azur semé.



Le Lys, symbolisant la noblesse, l'amour chaste et la pureté, ne trouve pas une signification directe à travers cet emblème. Ce symbole reflète en réalité la pureté de la Vierge. Selon d'autres interprétations, la couleur jaune dorée a pour signification l'élévation de l'esprit et la générosité, tandis que l'azur équivaut à la loyauté et à la vérité. Au XIIème siècle, la monarchie française a choisi particulièrement cette figure symbolique pour en faire un emblème conventionnel. À cette époque, la Vierge Marie était considérée comme la protectrice des rois, tout comme elle était la principale médiatrice entre Dieu et les humains. Ce symbole marial héraldique est devenu un symbole officiel de la monarchie française et figure sur les blasons et sur le manteau du sacre. Très distingué, cet écu héraldique n'est présent que sur les armes des membres de la noblesse qui ont reçu une concession de la part des rois. Autrefois, les symboles héraldiques tenaient une place importante pour véhiculer une image particulière, notamment celle de la royauté ou du pouvoir hiérarchique. Le choix de cet emblème s'explique également par le souci des souverains sur la multiplication de leur descendance et sur la succession.


Ce symbole marquait également à l'époque les pouvoirs de guérison que l'on a attribués aux rois de France, notamment en référence aux écrouelles guéries par un simple attouchement. Cette vieille notation signifie en fait l'adénopathie cervicale tuberculeuse chronique. La France était considérée à cette époque comme un royaume protégé du ciel grâce à l'emblème marial. Le choix de cet écusson aspirait aux habitants de cette ère un sentiment de fraternité, une sagesse et une noblesse d'âme à l'égard de leurs prochains.


fleur lys
Au cours des temps, la Fleur de Lys figure peu à peu sur d'autres meubles. Au XIIème siècle, ce blason fut peint sur le sceau municipal de la ville de Lille et fut choisi comme symbole officiel de la ville de Florence peu de temps après. Durant la règne des Médicis, une famille italienne très puissante de cette époque, les florins en or étaient dotés de cet emblème. Depuis, la Fleur de Lys est devenue l'un des symboles les plus puissants évoquant le pouvoir et la monarchie. Elle fut utilisée par de nombreuses familles italiennes à travers le temps. C'est à partir de XVème siècle que l'écu sera devenu un emblème de l'État français. Au XXème siècle, le Canada a choisi particulièrement l'emblème pour son nouveau drapeau afin de témoigner de son appartenance à la francophonie. Figure également sur l'ancien drapeau de la Bosnie- Herzégovine ce blason marial.


La ville de Saint-Louis sis à Missouri aux États-Unis l'a utilisé en héritage de la présence des Français dans cette région. L'on devra noter que cette ville était nommée par Louis IX de France au XVIIème siècle durant la période coloniale. Représentant la pureté et la droiture, la fleur de Lys fut choisie comme logo international du scoutisme. Pérennisée, cette figure est présente sur de nombreux fanions ou enseignes, associée ou non avec d'autres images telles qu'un aigle ou des lions. Parfois, l'on constate que la Fleur de Lys dérive de son essence pour adopter d'autres formes, entre autres celle d'un batracien. Emprunté par diverses nations et monarchies, l'emblème fut également utilisé comme symbole chrétien par la religion. Ce blason est devenu courant sur les sceaux des chapitres et des chanoines ainsi que sur les monnaies des évêques. Étant auparavant meuble d'armoiries de la royauté française, la Fleur de Lys figure de nos jours sur de nombreux monuments, des fanions, des bijoux, des tapisseries ou sur des tissus d'ameublement. Depuis sa toute première conception jusqu'à nos jours, la Fleur de Lys occupe une place importante, traduite comme étant le Pancratium, un emblème marial devenu royal.

Le Mardi 01 Juin 2010 à 11:07
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Aloé vera : bienfaits pour la peau
  •  Les tondeuses mulching
  •  Eau lourde : définition
  •  Station de peinture HVLP
  •  I-Prof : l’assistant carrière

Articles suivants :
  •  Fatigue chronique : traitement et symptômes
  •  Accident de la route et indemnisation
  •  Jardin zen japonais : comment faire
  •  Miel de Manuka : propriétés
  •  Piotr Ilitch Tchaïkovski : biographie




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



La Fleur de Lys figure parmi les blasons les plus anciens que le monde n’ait jamais connus. Selon l’histoire, cet emblème appartenait à la dynastie Capétienne au Moyen-âge. Il est formé à partir de tr...