En finir avec les pellicules : comment faire ?


Partager




Les pellicules formées dans la chevelure, qu'elles soient sèches ou grasses, dérangent, provoquent des démangeaisons désagréables selon le degré de leur intensité et sont peu commodes au quotidien. Mais plus que cela, ces pellicules fragilisent le cuir chevelu, amoindrissent les protections capillaires naturelles et rendent donc la chevelure plus vulnérable. Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de cela : transpiration, exposition aux fumées, shampoings non adaptés au cuir chevelu, déséquilibre hormonal, environnement agressif, hygiène, stress, fatigue et d'autres encore.



Et il faut aussi savoir que les pellicules sont très contagieuses. Mais, fort heureusement, ce problème peut aussi être éradiqué. Il suffit tout simplement d'assainir le mode de vie, d'hygiène, d'alimentation, d'aération et surtout de soins capillaires. Mais avant toute chose, il serait préférable de détecter la source de la formation des pellicules. Ces dernières sont des cellules mortes non éliminées. Les scientifiques ont affirmé l'existence d'un microscopique champignon qui accélère le renouvellement des cellules de la chevelure et donne ainsi peu de temps pour l'élimination des cellules mortes. Le premier réflexe à adopter est donc de désinfecter et nettoyer l'outil qui sert à peigner les cheveux. Et, pour ce dernier, il faudrait opter pour des poils non synthétiques, mais plutôt naturels. L'action de se brosser les cheveux aide à faire tomber les pellicules. Cependant, il faut éviter d'agresser la chevelure. Mais cela ne pourra suffire, il faut donc avoir recours à un traitement anti-pelliculaire. Et ce traitement doit contenir un anti-proliférant, un anti-fongique, un kératolytique ou encore un anti-bactérien.


Pour ce faire, deux solutions sont proposées : les produits naturels et les produits sophistiqués et spécifiquement étudiés. Pour la première solution, des compositions à base de gousse d'ail, d'huile d'olive, de vinaigre blanc, d'huiles essentielles, de plantes aseptisantes, de vinaigre de cidre, de lait d'ânesse ou de savon d'Alep pourraient fort bien servir de masque anti-pelliculaire. Se masser doucement le cuir chevelu avec des gestes circulaires, continus et réguliers constitue une prévention anti-pelliculaire.


finir pellicules
Mais pour davantage de résultat, la prise de vitamines A, B, C et E sera propice à des actions depuis l'organisme. En ce qui concerne les produits finis, entre autres les shampoings, plusieurs gammes et plusieurs marques sont mises en vente. Mais il faut avant tout savoir choisir le produit adapté à la chevelure de tout un chacun. Un shampoing anti-pelliculaire doux pour n'importe quel type de cheveux, gras ou sec, est conseillé par les professionnels. Une fois le choix du shampoing approprié fait, l'accompagner d'un après ou un avant shampoing servira d'un grand plus. Il existe aussi une technique de rinçage à adopter. En d'autres termes, commencer par beaucoup d'eau tiède puis terminer en beauté avec un jet d'eau froide. Évidemment, le choix de la serviette est aussi strict. La matière doit être douce, et de préférence en coton.


Quant au séchage, l'usage du sèche-cheveux n'est pas vraiment adapté à ce traitement, sauf si la température est réglée à la moins chaude. Quoi qu'il en soit, rien de tel que le séchage naturel à l'air libre. Par ailleurs, le brushing a un effet desséchant et a tendance à casser le bout des cheveux, ce qui entraînerait des problèmes autres que les pellicules. Ensuite, il serait préférable de compléter avec une lotion traitante. L'assainissement alimentaire a été évoqué plus haut. Cela signifie aussi une surveillance de ce que l'on ingurgite, et préférer ainsi manger des produits sains tels que les fruits frais, les légumes verts et tous les aliments riches en vitamines, sans oublier une consommation moyenne de l'eau plate. Lorsque le traitement est respecté, le cuir chevelu est rétabli, rééquilibré et purifié. Cependant, il existe aussi des pellicules atteignant un certain degré jusqu'à la perte de cheveux, la formation de plaques rouges et de grosses pellicules. Dans au moins l'un de ces cas, il pourrait s'agir d'une maladie telle que le psoriasis ou la dermite séborrhéique qu'il faut traiter sans tarder chez un dermatologue, voire un médecin. Les pellicules constituent le problème de la plupart des cheveux. Et pourtant, il est assez aisé de s'en débarrasser. Le tout est de faire les bons choix en ce qui concerne les soins capillaires quotidiens. Mais par-dessus tout, vivre et manger sainement constituent la meilleure prévention à ce désagrément. En outre, cela permet aussi d'avoir une meilleure santé en général. Alors pourquoi hésiter encore plus longtemps alors qu'on peut en finir avec les pellicules en un seul tour de main !

Le Mardi 04 Août 2009 à 11:05
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cheveux, modèles, coiffure, beauté Cheveux : un atout charme dont il faut prendre le
plus grand soin !



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Soins pour peau sensible : quels sont-ils ?
  •  Emma Watson : biographie de Hermione dans Harry Potter
  •  Passer le permis sans auto-école : comment faire ?
  •  Prendre soin de son visage à 30 ans
  •  Manger sainement et pas cher : comment faire ?

Articles suivants :
  •  Tendances maquillage 2009
  •  Imprimantes multifonctions et leurs fonctionnalités ...
  •  La télépathie : qu'est-ce que c'est ?
  •  Sofia : capitale de la Bulgarie
  •  Colchique : pas que dans les prés




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 phikeki a écrit [05/08/2009 - 08h55] 
phikeki

les produits au lait d'anesse marchent très bien




L'équipe de cuberdons.com vous remercie de votre confiance.


 roxanette a écrit [10/08/2009 - 07h28] 
roxanette

Moi qui suis atteinte de psoriasis depuis mon enfance et j'ai 20ans aujourd'hui , je peux vous conseiller 2 choses :
Bien sûr aller voir un derméto et lui faire confiance pour le diagnostic de votre type de dermite,
mais ne pas lui faire confiance sur ce qu'il va vous prescrire......inévitablement shampoing ou crème à base de cortisone ou de péroxyde de benzoyle 8-O
J'ai été durant des années la patiente docile qui croyait que mon salut était entre leurs mains, je mesure aujourd'hui à quel point la médecine joue trop aux "apprentis sorciers" avec nous leurs "cobayes" :-C
Il existe des SOLUTIONS NATURELLES efficaces et ciblées pour ces dermites. Le shampoing Pso Natura des Laboratoires des Mascareignes a été élaboré pour çà. J'ai connu leurs soins il y a 6 mois, çà m'a changé la vie :-)





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Les pellicules formées dans la chevelure, qu'elles soient sèches ou grasses, dérangent, provoquent des démangeaisons désagréables selon le degré de leur intensité et sont peu commodes au quotidien. Ma...