La Fibromyalgie : qu'est-ce que c'est ?


Partager




La médecine a fait des progrès énormes depuis le XIXème siècle avec les découvertes successives de nouveaux médicaments, vaccins et autres remèdes, alliées au développement d'une multitude de spécialités comme la pédiatrie ou l'orthodontie. Pourtant, la médecine et la science en général sont encore loin d'avoir trouvé toutes les réponses aux mystères qu'impose le corps humain. Beaucoup de maladies restent inexpliquées et ne trouvent pas encore de traitements adéquats. C'est par exemple le cas de la fibromyalgie qui laisse bien des experts perplexes.



Alors, qu'est- ce que la fibromyalgie, comment se manifeste-t-elle et comment la soigner ? La fibromyalgie, s'apparente en quelques points à un autre syndrome mieux connu, la spasmophilie ». C'est une pathologie encore mal connue qui frappe pourtant une quantité importante de personnes, surtout les femmes en âge de ménopause et les personnes de plus de 50 ans, tous sexes confondus. Les spécialistes n'ont pas encore pu définir avec exactitude les sources de cette maladie, mais deux tendances majeures divisent les opinions. En premier lieu, il serait possible que les personnes souffrant de fibromyalgie disposent d'un dysfonctionnement du système limbique. Mais d'autres causes sont également avancées par les spécialistes comme des anomalies musculaires, un système hormonal altéré ou encore une hypersensibilité à la douleur. Les défenseurs de l'autre théorie avancent que la fibromyalgie découle de troubles neurologiques et psychiques comme la dépression ou les chocs traumatiques. Un point de vue émotionnel serait alors en jeu dans la distinctions des différentes causes de ce syndrome.


Dans ce dernier cas, le patient présenterait entre autres des troubles de production de la substance P qui agit sur la sensibilité à la douleur et l'anxiété.


D'autres pistes sont en voie d'exploration, mais la spasmophilie est, en plusieurs symptômes, reliée aux troubles du sommeil et se manifeste souvent de la même façon chez toutes les catégories de patients : douleurs musculaires persistantes, fortes migraines, troubles intestinaux et gastriques (coliques, ulcères, etc), fortes douleurs lors des menstruations, anxiété, problèmes de rétention d'urine, tremblements incontrôlables des mains, etc. Les personnes atteintes de fibromyalgie sont lourdement handicapées par leurs muscles endoloris se situant tout le long de la zone rachidienne et entrainant parfois une incapacité à suivre une vie sociale et professionnelle normale. L'évolution de la maladie est cependant variable selon le métabolisme de chaque patient et il a été prouvé que les femmes sont plus vulnérables à la fibromyalgie, car elles n'ont pas un stock naturellement élevé de testostérone, cette hormone sexuelle mâle qui permet d'augmenter la résistance à la douleur et qui est par exemple utilisée dans les produits dopants destinés aux coureurs cyclistes.
fibromyalgie


Par ailleurs, les études menées sur la fibromyalgie ont permis de révéler que certains facteurs ont tendance à favoriser l'apparition de la maladie ou de l'aggraver. C'est notamment le cas du surpoids et du manque ou de l'excès d'exercice, lorsque les muscles sont livrés à eux-mêmes ou bien trop souvent sollicités. C'est aussi le cas du stress excessif, d'une hygiène de vie incorrecte telle qu'une nourriture trop riche, un manque de sommeil, une surconsommation d'excitants comme le tabac ou l'alcool, etc. , d'un antécédent de fibromyalgie dans la famille même s'il n'a pas encore été prouvé que la transmission génétique de la maladie soit systématique, des perturbations hormonales comme pour les cas de dépressions post-natales chez les femmes à grossesses répétitives par exemple, et enfin de la contamination par un virus extrêmement nuisible comme le VIH. Pour soigner la fibromyalgie, aucun traitement fixe n'est pour l'instant identifié et les patients sont souvent diagnostiqués au cas par cas. Il est encore rare de pouvoir totalement guérir cette maladie mais il est cependant possible d'en diminuer de façon considérable certains effets. Les spécialistes font appel à différents médicaments selon les symptômes les plus actifs de la fibromyalgie. Ainsi, ils peuvent prescrire des antidépresseurs à faible dose pour stimuler la fabrication de sérotonine par le cerveau, des somnifères et des sédatifs pour traiter l'insomnie, ou encore des relaxants musculaires pour atténuer les douleurs articulaires. Les anti-inflammatoires comme l'ibuprofène, le naproxène et l'acétaminophène sont également efficaces pour soulager les muscles, mais ils sont à administrer avec précaution car ils peuvent à la longue provoquer des ulcères et des troubles du système digestif. L'utilisation de médicaments destinés au traitement de l'épilepsie, comme la gabapentine, la prégabaline et le topiramate est aussi optionnelle, dans le cas où le patient est sujet à des tremblements ou des convulsions à répétition. Enfin, une nouvelle théorie venue du Canada suggère le recours à des exercices d'aérobic et d'aquagym pour tonifier en douceur les muscles et éviter ainsi les douleurs. Dans tous les cas et en attendant que la recherche en matière de fibromyalgie soit plus avancée, il est indispensable de soigner son hygiène de vie et de faire un peu de sport pour diminuer les risques d'y être exposé.

Le Mercredi 28 Janvier 2009 à 11:00
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Roberto Alagna : grand chanteur français d'origine italienne...
  •  Antoine de Maximy : animateur télé français qui a fait le to...
  •  Cartes de fidélité et leurs avantages
  •  Fabrication du liniment oléocalcaire
  •  Magasin Aubert : tout pour votre bébé

Articles suivants :
  •  Skinhead : histoire de ce mouvement encore méconnu
  •  Rêves prémonitoires : c'est possible ?
  •  Problème de mémoire virtuelle que faire ?
  •  La City : Prêt-à-porter féminin
  •  Morpholiposculture : une nouvelle méthode contre la cellul...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 3 commentaires pour cet article :

 anneyece a écrit [28/01/2009 - 18h39] 
anneyece

Il est dommage de comparer la fibromyalgie à de la spasmophilie. Demandez à des personnes fibromyalgiques ce qu'elles en pensent. J'ai rarement entendu dire qu'une personne était en invalidité à cause d'une spasmophilie.




 Lotte a écrit [29/01/2009 - 08h19] 
Lotte

Bonjour,
Je suis curieuse de savoir où vous avez vu que la fibromyalgie est appelée aussi spasmophilie ?
merci de me donner vos sources, ça m'intéresse.. entre autres affirmations pour le moins étonnantes.
Bonne journée.




 Marie-claude a écrit [10/03/2009 - 20h15] 
Marie-claude

Bonsoir
Je suis fibromyalgique sévère avec complications. En clair maladie évolutive. Je suis en invalidité depuis 2005.
C'est une maladie sournoise qui nous prend au dépourvu.
Le clair de la maladie ce sont les problèmes articulaires inflamatoires avec un cerveau en incapacité de trouver le seuil de douleur, ce qui fait qu'il est en recherche permanente et on en déguste (si je peux me permettre cette expression populaire).
Nous manquons de magnésium, nous ne le fixons pas ce qui peut créer des crises de spasmophilie mais nous ne sommes pas spasmophyle.
La dépression pourrait faire partie de la maladie oui si nous ne sommes pas pris au sérieux. Je ne suis pas dépressive du tout mais si je n'avais pas l'entourage familial et amical très fort en compréhension et en amour, je pourrai devenir dépressive comme un tout un chacun. Pour dire qu'il faut effacer la dépression de notre maladie aussi. Il ne faut pas tout mélanger.
Il faut savoir aussi que nous pouvons attraper des grippes comme tout un chacun.
Nous sommes tout à fait normal. La différence c'est la sournoiserie de la maladie qui ne se voit pas sur nous.
J'espère avoir apporté un peu de clarté en quelques lignes.
Il ne faut surtout pas vous laisser aller si vous êtes atteint de cette maladie et faire en sorte de ne pas oublier votre corps et de l'entretenir dans la limite de vos possibiltés.
Marie-claude!!! :-)




Marie-claude



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






La médecine a fait des progrès énormes depuis le XIXème siècle avec les découvertes successives de nouveaux médicaments, vaccins et autres remèdes, alliées au développement d’une multitude de spéciali...