Fiat 500C, avec l'Happy drive!


Partager




Fiat 500C, la reponse de Fiat
Mini cabriolet de Fiat
Fiat 500 C, économie de carburant
Personnaliser sa Fiat 500 C

Fiat a toujours eu du répondant



Dans le segment des petites voitures citadines, il faut reconnaître que le constructeur Fiat a toujours eu du répondant pour se mettre au niveau de ses adversaires. Tellement petite et plutôt mignonne, la Fiat 500C mérite bien son sobriquet de mimi, un jeu de mot qui fait référence bien sûr à l’autre icône des citadines, la Mini Cooper.



Cette dernière vient de sortir sa version cabriolet. Fiat suit le mouvement et lance la 500C, C comme cabriolet. Certes, une telle appellation est plutôt un raccourci par souci de marketing. La Fiat 500C n’est pas un véritable cabriolet, la faute à un habitacle qui continue vers l’arrière. Elle peut juste se décoiffer en pliant son toit. C’est donc une petite berline découvrable qui n’est pas sans rappeler les 2 Cv de Citroën dans leurs belles années de gloire. Le concept n’est pas nouveau pour Fiat puisque la 500 originelle elle-même en a été pourvue, il y a très très longtemps. Un demi-siècle après, la 500C maintient les arches de toit fixe de la version berline et ne cède pas aux tendances du moment chez les petits cabriolets.

La capote souple est escamotable coulisse pour se rétracter à l’arrière



La capote souple est escamotable coulisse pour se rétracter à l’arrière. Elle pourrait poser un problème de vision dans le rétroviseur du conducteur. Fiat n’a pas réinventé la 500C. Cette dernière reprend presque tout d’un modèle existant, qui est la 500 et y apporte quelques touches et fonctions supplémentaires. Pour commencer, la Fiat 500C garde les dimensions du modèle de base.


Elle fait 3,55 m de longueur, 1,65 m de hauteur et 1,49 m de largeur. La Fiat assume sa petite taille, difficile de la mettre dans la catégorie péjorative des pots d’yaourt roulants. Cette citadine de souche offre tout de même quatre places assez confortables. Encore plus surprenant, elle dispose d’un coffre satisfaisant dont l’accès est facilité par un système ingénieux. Sous le capot, on retrouve les mêmes moteurs que sur la 500. Le petit cabriolet de Fiat sera proposé avec trois motorisations différentes.


Le plus tonique sera le moteur essence de 1,4l de 100 ch, de quoi faire de la 500C une petite sportive. Pour sa vocation de citadine, le moteur 1,2l de 69 chevaux paraît suffisant.

Le système Dualogic



Les moteurs essence ont la particularité de disposer d’une boîte manuelle à cinq rapports ou robotisée avec le système Dualogic. Enfin, le diesel est aussi un choix pertinent puisque Fiat propose le turbo Diesel 1.3 Multijet de 75 ch sur le cabriolet. Avec le système d’arrêt/démarrage, le constructeur annonce une économie de carburant assez conséquente, de l’ordre de 15%, sur la 500C. Le moteur s’arrête quand la voiture et au point mort, à l’arrêt, pour redémarrer au moment où le rapport est enclenché. Paradoxalement, la capote de ce faux cabriolet constitue un argument de vente pour la Fiat alors qu’elle aurait pu être une faiblesse puisque ne correspond pas à la tendance du moment. Elle participe au design de la voiture tout en étant fonctionnelle. La capote de la Fiat 500C est à commande électrique. Elle est dotée d’une lunette de verre pour une visibilité par le rétroviseur interne. Un troisième feu de stop est intégré.
fiat 500c avec lhappy drive


Trois coloris sont proposés pour couvrir la 500C, à savoir l’ivoire, le rouge et le noir. Deux nouveaux coloris ont été inventés pour le modèle Fiat Cabriolet. Le Rouge Perlé et le Gris Chaud enrichissent une palette déjà riche. Le système ingénieux de charnières en parallélogramme rend l’accès au coffre très facile, y compris lorsque la capote est entièrement déployée. La conservation des protections latérales de la voiture est aussi très appréciée. La Fiat 500 avait déjà des standards de sécurité de haut niveau, ce qui se retrouve naturellement sur le cabriolet.

Kits de personnalisation



Fidèle à ses principes, le constructeur italien propose des kits de personnalisation afin que chaque voiture ait quelque chose de différent. La Fiat 500C sera utilisable en toutes saisons. Les passagers pourront avoir les cheveux dans le vent sans avoir à subir le souffle dû à la vitesse en pleine figure. Le toit escamotable répond à l’essentiel en termes de vision panoramique que les automobilistes et leurs passagers apprécient tellement ces derniers temps. La Fiat 500C est prête à envahir les rues des grandes villes. Cette voiture espiègle s’intègre parfaitement dans le paysage urbain, se faufilant entre les lignes et se garant dans un espace impossible. La mimi Fiat est de retour.

Le Vendredi 09 Novembre 2012 à 08:19
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  auto moto Auto Moto


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  La nouvelle limousine du président Obama
  •  Mises à jour GPS navigation
  •  Peintures auto, tout savoir avant de peindre
  •  Skoda Fabia Combi Scout, le break tout chemin
  •  Laguna Coupé Dynamique, le haut de gamme de Renault

Articles suivants :
  •  Safetox, appareil électronique pour un lifting sans chirur...
  •  Poudres de maquillage, permet de dissimuler les imperfecti...
  •  Kia numéro 3, le nouveau concept de mini monospace
  •  Taxis motos
  •  Bentley Continental Supersports, le monstre qui se dit ver...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Dans le segment des petites voitures citadines, il faut reconnaître que le constructeur Fiat a toujours eu du répondant pour se mettre au niveau de ses adversaires. Tellement petite et plutôt mignonne...