Fiabilité du test de dépistage du VIH


Partager




Le VIH, est actuellement la maladie du siècle, et il le restera tant que l'on n'arrive pas à trouver un vaccin pour immuniser les humains, ou des médicaments pour en guérir. La crainte d'attraper ce virus est devenue la bête noire de beaucoup de gens dans le monde. Pourtant, les facteurs qui peuvent nous exposer à attraper ce virus ne sont pas aussi communs que ceux des autres. Si les autres s'obtiennent par la salive, la proximité, la piqûre des insectes et tout le reste, le VIH s'attrape autrement.



D'une manière générale, c'est une maladie sexuellement transmissible, mais on a pu constater que la transmission peut se faire aussi d'une mère à son enfant. Nombreux sont les gens qui se précipitent pour faire un test de dépistage. Pour les adultes, évidemment, la manière la plus courante de l'avoir est la relation sexuelle. Mais comment se fait-il que des enfants qui n'en ont jamais eu soient séropositifs si leurs mères ne le sont pas ? Et comment un jeune chaste ait pu attraper le fameux virus ? La réponse est la même, ils ont été malades et ont subi une transfusion sanguine, ou une opération chirurgicale, et ils sont devenus séropositifs. Et quelle responsabilité incombe-t-elle au test de dépistage ? Car dans un hôpital, un test de dépistage est obligatoire, avant de donner son sang. Les poches de sang en réserve dans les banques de sang devraient, en principe, être propres et saines. De là, l'on se demande si on peut se fier au test de dépistage que l'on fait subir aux gens. Car le doute plane sur la question depuis que l'on a découvert que le virus, en fait, c'était dans une institution censée protéger les gens de la maladie, qu'ils l'ont eu.


C'est certain, entendre dire que l'on est séropositif, sera un choc pour qui que ce soit. Et le problème de tout un chacun sera de savoir comment il a pu attraper le virus. Des gens responsables reconnaîtront que chacun doit assumer les conséquences de ses actes, mais il y a ceux qui seront perturbés, étant donné qu'ils se sont appliqués à éviter soigneusement d'avoir à contracter le virus. Leur précaution n'aura servi à rien. Et justement, les gens commencent à contester les résultats des tests de dépistage. Est-ce certain que les résultats soient exacts?


Oui, à 100 %, dira-t-on dans le corps médical. Mais procédons à une petite analyse pour savoir si ce test de dépistage est vraiment fiable. Comment fait-on pour subir le test ? On vous prélèvera une petite goutte de sang de votre doigt, et les laborantins se chargeront de vous dire si oui ou non vous avez le virus dans votre sang. L'absence d'un anti-corps sera la preuve que vous êtes séronégatif, toutefois, cela ne veut pas dire qu'il ne vous est pas possible de l'attraper, un anti-corps n'est pas un vaccin. Par contre, la présence d'un anti-corps signifie que vous devez passer un second test avec le même échantillon pour confirmer que vous êtes infecté par le virus. Quoiqu'il en soit, être séropositif ne veut pas dire que vous avez le SIDA, et être séronégatif ne signifie pas que vous êtes vraiment sain. En fait, c'est la preuve que même après un test de dépistage, personne ne peut être sûre de son état de santé. Il existe dans ce sens des faux négatifs et des faux positifs, ce qui met en doute la fiabilité du test en lui- même. Les chercheurs sont encore à la recherche du vaccin et des médicaments, tandis que le nombre des infectés ne cesse d'augmenter.
fiabilite test depistage vih


Le plus sûr moyen d'éviter la contamination n'existe pas, la prévention n'est pas vraiment fiable non plus, tôt ou tard, la découverte d'une immunisation et de médicaments contre ce virus verra le jour. En attendant ce moment inéluctable, la prévention est de mise. Mieux vaut prévenir que guérir, et cela est valable dans tous les cas, surtout pour les maladies. On connaît comment la maladie se transmet, par conséquent, on peut savoir comment faire pour essayer de ne pas l'attraper.

Le Dimanche 04 Janvier 2009 à 12:35
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  sida, syphillis, hépatite Les MST : maladies sexuellement transmissibles


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Ecopastille : qu'est-ce que c'est ?
  •  Maurane : qui est Claudine Luypaerts ?
  •  Jean Claude Gaudin : maire de Marseille
  •  Sœur Emmanuelle : une personnalité hors du commun
  •  Maison à toit plat : qu'est-ce que c'est ?

Articles suivants :
  •  Film opaque sur fenêtre comment faire?
  •  Comment traiter les hémorroïdes ?
  •  Roberto Cavalli : styliste et couturier italien
  •  Cergy-Pontoise en Île-de-France
  •  Soufflage de ouate de cellulose dans les combles




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sida Sida



Le VIH, est actuellement la maladie du siècle, et il le restera tant que l'on n'arrive pas à trouver un vaccin pour immuniser les humains, ou des médicaments pour en guérir. La crainte d'attraper ce v...