Fernando Alonso : pilote de Formule 1 très populaire


Partager




Le coureur automobile espagnol Fernando Alonso Díaz a vu le jour le 29 juillet 1981 à Oviedo, en Espagne. C'est également son lieu de résidence en terre natale. Pour sa résidence suisse, il a choisi Mont-sur-Rolle. L'Alonsomania est depuis 2003 le terme qui définit le mieux l'ascension de ce pilote et de l'adulation que lui vouent ses fans. En fait, il est le coureur qui a popularisé la Formule 1 dans son pays natal. C'est là qu'il a fait ses débuts dans le monde du sport automobile avec le karting sous le regard d'un père féru de courses automobiles.



Fernando Alonso n'est pas issu d'un environnement aisé mais sa passion l'a mené au plus haut des podiums. En 1993 et les années suivantes, ce coureur hors pair a brillé dans la catégorie junior en gagnant 4 fois le championnat d'Espagne de karting. Un avenir prometteur se profile à l'horizon lorsqu'il gagne la Coupe du Monde Junior en 1996. L'année suivante est couronnée de succès lorsqu'il gagne els championnats Inter-A d'Espagne et d'Italie. Le succès continue avec son couronnement en tant que vice-champion d'Europe Inter-A au cours de l'année 1998. Le parcours en Formule 1 de Fernando Alonso commence véritablement en 1999, année où il prend la place d'Adrian Campos, l'ancien pilote de Formule 1 dans l'écurie de ce dernier. Le public assiste au premier vrai succès d'Alonso à la Formule Nissan et Adrian Campos le prend sous son aile. C'est donc aux commandes d'une Minardi qu'il entre l'année suivante sur le circuit de Jerez alors que dehors, les éléments se déchaînent. Sa victoire est prévisible et le public en raffole. Ce féru de la vitesse arrive en 2000 au Championnat international de Formule 3000 dans l'écurie Astroméga. Malheureusement, son expérience limitée ne joue pas en sa faveur.


Il mettra toute une saison pour pouvoir offrir du spectacle comme c'était le cas à Spa-Francorchamps. Cette brillante victoire lui a valu la proposition de management du directeur sportif de l'écurie Benetton Flavio Briatore à la fin de l'année 2000. La saison 2001 a été pour Fernando Alonso la période d'essais au sein de la Scuderia Minardi, mais aussi au sein de l'écurie Renault F1 Team sous la direction de son manager. Au début, il n'était que pilote d'essai mais il accéda au titre de titulaire en 2003.


Sa titularisation chez Renault en 2003 est la partie la plus éminente de sa carrière. Non seulement, il a brillé au Grand Prix de Malaisie, mais il devint le plus jeune pilote détenteur de la pole-position, devançant Rubens Barrichello. Fernando Alonso s'est également fait remarquer au Grand Prix de Hongrie en 2003 et détient depuis le titre du plus jeune vainqueur de l'histoire de la Formule 1, battant le record de précocité de Bruce McLaren qui était le détenteur du titre depuis 1959. La carrière de ce jeune combattant des circuits continua son ascension en même temps que celle de son écurie. L'année 2004 est pourtant entachée de performances assez décevantes car Fernando Alonso se fait battre à plate couture par Jarno Trulli pendant la première partie de la saison et l'écurie ne remporte qu'une seule victoire à Monaco. La seconde partie de la saison voit le licenciement de Jarno Trulli au profit de Jacques Villeneuve mais aussi une réintégration progressive d'Alonso au niveau du classement. La crédibilité du tandem Alonso-Renault est alors mise à l'épreuve en 2005.
fernando alonso


Son équipier Giancarlo Fisichella était à quelques points derrière lui et il voulait à tout prix surpasser la puissance de Kimi Räikkönen qui était son principal rival au volant d'une McLaren-Mercedes. Champion du monde des pilotes en 2005 et la saison suivante, Alonso détient le record de précocité en étant le plus jeune double champion du monde de l'histoire de la Formule 1. Au Brésil, Fernando Alonso fut sacré plus jeune champion du monde de l'histoire de la Formule 1 à 24 ans, succédant à Emerso Fittipaldi qui était détenteur de la prouesse précédente. C'est avec étonnement que son public apprend son intention d'intégrer l'écurie McLaren-Mercedes, ce qu'il fit dès 2007. Mais son éphémère passage dans cette écurie est surtout réputée pour sa perpétuelle opposition avec son partenaire Lewis Hamilton et ses discordances avec le directeur Ron Dennis. En 2008, il revient chez Renault pour y retrouver sa place. En fait, grâce aux admirables prestations d'Alonso, Renault accéda à la première place au championnat du monde des constructeurs.

Le Samedi 03 Janvier 2009 à 13:22
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  sportifs, footballeur, boxeur, tennis, natation, cyclisme, athlétisme, baskt Les sportifs célèbres : les grands champions du
sport



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Bague en or : les différentes qualités de l'or
  •  Comment poser une tringle de rideau ?
  •  Avast : anti-virus premier pas ?
  •  Abdoplastie : qu’est-ce que c’est ?
  •  Montagne Monte Cinto : zoom sur le plus haut sommet de Corse

Articles suivants :
  •  Télécharger de la musique gratuitement : comment faire ?...
  •  Volume des cheveux : comment faire ?
  •  Sanex : marque de produits hygiène et beauté
  •  Maison à toit plat : qu'est-ce que c'est ?
  •  Sœur Emmanuelle : une personnalité hors du commun




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le coureur automobile espagnol Fernando Alonso Díaz a vu le jour le 29 juillet 1981 à Oviedo, en Espagne. C’est également son lieu de résidence en terre natale. Pour sa résidence suisse, il a choisi M...