Fernand de Magellan : navigateur et explorateur portugais


Partager




Né à Sines, près de Setúbal dans le nord du Portugal aux alentours de 1480, Fernand de Magellan est élevé dans une vieille famille noble. On ignore tout de sa jeunesse. On trouve sa trace en tant qu'homme d'armes dans la flotte de Francisco de Almeida, le vice-roi des Indes orientales portugaises et l'on sait qu'il quitte Lisbonne le 25 mars 1505 pour découvrir l'Inde, qu'il y combat puis qu'il rejoint le Maroc en été 1513. Lors d'un combat, il fut blessé et restera boiteux toute sa vie. Magellan n'est pas très bien vu par ses supérieurs au sein de l'armée et il rêve d'atteindre l'Asie en passant par l'Ouest et propose son projet au roi du Portugal qui le refuse. Il se tourne alors vers le roi d'Espagne en 1515, le futur Charles Quint, qui n'a que 18 ans mais qui accepte, intéressé par le fait d'ouvrir la route des épices sans pour autant heurter son voisin du Portugal. Magellan et Faleiro sont donc nommés capitaines en mars 1518 et on leur promet de nombreux avantages : un monopole sur la route découverte durant dix ans - une nomination en tant que gouverneurs des terres découvertes durant le trajet - un cinquième des gains du voyage - une concession d'une île à chacun d'entre eux, etc.


Des conditions très intéressantes donc pour entreprendre un tel voyage. Contrairement aux idées reçues, on pensait déjà au XVe siècle que la Terre était ronde. En effet, déjà au IIIe siècle avant J.-C., Eratosthène avait établi des calculs très précis pour en mesurer la circonférence et Joannes Sacrobosco avait divulgué cette théorie en 1220 : l'Eglise à l'époque n'avait aucunement protesté. Quant au premier globe, il a été réalisé par Martin Behaim en 1492 et se trouve actuellement à Nuremberg.


Le but de ce voyage était donc de trouver une nouvelle route vers les terres d'épices mais également d'établir une cartographie précise afin de bien délimiter les possessions espagnoles et portugaises. Finalement, Magellan appareilla le 19 septembre 1519 avec cinq caravelles comportant 265 marins. Une fois l'Atlantique traversé, Magellan longea donc le continent américain vers le Sud. À Noël, l'expédition arriva dans une baie splendide que l'on nommera plus tard Rio de Janeiro. Le voyage reprit toujours vers le Sud mais les marins étaient fatigués, parfois même affamés et quelques mutineries éclatèrent. Magellan, qui n'était pas un tendre, les réprima durement. C'est finalement le 21 octobre 1520 que les caravelles arrivèrent à la pointe de l'Amérique du Sud, elles s'engagèrent alors dans le détroit qui porte aujourd'hui le nom de détroit de Magellan. De loin, des feux allumés révélaient la présence d'autochtones, c'est pourquoi les membres des équipages nommèrent ce lieu « Terre de Feu ». Finalement les navires contournèrent l'Amérique du Sud et atteignirent un immense océan très calme (un fait très inhabituel dans cette région). Ils l'appelèrent Océan Pacifique.
fernand magellan


Les caravelles naviguèrent encore vers l'Ouest et le 6 mars 1521, Magellan eut la surprise d'atteindre les îles Mariannes en Océanie puis l'archipel des Philippines. C'est là que les marins débarquèrent sur l'île de Cebu. Après un peu de repos bien mérité, Magellan voulut explorer les îles aux alentours et le 27 avril 1521, il partit en expédition avec huit hommes sur l'île de Mactan. Ils furent alors attaqués par des Indigènes et Magellan fut atteint par une flèche empoisonnée et décéda des suites de sa blessure. Sur les cinq caravelles, deux seulement restaient opérationnelles. L'une d'elles avec une vingtaine de marins à bord, rebroussa chemin vers l'Est, mais fut arraisonnée par des Portugais. La seconde, « La Victoria », poursuivit son chemin vers l'Ouest tandis que d'autres marins restaient sur place dans l'archipel des Moluques déjà découvert par Vasco de Gama trois ans auparavant. C'est un ancien bagnard, Juan Sebastian del Cano qui commanda La Victoria et la caravelle arriva enfin dans le port de San Lucar en Andalousie le 6 septembre 1522. Il ne restait plus que huit hommes à bord mais les cales étaient remplies d'épices. Après ce voyage extrêmement périlleux, la preuve était faite définitivement que la Terre était bien ronde.

Le Mercredi 09 Juillet 2008 à 10:37
Article écrit par Toli. ()




fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Simone Signoret : biographie d'une actrice française de lége...
  •  Mythologie égyptienne : des histoires incroyables sur les di...
  •  Francis Lalanne : biographie du poète auteur-compositeur-int...
  •  Alexandre le Grand : un des plus grands conquérants de l'Ant...
  •  Aéroport de Las Vegas

Articles suivants :
  •  Révolution russe : renversement spontané du régime tsarist...
  •  Poinçons sur les bijoux : les différents poinçons
  •  Lentilles colorées pour changer la couleur de ses yeux : d...
  •  Aéroport de Cagliari Elmas en Italie
  •  Ronald Reagan : 40ème président des Etats-Unis d'Amérique ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



Avant Magellan, on savait déjà que la Terre était ronde, quoi qu’on en dise mais l’Eglise avait par la suite réfuté les théories scientifiques élaborées dans l’Antiquité grecque. Magellan eut l’idée d...