Féminisme : définition aujourd'hui


Partager




Le féminisme désigne un mouvement dont le principal objectif est de plaider pour la cause des femmes. Totalement entré dans le vocabulaire courant, le terme apparaît assez tôt avec les premiers balbutiements du mouvement en question. Ceux-ci se dessinent dans le tissu social tout au long des années suivant la Révolution de 1789, connaissant des périodes d'oubli ou d'intensification, selon le contexte. La fin du XIXème siècle marque toutefois l'introduction de la charge de revendication dans le terme.



A partir de 1891, « féminisme » désigne définitivement toutes les actions engagées pour revendiquer la mise en place de rapports plus justes entre hommes et femmes. Le but premier du féminisme étant de permettre que la femme profite des droits que la conception traditionnelle a quelque peu bafoués, en fondant ses principes sur les caractères de différenciation sexuelle. Le féminisme ne vise pas uniquement une réforme dans les rôles et places que la communauté alloue aux femmes. Il ambitionne en plus d'amener les principales intéressées à une autre vision d'elles-mêmes, ce afin de les aider à s'assumer et à faire valoir les ressources dont elles disposent en tant que femmes. Dans la poursuite de ces objectifs, le féminisme a traversé des siècles avant de voir poindre les premières lueurs de résultats parlants. Différentes actions ont été engagées un peu partout en Europe durant le XVIIIème siècle, dans le but d'améliorer la condition féminine. Toutefois, celles-ci manquaient un peu d'uniformité pour porter durablement du fruit. En fait, elles tendaient un peu trop à s'appuyer sur les mouvements politiques de l'époque, peinant à définir une justification qui leur est propre.


A part quelques percées spectaculaires durant la première moitié du XIXème siècle, telles que la revendication de l'amour libre ou l'accès au travail, le féminisme prendra encore du temps avant d'imprimer des changements profonds au système. En France, l'éducation est un des grands domaines sur lesquels le vent du changement a soufflé en premier. L'ouverture d'écoles pour les filles est à l'ordre du jour après la loi de mars 1850, mais la priorisation des garçons figure encore dans les critères pour déterminer le nombre d'institutions de formation mises en places.


En outre, le contenu pédagogique se limite encore à préparer les filles à assumer certains rôles déterminés à l'issue de la formation. La participation active de la femme aux élections est un des thèmes transversaux du féminisme à l'échelle mondiale. Initiées par les Britanniques, les premières actions européennes en faveur de ce droit ont inspiré d'autres militantes à s'avancer sur le terrain. Les premières tentatives anglaises remontent à 1866 et un homme, John Stuart Mill, appuiera les démarches. Il faut cependant attendre 1903 pour que l'aspiration se généralise au point de bousculer l'opinion publique, notamment à cause des méthodes utilisées pour se faire entendre. Seule une modération de ces méthodes a finalement permis d'acquérir ce droit à l'issue de la guerre de 14-18. Engageant leur bataille dès 1909, les Françaises ne participeront aux élections que longtemps après, peu de temps avant la fin de la Seconde Guerre. Bien d'autres thèmes préoccupent les féministes qui s'organisent de mieux en mieux à mesure que les années passent. Les femmes accèdent au fur et à mesure à des cercles qui leur étaient totalement fermés durant des années.
feminition


Elles obtiennent en outre le droit de disposer plus librement de leurs corps - par le recours à la contraception - par exemple. On a institué des lois qui visent plus particulièrement la protection des femmes lorsque leur état appelle à une certaine prudence. Le congé de maternité est un des exemples les plus illustratifs. Si le féminisme a permis ces avancées, le fait reste que certaines différenciations continuent d'être maintenues. A travail égal, le femme continue ainsi de recevoir une moindre rétribution que les hommes. La parité est loin d'être un fait lorsque l'on sait que de nombreux cercles, notamment les carrières politiques, continuent de drainer autant d'hommes et toujours peu de femmes. L'opinion publique internationale reste secouée par les discriminations dont certaines communautés féminines continuent de faire les frais. Les femmes constituent encore la plus large part d'analphabètes dans le monde, soit près de 64%. D'autres font encore l'objet de mutilations diverses qui mettent leur santé en péril tout en freinant leur épanouissement personnel. Depuis les années 80, une démarche dite « approche genre » fait son apparition. Ambitionnant de donner les mêmes opportunités aux femmes et aux hommes, elle n'est pas sans rappeler les objectifs du féminisme.

Le Samedi 27 Février 2010 à 11:12
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Urban Dictionary : définitions des mots d'aujourd'hui
  •  Michael C Hall : biographie de l'acteur de Dexter
  •  Cheryl Cole : chanteuse interprète de ''Fight for this love'...
  •  Souleymane Diawara : footballeur sénégalais
  •  Carte 12/25 ou Carte Regliss c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Kesha : chanteuse pop américaine
  •  Elizabeth Badinter : biographie de cette philosophe et fem...
  •  Bagram : prison en Afghanistan
  •  Serge Sauvion : la voix de Columbo
  •  Mickey Mouse : icône de Walt Disney




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   feminin Féminin



Le féminisme désigne un mouvement dont le principal objectif est de plaider pour la cause des femmes. Totalement entré dans le vocabulaire courant, le terme apparaît assez tôt avec les premiers balbut...