Comment faire un faux plafond avec éclairage ?


Partager




Faire soi même son faux plafond et y ajouter un éclairage n'est pas une chose très difficile, il suffit de connaître la technique et d'avoir les bons outils en main. Premièrement, il vous faut les matériaux pour le plafond (plaque de plâtre, rail, enduits, support de fixation bandes à joints, vis TF212 et enfin les spots lumineux). Il faut tout d'abord commencer par poser le faux plafond. Les outils dont vous aurez besoin pour cette opération sont une règle, un niveau, une scie égoïne, une ficelle, une visseuse électrique ou une sauteuse et d'une monte plaque.



La monte plaque -que vous louerez- vous sera d'une grande aide pendant la pose des plaques de plâtre. Les étapes de l'opération sont : tracer, percer, poser et fixer, et enduire. Commencez par tracer les repères du nouveau faux plafond à l'aide d'un crayon, tracez les repères de l'ossature en respectant les 12.5mm au dessus des repères. Aidez-vous de votre niveau pour vous assurer du bon alignement de vos tracés. Préparez un bâti en bois à poser tout au long des murs, et qui supportera le futur faux plafond. Les mesures à suivre pour fixer les rails et les suspentes sont les suivantes : rails espacés de 60cm, et suspentes de 120cm. On peut fixer les suspentes sur plusieurs types de support, on peut citer par exemple les poutres en bois, les plafonds plâtrés et ceux en béton ou en hourdis. Les suspentes sont souvent en acier, il en existe plusieurs modèles qui s'adaptent facilement à tous les types de supports, elles servent à fixer les rails qui supporteront les plaques de plâtre. Si l'ancien plafond est fait de plâtre il ne vous sera pas difficile de le percer au niveau des solives pour faire apparaître celles-ci, afin d'y fixer vos suspentes.


Vous pouvez toujours rallonger les solives grâce à des tiges filetées, si vous ne disposez pas de suspentes assez longues, et si vous avez l'intention d'abaisser un peu plus le plafond. Dans le cas des poutres en bois en guise de supports, n'oubliez pas de les fixer sur le bâti en bois que vous aurez préalablement préparé. Si l'ancien plafond est en béton, vous devriez le percer afin d'y insérer une cheville -support des tiges filetées- et y placer le support de rail à l'extrémité des tiges filetées, relier le tout à l'aide d'un écrou et d'un contre écrou.


faux plafond eclairage
Pour le plafond en hourdis, il faut le percer et insérer dans les creux du plafond un système de bascule pour fixer les tiges filetées. N'oubliez pas de placer 4 suspentes d'angles à 10cm des murs et ajouter des suspentes intermédiaires ensuite, il s'il le faut, pensez à ajouter des éclisses aux rails. Vous pouvez alors fixer les plaques de plâtre après avoir posé des isolants -thermiques ou phoniques- si vous le désirez. Posez alors vos plaques en partant des angles (si la pièce est en équerre) en vous basant sur la longueur des plaques, coupez ensuite les bouts manquants après avoir bien mesuré la surface à couvrir. Pour une pièce qui n'a pas d'équerre, la pose sera plus facile, il suffit tout simplement de se baser sur la longueur des plaques.


Et pour les installations électriques, n'oubliez pas de percer deux petits trous dans le faux plafond à l'aide d'une scie à métaux et d'y insérer des gaines. Refermez ensuite les trous et vissez les tasseaux, et de les enduire d'enduit pour cacher les traces de découpe. Passons enfin à la mise en place de votre éclairage. L'idéale serait d'utiliser des spots lumineux à encastrer. Il en existe de 3 sortes : les spots halogènes de 12V (à basse tension, accompagnés d'un transformateur qui convertit les tensions) et de 230V, et les spots à encastrer de 230V à connecter sur le réseau . Les spots sont aussi regroupés en 3 catégories : ceux à double isolation, les spots avec terre, et les spots halogènes. Vous trouverez tout le matériel nécessaire pour cela dans les magasins sous forme de kits complets. Vous aurez besoin, en supplément d'outillage, de câbles de rallonges, d'un crayon, d'une scie sauteuse, et d'une scie à cloche. Première précaution, coupez l'alimentation du courant. Toujours réserver un espace de 10 à 15 cm au dessus du spot car celui-ci chauffe facilement -afin d'éviter le court circuit- et espacer les spots de 30cm chacun. Enfin, respectez toujours les modes d'emploi mis à votre disposition. Commencez alors à scier le faux plafond en faisant des petits cercles suivant le gabarit des spots à encastrer. Posez ensuite les spots. Ceux à double isolation sont à connecter au point lumineux localisé sur la barrette de raccordement. Ceux avec terre sont à connecter au point de mise en terre (jaune/vert) de l'installation électrique existante. Pour les spots halogènes, n'oubliez pas d'installer le transformateur dans un endroit qui vous sera bien accessible. Vous fixerez ensuite les spots en suivant le mode d'emploi sur l'emballage, et placez les lampes en vous servant des 2 chevilles du bloc de contact, rappelez-vous de ne jamais toucher les lampes à main nue mais toujours avec un chiffon. Enfin, rétablissez le courant pour vérifier que tous vos spots fonctionnent correctement.

Le Lundi 22 Décembre 2008 à 10:31
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Le lambris : comment le choisir ?
  •  Cuiseur vapeur : pour savourer une cuisine saine
  •  Eminence : marque de sous vêtements masculins
  •  Finger skate : description et usage de ce mini skate
  •  Les remèdes naturels contre les brûlures d’estomac...

Articles suivants :
  •  Ecophane : pour que les cheveux poussent plus vite
  •  Appareil photo numérique reflex : comment choisir ?
  •  Laboratoires Darphin : instituts de beauté de renom
  •  Barbara : histoire de la marque de sous vêtements féminins...
  •  Comment faire pour s'inscrire à l’ANPE ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bricolage decoration maison Bricolage Décoration Maison
   bricolage Bricolage
   bricolage Bricolage
   eclairage Eclairage



Faire soi même son faux plafond et y ajouter un éclairage n’est pas une chose très difficile, il suffit de connaître la technique et d’avoir les bons outils en main. Premièrement, il vous faut les mat...