Comment fabriquer sa lessive ?


Partager




Avec les nouvelles trouvailles qui résultent des recherches effectuées par des chimistes, il est notoire de dire que les produits « bio » sont très prisés des consommateurs. Les acheteurs deviennent exigeants sur la qualité de l'article jusqu'à scruter aux moindres détails les étiquettes pour être informés des composants. Les produits de la droguerie, particulièrement les savons et dérivés sont également, au même titre que les produits alimentaires, explorés par la curiosité des clients.



Poudre à laver, détergent, savon classique sont des articles qui prennent une grande part dans le quotidien des gens, alors, il est parfaitement légitime de préférer des qualités meilleures sans toutefois excéder au budget alloué à cette dépense domestique. Ainsi, il existe quelques astuces pour pouvoir fabriquer sa lessive tout en gardant cet aspect méticuleux de la qualité et en économisant davantage, avec des recettes qui respectent la valeur « bio » et « écologique », ainsi qu'une propriété hypoallergénique avec un maximum d'efficacité. Cette pratique ne nécessite pas une maîtrise ni de grand matériel de saponification, elle est plutôt attribuée à des manipulations artisanales qui sont accessibles pour tous les ménages. La base de ces préparations est concentrée sur l'utilisation d'un savon pur, de type « Marseille » pour être ensuite additionné de divers éléments qui sont dans la plupart des cas naturels. Pour des lessives très classiques, il suffit seulement de râper un morceau de savon de Marseille dans les 125g à 150g, ou d'utiliser des restes de savon de même quantité ou des copeaux déjà disponibles dans des magasins spécialisés.


Alors, on doit les mélanger énergiquement dans 3 litres d'eau bouillante, un fouet est utile pour obtenir une émulsion homogène et pour mieux dissoudre le savon. Pour parfaire la préparation, ajouter quelques gouttes, de 5 à 10 gouttes selon la convenance de chacun, d'huiles essentielles dont le choix est très varié : lavande, citronnelle, fleurs d'oranger, thé et beaucoup d'autres encore. L'attribution de ces huiles n'est pas seulement liée à leur parfum, chaque essence, généralement végétale, représente des vertus qui lui sont propres pour la lessive.

fabriquer lessive
Des matières facultatives sont également à additionner à la préparation comme des cristaux de soude, du bicarbonate de sodium, du vinaigre blanc, de la percabonate, du blanchissant biologique. Après avoir obtenu un mélange, le laisser refroidir pour avoir une substance semi-liquide d'une texture gélifiée, en prendre une dose équivalente à un verre à moutarde qui sera directement versée dans la machine sur le linge. Le reste du produit peut être conservé dans un bidon hermétique qui devra être secoué avant chaque utilisation. Quelques plantes sont également préconisées pour fabriquer de la lessive, elles sont accessibles chez l'herboriste et ne présentent aucun danger ni pour la santé ni pour l'environnement.

La « saponaire », de son nom scientifique « Saponaria officinalis », dont les appellations usuelles sont « herbe à foulon » ou « herbe à savon », est d'une efficacité approuvée. Sa racine est la partie à utiliser, elle sera coupée en morceaux qui devront être séchés, ils seront versés dans l'eau bouillante de la lessive ou mis en décoction pendant cinq minutes. La dose sera de 100g de racine, préalablement lavée, pour 100 litres d'eau et retirée après. Cette préparation peut être conservée dans des bouteilles. La lessive à la saponaire est conseillée pour la laine et le linge de couleur.

La racine de « luzerne », plante vivace abondante, scientifiquement appelée « Medicago sativa » et dont le nom courant est « sainfoin », sera également coupée en morceaux pour être ensuite bouillie une demi-heure dans l'eau de la lessive et va servir pour laver le linge après. La « nielle de blé », dont les graines sont les principales intervenantes dans la lessive, est une plante assez facile à reconnaître. Ses graines recueillies pendant l'automne seront séchées et rassemblées dans un petit sac en tissu, elles seront ensuite bouillies dans de l'eau et la préparation ainsi obtenue servira pour la lessive. Les « marrons d'Inde », facilement trouvés dans les parcs et jardins, sont à décortiquer et broyer avant d'être versés dans de l'eau bouillante pendant une heure, pour 3 litres d'eau, il faut 1 kg de marrons.
fabriquer lessive


Soigneusement tamisée, la préparation sera mise en bouteille pour laver tissus et linges en laine de couleur assez foncée. Les « feuilles de lierre » sont aussi des matières premières aisément trouvables. Une centaine de feuilles additionnées de 2 litres d'eau bouillante et laissées sur le feu pendant une demi-heure donneront un mélange qui sera beaucoup plus parfait avec les feuilles écrasées et passées au tamis. Cette lessive est très recommandée pour la soie, le lainage délicat et même pour les autres matières.

Il est aussi possible d'utiliser trois plantes à la fois pour un meilleur résultat : lierre, marrons d'Inde et saponaire peuvent être mélangés. Mais pour fabriquer une lessive, quelques astuces sont aussi efficaces que les autres. Les cendres de bois par exemple, notamment les cendres de fougères, sont aussi actives que les autres ingrédients. Des cendres recueillies de la cheminée seront tamisées avant d'être conservées dans des bocaux ou des cartons bien fermés. À chaque lessive, il faut seulement mettre une petite quantité de cendres dans un petit sac à nouer ou à confectionner en ourlet pour ne pas les laisser ressortir et de le plonger dans de l'eau bouillie pendant quelques minutes sans éteindre le feu et le laisser infuser après pendant une heure. Les vêtements trempés dedans pendant quelques heures et rincés à l'eau chaude ressortiront avec un éclat impressionnant.

Ces quelques préparations de « lessive maison » ont déjà fait leurs preuves auprès de nos grands-mères et resteront des recettes de base pour garantir une lessive bio et moins chère.

Le Lundi 17 Novembre 2008 à 14:35
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par F
 
Articles précédents :
  •  Peugeot 807 : l'espace selon Peugeot
  •  Le BicPhone : c'est quoi ?
  •  Epilation sourcils : la technique du fil
  •  Centrale nucléaire du Tricastin
  •  Budget de l'Elysée : où en est la France ?

Articles suivants :
  •  Didier Sinclair : biographie d'un pilier de la musique éle...
  •  Repas pas chers : toutes les astuces
  •  French manucure : belle jusqu'au bout des ongles
  •  Kamel Ouali : qui est ce chorégraphe membre du jury de la ...
  •  Nettoyeur haute pression : d'où vient cet outil découvert ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   trucs et astuces Trucs et astuces



Avec les nouvelles trouvailles qui résultent des recherches effectuées par des chimistes, il est notoire de dire que les produits « bio » sont très prisés des consommateurs. Les acheteurs deviennent e...