Excision et excision clitoridienne : quelle est la différence ?


Partager




Dans un cadre général, l'excision est une opération chirurgicale qui vise à retirer une partie de tissu biologique. Cependant ce terme est utilisé de manière plus spécifique en référence à l'excision clitoridienne. Cette pratique traditionnelle est considérée à l'heure actuelle comme un véritable "acte de barbarie". L'excision clitoridienne est incontestablement, une une mutilation sexuelle visant à procéder à l'ablation du clitoris chez la femme. Souvent comparée à la circoncision, l'excision clitoridienne possède des effets irréversibles.



Selon les rapports de l'OMS (organisation mondiale de la santé), cette pratique concernerait plus de 150 millions de femmes dans le monde, ce qui est loin d'être négligeable. Contrairement à ce que l'on peut penser, cette pratique traditionnelle ne se limite pas uniquement à certains pays d'Afrique. En effet, l'excision clitoridienne se pratique également au Yémen, en Malaisie, en Inde ainsi que dans des communautés aux Etats-Unis ou encore en Europe. S'il est vrai qu'aucune religion, ne reconnaisse cet acte chirurgical, il n'en demeure pas moins que l'excision clitoridienne soit généralement liée à des questions d'ordre religieux. Il est important de savoir que l'ablation des organes génitaux de la femme, peut se pratiquer de différentes manières. Il peut y avoir uniquement ablation du clitoris, ablation partielle, excision ou encore l'infibulation. Cette dernière est d'ailleurs considérée comme la plus intolérable. En effet l'infibulation appelée également circoncision pharaonique consiste en l'ablation des grandes lèvres et l'attache des deux bords en recousant le tout. La liste des mutilations sexuelles féminines est malheureusement bien trop longue.


Parmi les plus pratiquées, on peut citer l'introcision qui consiste à élargir le vagin d'une jeune fille de manière à l'aide d'une lame en pierre ou encore d'une lame en bambou. L'excision clitoridienne est utilisée sous couvert de nombreuses raisons. Entre la préservation de la virginité, l'augmentation du plaisir masculin, les raisons culturelles ou encore les prétextes religieux, tout y passe. Il faut cependant savoir que les mutilations génitales de la femme peuvent être pratiquées à n'importe quel âge.


excision
Que ce soit à la puberté, avant le mariage ou encore après un accouchement, les formes sont nombreuses. L'excision clitoridienne possède un réel impact au niveau physique et psychologique. Dans les cas les plus extrêmes, celle-ci peut entraîner la mort de la personne concernée. Les femmes ayant subit une excision clitoridienne peuvent être victimes de nombreux troubles. Entre les abcès, les cicatrices ou encore la prédisposition au virus du sida, les conséquences peuvent être nombreuses. Dans le but de réparer les dommages de l'excision, il est possible d'avoir recours à une forme de chirurgie esthétique qu'est la chirurgie génitale. A l'heure actuelle, de nombreuses ONG (organisations non gouvernementales) ainsi que l'ONU et l'Unicef, mettent en place divers moyens pour lutter contre l'excision.



Le Jeudi 21 Février 2008 à 17:15
Article écrit par Gabrielle ()




fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Cancun : joyau du Mexique, destination de rêves
  •  Permis de construire : tout ce qu'il faut savoir ...
  •  Les Experts : série télé qui mêle suspense et investigation ...
  •  Charles Quint : dernier empereur germanique
  •  Droit de visite après le divorce : en quoi cela consiste-t-i...

Articles suivants :
  •  Christian Estrosi : secrétaire d'État chargé de l'Outre-me...
  •  Montmartre : un quartier de Paris connu à travers l'Europe...
  •  Crédit auto : un prêt bancaire pour financer l'achat une v...
  •  Daft Punk : groupe de musique electro français à la renomm...
  •  Bière : d'où vient-elle ?




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Toli a écrit [21/02/2008 - 17h52] 
Toli

L’ex-mannequin Katoucha d'ailleurs portée disparue depuis peu à sorti un livre dénonçant la pratique de l'excision dans les pays d'Afrique. Un ouvrage très touchant qui témoigne vraiment de l'atrocité de cette pratique.




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Sortylege a écrit [05/01/2010 - 07h59] 
Sortylege

Que cela soit l'excision pour des raisons morales ou intéressées, ou la castration des malheureux déviants impudiques qui n'ont pas demadés a etre des exclus,on retrouve la meme forme d'èsclavagisme violente et méprisante qui mutile par intéret ?





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   culture Culture



Véritable fléau, l’excision clitoridienne entraîne d’atroces souffrances pour les jeunes filles et es femmes qui la subissent. L’excision clitoridienne est un acte de torture qui peut parfois aboutir ...