Europe Ecologie : parti de la mouvance écologiste en France


Partager




Europe Écologie désigne le ralliement politique que les partis verts français ont organisé pour la défense d'une cause commune. Révélé au public en 2009, lors des périodes préparatoires des scrutins européens, ce consortium renouvellera sa plaidoirie lors des élections régionales de 2010. L'année 2007 marque le début de l'aventure pour Europe Écologie. C'est au cours de cette année que la structure s'organise autour de personnages tels que Noël Mamère et Daniel Cohn-Bendit.



Convaincues par la cause que plaide le rassemblement, d'autres personnalités en vue s'allient à ses objectifs. La Franco-norvégienne Eva Joly fait partie de celles-ci. Les ambitions d'Europe Écologie consistent en la mise en place d'une nouvelle vision de Europe, par une intégration du facteur environnement dans les décisions socio-économiques. Le leitmotiv de l'alliance est ainsi de rebondir sur les causes de la crise économique actuelle pour lancer un nouveau projet de société. Celui-ci est appelé à être plus attentif aux valeurs sociales et écologiques. La négligence de ces dernières expliquant, selon l'alliance, la période critique traversée actuellement par la population mondiale. Les différents aspects de cette motivation d'Europe Écologie ont été détaillés dans un document de six pages. Celui-ci a réussi l'aval d'une dizaine de milliers de personnes lors de sa présentation à l'aube des européennes de 2009. La vision de l'Europe proposée par ce consortium vert se décline en plusieurs points, qui envisagent l'intégration transversale de l'écologie dans tous les domaines de la vie publique.


Du secteur de l'emploi à celui des droits sociaux, Europe Écologie envisage son action comme une solution de rechange aux choix passés, qui ont débouché sur les difficultés traversées un peu partout en ce moment. Ainsi, dans ses engagements en faveur de l'emploi par exemple, Europe Écologie avance quelques pistes pour faire face à l'extension du chômage. Ceux-ci incluent une redistribution des heures ouvrées, pour que plus de personnes puissent travailler, tout en donnant à chacun plus de temps disponibles à investir pour sa personne.


Une promotion des emplois respectueux du cadre écologique figure encore dans ce volet de la démarche. Les droits humains sont également au centre des préoccupations de Europe Écologie. Pour les promouvoir au sein de la communauté européenne, l'alliance prône avant tout une lutte plus aboutie contre les différentes formes d'exclusion. Elle préconise en particulier une législation plus sensible à la cause des femmes et des millions de personnes souffrant d'une quelconque forme de handicap. La filière agricole vue par Europe Écologie se décline dans sa forme la plus proche de l'agriculture traditionnelle, où la qualité primait sur la quantité. L'alliance des écologistes entend relancer les meilleurs atouts de l'agriculture française pour faire de celle-ci un tremplin pour sauver ce qui peut encore l'être de l'environnement. Elle voit en outre dans cette filière un moyen d'encourager des modes alimentaires plus sains. La vision d'Europe Écologie intègre encore d'autres dimensions portant entre autres sur une utilisation plus rationnelle de l'énergie. Les listes proposées par cette alliance lors des scrutins européens de 2009 lui ont permis de remporter une dizaine de sièges à Bruxelles.
europe ecologie


Avec les 16,28% de votes qu'il a recueillis, ce consortium qui réunit deux pôles d'écologistes français s'est senti encouragé pour pousser plus loin les limites. Ainsi, les élections régionales de 2010 verront encore leurs candidats à la ligne de départ. Il est intéressant de noter que la cause de l'écologie convainc de plus en plus de suiveurs. Ceux-ci sont issus d'horizons divers. L'on compte des chercheurs, des diplomates ou des personnalités liées à diverses causes écologiques, tel Bruno Rebelle, un ancien dirigeant au sein de la branche française de Greenpeace. Le réseau d'Europe Écologie s'étend avec la constitution de groupes un peu partout en France. Avec sa politique de réforme, Europe Écologie entend donner des ailes à ses ambitions. Les leaders envisagent de poursuivre l'expansion du groupe. Ils se donnent les moyens d'assurer un rayonnement suffisant de ses visions et une déclinaison plus convaincante encore de ses politiques pour donner à l'alliance un poids suffisant. Objectif : se constituer comme la troisième mouvance politique de l'Hexagone. La prestation d'Europe Écologie aux prochaines régionales apportera la réponse quant à savoir si le regroupement détient en main les cartes nécessaires pour atteindre cette haute ambition.

Le Vendredi 26 Février 2010 à 11:22
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Yvo De Boer : secrétaire de la UNFCCC
  •  Dita Von Teese : biographie d'une icône glamour
  •  Droit de retrait : définition
  •  Magazine de la santé : France 5 aborde les pages santé...
  •  Hackintosh : c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Carte 12/25 ou Carte Regliss c'est quoi ?
  •  Souleymane Diawara : footballeur sénégalais
  •  Cheryl Cole : chanteuse interprète de ''Fight for this lov...
  •  Michael C Hall : biographie de l'acteur de Dexter
  •  Urban Dictionary : définitions des mots d'aujourd'hui...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   parti ecologiste Parti Ecologiste



Europe Écologie désigne le ralliement politique que les partis verts français ont organisé pour la défense d'une cause commune. Révélé au public en 2009, lors des périodes préparatoires des scrutins e...