Etienne Mougeotte : une figure incontournable de l’audiovisuel français


Partager




Etienne Mougeotte a vu le jour le 1er mars 1940, à La Rochefoucauld. Ce monstre sacré de l'audiovisuel français a, depuis le début, un cursus exceptionnellement riche. Après avoir intégré le prestigieux Lycée Henri IV pour y entamer des classes préparatoires en lettres, il a poursuivi ses études à l'Institut d'Etudes Politiques (IEP) de Paris, puis à l'Institut Français de Presse. A l'époque, il était déjà un membre important de l'UNEF où il a occupé le siège de vice-président pendant un an. Ces années de syndicalisme ont suscité chez lui une vocation pour le journalisme. En effet, depuis ce court passage à l'UNEF, il ne pensait plus à la carrière politique à laquelle il semblait être destiné à ses débuts et il préféra changer de direction. C'est ainsi qu'il a fini par opter pour le journalisme plutôt que pour la politique qui le rebutait au plus haut point à cause de la langue de bois qui y était pratiquée. C'est au sein de « Paris-Normandie » que sa carrière de journaliste a réellement commencé.


En 1967, il travaille pour France Inter en tant que simple reporter et durant la période de son service militaire, il sera muté à Beyrouth en tant que correspondant international de la chaîne. Il adopte alors le pseudonyme de Pierre Etienne. Ce passage à Beyrouth le marqua et lui aura surtout permis de devenir l'un des témoins de la Guerre des Six Jours. En 1968, il devient chef d'édition à Europe 1, mais dès 1969, il quitte cette fonction et intègre l'Office de Radiodiffusion Télévision Française ou ORTF en tant que reporter.


Le poste de rédacteur en chef adjoint lui est ensuite attribué au sein d'« Information Première ». En 1971, il change de vocation et devient producteur d'émissions. A ce titre, il conçoit l'émission culte de cette époque : « L'actualité en question ». Il rejoint par la suite la maison RTL, en 1972, en tant que journaliste pour réintégrer l'équipe d'Europe 1 de 1974 à 1981. D'abord rédacteur en chef chez Europe 1, il finit par occuper le poste de directeur chargé de l'information au sein de ladite chaîne. La fonction de rédacteur en chef pour le compte du « Journal du Dimanche » appartenant à Matra-Hachette lui est confiée en 1981. Durant cette période, il est également l'adjoint de Jean-Luc Lagardère et à partir de 1984, il devient le rédacteur en chef de « Télé 7 jours », poste qu'il occupera jusqu'en 1987. La privatisation de TF1 est une grande opportunité pour le journaliste et le point de départ d'une nouvelle carrière pour Etienne Mougeotte. C'est alors le moment qu'il choisit pour quitter le groupe Matra-Hachette pour intégrer « La Une ». Bouygues vient de se porter acquéreur de TF1 et la chaîne privatisée se portait terriblement mal.
etienne mougeotte


Comme à ses débuts dans les syndicats où il était le vice-président, il lui est attribué la vice-présidence de TF1 qui est alors sous la présidence de Patrick Le Lay. Il assure également la fonction de directeur d'antenne et de nombreux autres postes de direction au sein de TF1, comme la direction de la branche de production de films de TF1 ou la branche TF1 Digital. Etienne Mougeotte passera plus de vingt ans à TF1. L'année 1987 marque une étape importante dans sa carrière ainsi que dans sa vie privée. Un cancer de la gorge le frappa l'année même où il a commencé à travailler pour TF1. Dans son combat, il fut pris en charge par l'équipe dirigée par le Professeur Claude Maylin et Etienne Mougeotte se remit de ce cancer en juin 1988. En 1994, il lança alors la chaîne LCI et en devient le président. En 1995, Etienne Mougeotte devient également le président de GLEM, un groupe spécialisé dans la production et l'édition des émissions télévisées. Editeur de disques, en passant par les spectacles et autres activités de divertissement, le groupe connaît un vif succès. Ensuite, il participe à la mise en place d'une filière dédiée au journalisme au sein de l'école de sciences politiques à Paris durant l'année 2003-2004. En avril 2007, après plus de vingt ans de bons et loyaux services chez TF1, Etienne Mougeotte, le second de la chaîne a décidé de céder sa place au sein du groupe et de prendre une retraite méritée. Depuis son départ, c'est Nonce Paolini qui est le nouveau directeur de TF1. Mais, il est vite rattrapé par son succès et sa vocation de journaliste. Il intègre bientôt Le Figaro en tant que directeur des rédactions en novembre 2007. Âgé à plus de 67 ans et après une carrière exceptionnellement longue de plus de quarante ans, Etienne Mougeotte semble ne pas en avoir terminé totalement avec le journalisme, la télé et l'audiovisuel qu'il a déjà marqués depuis longtemps de ses empreintes.

Le Mardi 23 Décembre 2008 à 11:23
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  journaliste, metier journaliste, ecole de journalisme, journalistes, presse, journaux televises, journaliste reporter, comment devenir journaliste, journaliste sportif, emploi journaliste, devenir journaliste, journaliste web, journaliste independant,  co Journaliste : entre presse, radio, télévision, le
métier de journaliste c'est plus qu'une passion



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Les Morilles : un champignon très apprécié...
  •  Fibres alimentaires : dans quels aliments se trouvent-elles ...
  •  Florence Foresti : une humoriste et actrice française
  •  Haribo : célèbre marque de bonbons pour les grands et les pe...
  •  FFF ou Fédération Française de Football

Articles suivants :
  •  Rafale : avion de chasse de l'armée de l'air française...
  •  Le malus automobile : c'est quoi ?
  •  Cocoon : un jeune groupe de pop/rock français
  •  Foie gras : un incontournable du repas de noël, qui crée t...
  •  Gérard Darel : histoire de cette grande enseigne de prêt-à...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   journal Journal
   journal international Journal international
   journal national Journal national
   journal regional Journal régional
   journalistes Journalistes



Etienne Mougeotte a vu le jour le 1er mars 1940, à La Rochefoucauld. Ce monstre sacré de l’audiovisuel français a, depuis le début, un cursus exceptionnellement riche. Après avoir intégré le prestigie...