Les étapes de la construction de l’Europe


Partager




Cette idée d'une Europe unie date de l'Antiquité gréco-romaine et par la suite différents empires s'y sont développés en tentant d'être européens. Victor Hugo ne prônait-il pas en 1848 l'établissement d'une unification européenne où la paix et la fraternité règneraient en mettant à mal les identités nationales ? Cela n'empêcha pas la Première Guerre mondiale... A l'issue de celle-ci, les mentalités commencèrent à évoluer, Louise Weiss souhaitant la paix et l'entente entre les différents pays européens dès 1918.


Idem pour l'Autrichien Richard Coudenhove-Kalergi avec son mouvement Paneurope en 1922. La vraie première date importante fut cependant la création de la SDN, Société des Nations en 1919 dont le siège était à Genève en Suisse, malgré l'absence de l'Allemagne et à sa tribune, Aristide Briand prit la défense d'un protocole sur l'arbitrage, la sécurité et le désarmement en 1924. L'année suivante, le traité de Locarno signé le 16 octobre 1925 garantissait les frontières entre la France, l'Allemagne et la Belgique avec un pacte d'assistance mutuelle. Bien avant l'heure, Aristide Briand proposa en 1929 un projet d'Union européenne avec un marché commun mais ce projet, mal perçu par Churchill, fut vite enterré...


Avec la grande crise économique de 1929-1930, l'idéologie européenne s'estompa et puis ce fut la Seconde Guerre mondiale... Le rêve européen en prit un sacré coup bien que la Résistance insistait dès 1941 pour construire une future Europe unie, Léon Blum plébiscitant une fédération européenne avec une force militaire commune. En pleine guerre, Churchill proposa un mémorandum sur les Etats-Unis d'Europe en 1942. Il le reprendra en 1946, à la fin de la guerre et tout va se précipiter...


etapes construction europe
Les débuts réels de la construction européenne Winston Churchill présida le congrès de La Haye du 7 au 10 mai 1948 pour tenter de faire vivre les « Etats-Unis d'Europe ». Le mouvement d'opinion sera lancé avec l'Organisation européenne de coopération économique dont le siège était à Paris pour répartir l'aide américaine à la reconstruction. En 1961, elle s'appellera l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Le 4 avril 1949 naîtra l'OTAN et le mois suivant, le 5 mai 1949, ce sera la création du Conseil de l'Europe qui sera à l'origine de la Convention européenne des droits de l'Homme et de la Cour des Droits de l'Homme l'année suivante. Par la suite, pour éviter une nouvelle guerre entre la France et l'Allemagne, Robert Schuman va proposer le 9 mai 1950 la création d'une instance pour unifier les productions de charbon et d'acier.


Ce sera chose faite le 18 avril 1951 avec la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier qui regroupait l'Allemagne, l'Italie, la France, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg (une mise en commun des productions et une gestion supranationale). L'Europe semblait bien partie mais la France va rejeter en 1954 la création de la Communauté européenne de défense sous commandement commun (l'opinion française étant contre le réarmement allemand)...


Voilà pourquoi il n'y a toujours pas de réelle organisation de défense européenne, l'Europe dépendant de l'OTAN actuellement. Les différents pays européens vont ensuite axer leur projet vers la construction économique européenne et ce sera la création du marché commun en 1957 avec le traité de Rome. L'Europe économique des 9 Le traité de Rome ou plutôt les traités de Rome ont été signés le 25 mars 1957. L'un établit une Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom) pour arriver à une autosuffisance énergétique et l'autre la CEE (Communauté économique européenne). Parallèlement, les six membres européens eurent à c½ur de fonder une Europe sociale et créèrent le 11 janvier 1960, le Fonds social européen pour aider la formation et la reconversion des travailleurs.


Grande nouveauté aussi : la PAC qui fut lancée le 30 juillet 1962 (Politique agricole commune) à la demande de la France, principal pays agricole européen de l'époque. Ses trois principes étaient l'unicité des marchés, la préférence communautaire et la solidarité financière... La PAC est toujours telle en vigueur aujourd'hui ce qui n'est pas sans poser certains problèmes de quotas de production et de participation à son budget... En 1965, les six décidèrent de créer la CEE et la Commission Euratom.


etapes construction europe
Ce sera fait le 8 avril avec la CCE (Commission des Communautés européennes qui aura des pouvoirs étendus). Par ailleurs, la France obtint un changement dans la PAC en 1966 : chaque pays pouvant s'opposer à une décision prise à la majorité si ses intérêts nationaux étaient « gravement menacés ». Autre grande avancée de cette période : la suppression des droits de douane le 1er juillet 1968 entre les pays membres. Enfin, grand pas en avant aussi vers l'harmonisation des monnaies avec le serpent monétaire européen le 24 avril 1972, ancêtre de l'euro. L'Europe finit par accepter en son sein le Royaume-Uni, qui s'était toujours tenu éloigné pour privilégier sa relation amicale avec les Etats- Unis.


La France avait pourtant refusé par deux fois son adhésion mais finalement, l'Angleterre vint grossir les rangs des membres de l'Union le 1er janvier 1973 ainsi que l'Irlande et le Danemark... Le marché commun comptera désormais 9 membres... Les institutions s'étoffent À partir de 1973, date du premier choc pétrolier, les pays du marché commun vont se serrer les coudes pour surmonter des crises. C'est ainsi que le Conseil européen sera créé pour une réunion trois fois par an des dirigeants.


Par ailleurs, l'élection du Parlement européen au suffrage universel sera adoptée (première élection le 10 juin 1979). En outre, étant donné l'adhésion de la Grande-Bretagne, les accords de Lomé en février 1975 assurèrent le libre accès au marché européen des colonies anglaises du Commonwealth et mirent en place des aides financières. Ce sera ensuite l'adoption du système monétaire européen en remplacement du serpent monétaire. En janvier 1981, la Grèce rejoint l'Union en étant le 10me membre. Les accords de Schengen et l'Europe s'élargit Les accords de Schengen ont eu lieu le 14 juin 1985 en imposant la libre circulation des personnes. Le Portugal et l'Espagne rejoignirent l'Union le 1er janvier 1986. L'Acte unique européen renforça le pouvoir du Parlement, le programme d'échange pour étudiants Erasmus fut lancé en 1987.


L'Allemagne de l'Est finit par rejoindre l'Allemagne de l'Ouest après la chute du mur de Berlin en 1989. Traité de Maastricht et l'Euro Le Traité de Maastricht signé le 7 février 1992 tend à mettre en place une monnaie européenne pour contrer la puissance du dollar et de lancer un projet d'union politique. Depuis Maastricht, une citoyenneté européenne est établie ainsi qu'une politique étrangère et de sécurité commune. En 1995, l'Autriche, la Finlande et la Suède rejoignent l'Union européenne.


Entre-temps, l'Union soviétique s'était effondrée et les pays de l'Est frappèrent à la porte. Le traité d'Amsterdam le 2 octobre 1997 réaffirma une politique étrangère commune sans pour autant réformer en profondeur les institutions européennes. Quant au sommet de Saint-Malo en 1998, il encouragea une politique de défense commune et des structures politiques et militaires permanentes seront mises en place pour des missions spécifiques (aide humanitaire, gestion de crises, etc.), d'où l'intervention de l'Europe en RDC (République Démocratique du Congo en 2003). Nouveau traité à Nice le 26 février 2001 qui n'apportera rien de bien nouveau sauf un débat sur l'avenir de l'Union. Grande nouveauté : l'euro arriva en Europe le 1er janvier 2002. Depuis 2004 : l'Europe s'élargit et quid de la Constitution européenne ?


Le 1er mai 2004, dix nouveaux membres entrèrent dans l'Union européenne avec notamment des pays d'Europe de l'Est : Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie. Suivront la Roumanie et la Bulgarie en 2007.


Quant au traité constitutionnel, dont le texte ultra-compliqué fut rédigé en 2004, il connut bien des aléas avec le refus des Français et des Néerlandais en 2005 lors d'un référendum... Et que pouvait être une constitution européenne sans l'accord des Français ? C'était donc une véritable crise institutionnelle qui s'instaurait avec, en remplacement, le traité de Lisbonne en 2007, qui était exactement la même chose que le projet constitutionnel, mais qui était signé par les Etats, sans l'avis du peuple.Toute petite différence ; l'élection du Président du Conseil européen pour 2 ans ½ renouvelables ainsi qu'un élargissement des pouvoirs du Parlement européen. Cela dit, le traité de Lisbonne n'est pas encore signé par tous car l'Irlande manque à l'appel... Un nouveau référendum doit être organisé le 2 octobre 2009.
etapes construction europe


L'Europe compte aujourd'hui 27 états membres mais d'autres voudraient bien y entrer comme la Turquie qui fait débat. 16 pays ont adopté l'Euro. L'Union européenne a le premier PIB du monde avec en 2008, 18 394 milliards de dollars et 21 125 euros par habitant. Elle représente aussi la 3me population mondiale derrière la Chine et l'Inde.

Le Mercredi 26 Août 2009 à 11:14
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Tondeuse à gazon : thermique, électrique, comment choisir ?...
  •  Vitamine D : dans quels aliments la trouver ?
  •  Ircantec : institution de retraite complémentaire française...
  •  Générateur électrique : autonome, linéaire......
  •  Namaqualand : désert qui devient étendue de fleurs...

Articles suivants :
  •  Zlatan Ibrahimovic : footballeur au salaire impressionnant
  •  Expresso machine à café automatique : comment choisir ?...
  •  Axolotl : amphibien que l'on peut désormais avoir en aquar...
  •  Piscine bois hors sol : comment choisir ?
  •  Historique de la Palestine




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   europe Europe
   histoire Histoire



Le monde ne s’est pas fait en jour et l’Europe non plus. D’ailleurs, elle est toujours en construction puisque périodiquement de nouveaux pays s’y rallient… Cependant, l’idée d’une Europe forte n’est ...