Escroquerie : qu’est-ce que c’est ?


Partager




Escroquerie c'est quoi ?
Comment est-elle définie par le code pénal ?
Faux nom ou fausse qualité
Sanctions encourues en cas d’escroquerie avérée ?


L’escroquerie : un mot qui vous vient certainement à l’esprit



L’escroquerie : un mot qui vous vient certainement à l’esprit en cette période d’été !
On en a souvent entendu parler et ce mot revêt plusieurs définitions, même si elles se recoupent toutes.



Certains diront que c’est le fait de «soustraire une chose convoitée», d’autres, le fait de «provoquer la remise de la chose convoitée après avoir induit le propriétaire en erreur» ou, encore le fait de «tromper autrui pour qu’il remette le bien ayant fait l’objet d’une convoitise»…

Les définitions sont diverses



Les définitions sont diverses. Mais qu’est-ce que l’escroquerie ? Comment est-elle définie par le code pénal ? L’article 313 du code pénal en droit français définit l’escroquerie comme étant : «le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des valeurs, des fonds ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge».




Les procédés et méthodes employés sont divers



Les procédés et méthodes employés sont divers et peuvent être, dans un premier temps l’utilisation régulière d’un faux nom ou d’une fausse qualité : il peut s’agir de l’usage d’une fausse nationalité, d’une fausse profession, d’une fausse identité permettant d’obtenir le résultat escompté. Ensuite, dans un second temps, il peut s’agir de l’usage d’une qualité vraie : dans ce cas, l’escroc va abuser de sa qualité pour obtenir la chose ou le bien convoité. Ce sera l’exemple type de l’«abus de biens sociaux».


Troisièmement, l’escroquerie peut être le fait de l’utilisation des manœuvres frauduleuses : c’est cet élément supplémentaire qui va caractériser l’escroquerie sur le plan pénal. C’est le cas de l’utilisation par l’escroc de faux témoignages, de faux documents pour rendre une décision en sa faveur. Rappelons-le, tout comme le vol, l’escroquerie est un « délit intentionnel».

l’individu concerné ait pris conscience de son acte



Cela suppose que l’individu concerné ait pris conscience de son acte, en l’occurrence qu’il est en train de «duper» autrui. Cependant, quelles sont les L’escroquerie étant un délit, les sanctions encourues sont diverses : une peine de 5 ans d’emprisonnement et 400.000 euros d’amende ; en cas de circonstances aggravantes, la peine passe à 7 ans d’emprisonnement et 1.000.000 d’euros d’amendes. Peuvent s’ajouter des peines complémentaires telles que l’interdiction d’émettre des chèques pendant 5 ans , l’exclusion des marchés publiques ou, l’interdiction d’exercer l’activité professionnelle dans laquelle l’infraction a été commise.
escroquerie qu est ce que c est


Lorsqu’il s’agit des personnes morales déclarées pénalement responsables, la sanction retenue à leur encontre est égale à 5 fois celle infligée aux personnes physiques. Voilà en quelques lignes ce qu’est l’escroquerie en droit pénal français.

Le Mercredi 11 Décembre 2013 à 08:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  metiers du droit, juriste, avocat, Métiers du droit : des professionnels pour la
défense des biens et des personnes

  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Communication interne : qu’est-ce que c’est ?
  •  Logotype : définition, fonctions et évaluation.
  •  Automation : une méthode de production.
  •  Direction générale et actionnaires : comment se passent leur...
  •  E-commerce : un aspect de l’évolution du marketing.

Articles suivants :
  •  Pouvoir et Autorité dans l’entreprise : quelle est la diff...
  •  Communication professionnelle : définition et différentes ...
  •  Liberté contractuelle : qu’est-ce que c’est ?
  •  Cycles de l’entreprise : qu’est-ce que c’est ?
  •  Construire le budget de l’entreprise : la démarche à suivr...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   droit du commerce Droit du commerce
   droit des enfants Droit des enfants
   droit de la musique Droit de la musique
   droits de l homme Droits de l'Homme
   droit administratif Droit administratif



L’escroquerie : un mot qui vous vient certainement à l’esprit en cette période d’été ! On en a souvent entendu parler et ce mot revêt plusieurs définitions, même si elles se recoupent toutes. Certains...