Epanchement de synovie


Partager




L'épanchement de synovie est une infection qui touche les articulations, généralement le genou. La synovie est un liquide secrété par les cellules du tissu qui recouvre l'articulation. Son rôle est de lubrifier l'articulation et de nourrir le cartilage, tout en lubrifiant également ses surfaces libres. Il nourrit aussi les cellules afin de réduire l'usure des surfaces articulaires lors des frictions. Normalement, il est de couleur jaune citron, claire, translucide et de consistance visqueuse, un peu comme le blanc d'oeuf.



Le mouvement de l'articulation engendre le réchauffement du liquide synovial, provoquant la réduction de sa viscosité. Sans présence de dysfonctionnement, ce liquide est en faible quantité mais il survient parfois, lorsque le genou est atteint d'une maladie, que la synovie est produite trop abondamment, ce qui provoque un gonflement. S'il est devenu pathologique, sa couleur est plus ou moins blanche, il n'est plus aussi visqueux qu'il le devrait normalement et à cause de l'augmentation du nombre de ses cellules, il devient trouble. L'épanchement de synovie se caractérise par le gonflement ou l'augmentation de volume du genou. Dans ce cas, il s'agit d'épanchement liquidien. L'épanchement de synovie peut être dû à un accident, tel qu'une fracture ou une entorse, à la suite duquel le liquide peut devenir un mélange de synovie et de sang car en cas de rupture de ligament ou de fracture, les petits vaisseaux qui ont vascularisé le ligament et l'os saignent dans l'articulation. Ce phénomène s'appelle hémarthrose. Si le genou, n'ayant subi aucun accident, augmente de volume en fin de journée, il s'agit d'un épanchement de synovie.


Les maladies telles que la tuberculose et l'arthrite peuvent être les responsables du gonflement d'articulation. L'hydarthrose récidivante, une forme particulière de l'épanchement de synovie peut être le signe d'un grand rhumatisme inflammatoire. On peut également constater une hydarthrose intermittente, une forme d'épanchement de synovie très rare et de cause qu'on ne connaît pas encore, atteignant plus les jeunes filles.


L'articulation, plus particulièrement au niveau du genou, présente un gonflement qui apparaît et disparaît à intervalle régulier, et le plus souvent pendant la grossesse. La personne ne ressent pas de douleur et le volume du genou peut se réduire seulement en quelques jours. Cette maladie diminue et disparaît avec le temps. L'épanchement de synovie peut cependant engendrer de la douleur s'il s'est produit soudainement comme lors d'un accident. Il s'agit alors d'une inflammation aiguë pendant laquelle le genou n'a plus la possibilité de se plier normalement car le liquide ne peut pas être compressé. Il arrive aussi que lors d'une inflammation chronique, la maladie se fait progressivement et dure longtemps. Comme traitement, le mieux est d'immobiliser le genou et d'attendre qu'il se dégonfle tout seul en deux à trois semaines environ, si son augmentation de volume n'était pas due à une entorse ou une fracture. L'application de glace pourrait s'avérer efficace afin de limiter le gonflement. On peut utiliser de la glace ou de l'eau glacée dans un sac, sans oublier d'envelopper le tout d'un chiffon pour ne pas abîmer la peau.
epanchement synovie


Si l'épanchement de synovie est accompagné de douleur, on peut prendre de l'anti-inflammatoire pendant deux ou trois jours. Marcher, le genou verrouiller peut également aider celui-ci à se dégonfler plus rapidement. La ponction n'est pas trop conseillée car elle présente un risque infectieux important. Le mieux est de chercher d'abord les vraies causes de la maladie et les traiter avant d'adopter cette solution. Pour cela, on prélève un peu du liquide et on va le tester pour connaître, surtout, le nombre de cellule qui y est présente. Normalement, les cellules dans un liquide synovial doivent se situer entre 1.000 et 2.000 par millilitre. On en compte beaucoup plus dans le cas d'une pathologie. On y cherche aussi l'éventuelle présence de germe, d'acide urique fin et pointu, si on soupçonne une goutte, ainsi que de pyrophosphate de calcium épais à bout carré si on suspecte une chondrocalcinose. Par ailleurs, la ponction est recommandée si malgré les anti-inflammatoires et les glaçages, le genou reste douloureux sous tension. On peut aussi adopter la ponction en premier temps si on a choisi l'infiltration comme traitement. Ceci dit, la consultation d'un médecin est toujours primordiale notamment pour éviter à une infection aiguë de se transformer en infection chronique. La consultation doit se faire dès qu'une quelconque sensation gênante, telles que des rougeurs, enflement, sensation de chaleur ou de brûlure ainsi que de la douleur apparaît au niveau du genou.

Le Mardi 25 Novembre 2008 à 10:52
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Omar et Fred : un duo de choc qui fait exploser de rire le ...
  •  Eliot Spitzer surnommé « Monsieur Propre» et « le shérif de ...
  •  Geisha ; l'art exquis de la féminité typique de la culture j...
  •  L'implant intra-oculaire : une solution aux problèmes de vue...
  •  Projet du Grand Paris : un projet ambitieux

Articles suivants :
  •  Sauna facial : à quoi ça sert ?
  •  Graffiti : d'où viennent ces inscriptions qui ornent nos m...
  •  Migraine ophtalmique : c'est quoi ?
  •  La Nouvelle Lune en astrologie
  •  Les pousse-pousse : moyen de locomotion typique de Madagas...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 5 commentaires pour cet article :

 bha a écrit [16/09/2009 - 01h38] 
bha

Salut,
L'articulation de mon pied gauche claque de temps à autre et sans douleur quand je marche. Je voudrais savoir c'est quoi, avec mes remerciements.




 jujufil a écrit [08/03/2010 - 15h54] 
jujufil

Bonjour,
Je me suis fait opérer d'une déchirure du ménisque il y a 5 mois, j'ai repris le football il y a 1mois et il y a 4jours mon genou à gonflé du justement à un épanchement de synovie.
Je voulais savoir si il était possible que cela soit du à mon opération? ou si il s'agit d'une réaction possible suite à l'opération.
Merci d'avance




 robystroh10 a écrit [21/06/2010 - 14h36] 
robystroh10

;-( Moi ça fait des années (depuis ma petite enfance) que je des épanchements de synovie. Il faut dire que je suis née avec une malformation osseuse au niveau des deux genoux (que je n'ai jamais pliés!)
C'est galère! Et douloureux!




IBabstroh10


 robystroh10 a écrit [21/06/2010 - 14h36] 
robystroh10

;-( Moi ça fait des années (depuis ma petite enfance) que je des épanchements de synovie. Il faut dire que je suis née avec une malformation osseuse au niveau des deux genoux (que je n'ai jamais pliés!)
C'est galère! Et douloureux!




IBabstroh10


 robystroh10 a écrit [21/06/2010 - 14h38] 
robystroh10

;-( Moi ça fait des années (depuis ma petite enfance) que je des épanchements de synovie. Il faut dire que je suis née avec une malformation osseuse au niveau des deux genoux (que je n'ai jamais pliés!)
C'est galère! Et douloureux!




IBabstroh10



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   anatomie Anatomie



L’épanchement de synovie est une infection qui touche les articulations, généralement le genou. La synovie est un liquide secrété par les cellules du tissu qui recouvre l’articulation. Son rôle est de...