Comment créer une entreprise en Autriche ?


Partager




Comment créer une entreprise en Autriche ? L'Autriche fait partie de la Communauté Européenne et sa monnaie est l'Euro ce qui facilitera déjà votre implantation dans ce pays bordé par l'Allemagne, la Suisse, le Liechtenstein, l'Italie, la Slovénie, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque. À part l'Allemand, on y parle dans certaines régions, le Slovène, le Croate ou le Hongrois car l'Autriche est composée de neuf Länder très contrastés et il s'agit d'un pays qui n'est pas très centralisé.



Mieux vaut donc déjà essayer de maîtriser la langue avant de créer votre entreprise en Autriche. Les Autrichiens, par ailleurs, portent un grand intérêt à la qualité des produits ou des services offerts. Mais sachez que l'Autriche est un pays qui se porte bien économiquement et que son taux de chômage n'est que de 4,5 %. Pour votre étude de marché, des organismes tels Ubifrance et la Mission Economique de l'Autriche peuvent vous informer sur le marché et vous fournir de précieux conseils. Vous pourrez avoir des informations gratuites mais aussi profiter de conseils personnalisés payants afin d'être bien orienté et accompagné dans vos démarches d'installation. Selon que vous soyez seul ou avec des partenaires, il vous faudra choisir une structure juridique correspondant à votre statut de chef d'entreprise. Si vous êtes seul, il s'agit donc d'une entreprise individuelle et vous devrez être titulaire d'une licence professionnelle et vous serez seul responsable de votre entreprise, et si votre chiffre d'affaires est supérieur à 400 000 euros, vous devrez vous inscrire au registre du commerce. Par contre, si vous avez des associés, vous avez le choix entre plusieurs structures juridiques.


La « Gesellschaft mit beschränkter Haftung GmbH » est une société à responsabilité limitée qui comporte un ou plusieurs associés et en cas de faillite, vous n'êtes redevable que de vos apports. Dans ce cas, le capital minimum est de 35 000 euros, un conseil de surveillance est prévu pour les grosses sociétés et un associé ne peut céder ses parts que par notaire. Cette forme de société ressemble donc à la SARL française.


Si vous visez plus grand, l'autre structure d'entreprise sera la société anonyme (Aktiengeselleschaft AG) et cette fois, le capital minimum est de 70 000 euros et un conseil de surveillance est obligatoire et élu par une assemblée générale des actionnaires. Vous pouvez aussi opter pour la société en nom collectif, Offene Handelsgesellschaft (OHG) avec deux associés au minimum qui seront responsables solidairement et indéfiniment des dettes sociales. La société en commandite (Kommanditgesellschaft) est une société commerciale de personnes, créée avec un ou plusieurs associés. Enfin, vous pourrez choisir de vous installer en société à responsabilité et Cie (Gesellschaft mit beschränkter Haftung & Co Kommanditgesellschaft) soit une GesmbH. Dans ce cas, la responsabilité de l'associé se limite à son patrimoine et les commanditaires ne s'engagent que vis-à-vis de leurs apports en capital. D'autres formes existent sous la forme de bureau de représentation ou de succursale. Après avoir fait votre étude de marché et choisi votre structure d'entreprise, vous aurez quelques démarches à entreprendre. Vous devrez d'abord vous rapprocher de la Banque de France pour les transferts de fonds en cas de très grosses sommes expatriées.
entreprise en Autriche


En Autriche, n'importe quelle entreprise étrangère peut s'implanter sur le territoire et les investissements n'exigent pas d'autorisation préalable. Même le rapatriement des dividendes et intérêts en France est autorisé. Toute personne de l'Union Européenne peut s'établir et commercer. Il suffit tout simplement de s'inscrire et de prouver vos qualifications si vous êtes artisan par exemple. Vous devrez donc passer quelques examens concernant votre professionnalisme et vos qualités de gestionnaire puis vous inscrire au registre du commerce du tribunal du siège de la société avec la copie de la rédaction des statuts dressés par acte notarié. Vous devrez payer des frais d'enregistrement et de publication ainsi que des frais de création d'entreprise (de 4 000 à 10 000 euros). N'oubliez pas non plus que vous devrez vous inscrire aux services fiscaux autrichiens. Pour toutes vos démarches, rien de tel que de vous renseigner auprès d'organismes compétents comme ceux cités plus haut mais aussi auprès du CFCE (Centre Français du Commerce Extérieur) ou de la Chambre de Commerce et d'Industrie de votre lieu de résidence qui a souvent un service international. Sachez finalement qu'une convention fiscale franco-autrichienne a été signée en 1993 pour éviter les doubles impositions. De même, des aides financières peuvent vous être accordées dans le cadre des contrats de plan Etat-Région (CPER). N'hésitez pas à vous renseigner auprès d'Ubifrance et de l'association « Partenariat France » ainsi qu'auprès de la Coface qui gère un certain nombre de garanties pour le compte de l'Etat Français. En Autriche également, des aides existent mais le système est complexe et pour les connaître mieux vaut vous renseigner directement auprès de la Chambre économique fédérale qui pourra vous aiguiller vers différents organismes ou auprès de « Austria Wirtschaftsservice » qui soutient les créations d'entreprises en Autriche. Vous en saurez plus sur les aides allouées et sur les diverses exonérations d'impôts, de taxes et de cotisations grâce à la nouvelle loi « Neufög » qui encourage la création d'entreprises.

Le Jeudi 24 Avril 2008 à 14:50
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Comment creer son entreprise, démarches, créer son entreprise à l'étranger, maroc Comment créer son entreprise ?
  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Le Parisien : histoire d'un quotidien français
  •  Protestantisme : histoire d'une doctrine spirituelle née à l...
  •  Dialyse : définition et technique
  •  Tendinite : causes, symtômes, formes et traitements de la t...
  •  Île de Saint Martin : collectivité d'outre mer française au ...

Articles suivants :
  •  Machu Picchu : montagne sacrée du Pérou classée parmi les ...
  •  Gemmothérapie : en quoi consiste cette forme de médecine n...
  •  Abidjan : capitale économique de la Côte d'Ivoire...
  •  Gérard Darmon : acteur français mais aussi un passionné de...
  •  Michel Drucker : célèbre animateur d'émissions de variété...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   creation d entreprise Création d'entreprise
   domiciliation et bureaux d entreprises Domiciliation et bureaux d'entreprises
   franchise Franchise
   droit du commerce Droit du commerce



Vous avez envie de créer votre entreprise à Vienne, à Salzbourg ou encore au Tyrol ? Sachez déjà que la langue officielle de l’Autriche est l’Allemand et, qu’avant d’entreprendre, des organismes peuve...