Comment créer une entreprise au Maroc ?


Partager




Comment créer une entreprise au Maroc ? Que vous soyez investisseur, créateur ou repreneur d'entreprise, le Maroc attire pour sa main-d'oeuvre à moindre coût, pour le prix faible de l'immobilier et pour son marché en plein développement. Créer son entreprise au Maroc n'est pas si compliqué qu'il y paraît de prime abord. Comme tout projet de création d'entreprise, vous devez dans un premier temps, avant de vous lancer tête baissée, faire une étude de marché pour être sûr que votre projet sera viable.



Etude de la clientèle, concurrence, localisation, tout cela doit être soigneusement étudié. Des organismes peuvent vous y aider. L'Office de Développement Industriel à Paris vous conseillera dans votre action de promotion tout en appuyant vos démarches. Si vous êtes un artisan, consultez la Maison de l'Artisan à Paris et si vous désirez vous lancer dans une activité touristique, contactez donc l'Office National Marocain de Tourisme qui a aussi un bureau à Paris. Pour votre étude de marché, rien de tel que de vous adresser au Service Economique et Commercial de l'Ambassade du Maroc à Paris. Il faut informera sur l'évolution du marché concernant votre activité et sur les prévisions de son évolution. Il pourra également vous aider en vous indiquant les moyens de promotion nécessaires à une entreprise naissante. Quant à la Maison de l'Afrique à Paris, elle publie des dossiers par pays qui analysent la concurrence et les circuits de distribution. Elle est en rapport avec le gouvernement Marocain. Chargée de promouvoir les intérêts des investisseurs, elle a une très bonne connaissance du marché.


Sinon, vous pouvez toujours vous adresser aux chambres de commerce en France qui ont un département étranger pour approcher le marché marocain ou au MEDEF et à sa branche internationale. Une fois votre projet bien mis au point et votre étude de marché effectuée, au Maroc, vous devrez vous rapprocher de différents organismes pour connaître les différentes structures juridiques et la fiscalité du pays.


Vous pourrez ainsi consulter la Direction des Investissements Extérieurs à Rabat, la Chambre Française du Commerce et d'Industrie de Casablanca, ainsi que les Chambres Marocaines de Commerce et d'Industrie à Rabat qui couvrent la totalité du territoire marocain. Au Maroc, l'on trouve plusieurs structures juridiques différentes : les sociétés individuelles, la société en Nom collectif (SNC), la société anonyme (SA), la société en commandite simple (SCS), la société en commandite par action (SCA) et la Société à Responsabilité Limité (SARL). À vous de voir la structure qui convient le mieux pour votre activité et selon votre budget. Si vous avez déjà une société en France, vous pourrez au Maroc établir une succursale assez facilement et rapidement. Quant à la filiale, il faudra vous renseigner s'il existe une convention fiscale. Au Maroc, vous devrez ensuite obtenir un certificat donné en 24 h par le Registre Central du Commerce à Casablanca ou en 48 h par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la ville où vous souhaitez vous installer. Les éléments des statuts de votre société devront être établis par un notaire ou un établissement fiduciaire.
entreprise au maroc


Vous devrez ensuite les faire enregistrer et payer les timbres requis et des frais auprès du Ministère des Finances et des Investissements extérieurs. Il vous faudra ensuite déposer vos statuts 30 jours à compter de la constitution de la société moyennant quelques frais (250 dh) au secrétariat du greffe du Tribunal de 1er Instance selon votre lieu d'implantation. Si vous choisissez l'option Société Anonyme ou SARL, vous devrez déposer en banque des fonds de souscription et obtenir une attestation de blocage de ces fonds et la transmettre à un notaire. Toutes les sociétés, quels que soient les statuts, devront s'inscrire à la patente auprès de la Direction des Impôts. Ensuite, il vous faut une immatriculation au Registre du Commerce et vous inscrire à l'impôt sur les sociétés. Pensez surtout à vous inscrire à l'inspection du travail avant de commencer votre activité et à vous affilier à la Caisse de Sécurité Sociale, de faire un dépôt au greffe du tribunal et de déposer une annonce au Journal Officiel. Pour l'ensemble de ces formalités, il est conseillé d'avoir affaire à un notaire ou à une société fiduciaire si vous en sentez le besoin. Enfin vous pourrez consulter une charte d'investissements et apprécier toutes les mesures d'incitation à l'investissement au Maroc. Vous aurez sans doute droit à des réductions fiscales et à des réductions d'imposition sur les revenus et les bénéfices et si vous devez importer du matériel, les droits de douane seront réduits. Quant au taux de l'impôt sur les sociétés, il a été ramené à 35 %. Sachez aussi que le taux maximum de l'impôt sur le revenu ne peut excéder 41,5 %. De même, si vous vous installez au Maroc, l'impôt des patentes est exonéré durant cinq ans. Sachez en outre, que dans certains cas, l'état marocain peut prendre en charge certaines dépenses si votre investissement est très important. Il est aussi essentiel de savoir que des dispositions fiscales ont été mises en place entre la France et le Maroc pour éviter la double imposition. Enfin, sachez que le salaire de vos employés est basé sur le SMIG marocain et que la durée du travail ne peut excéder 48 heures par semaine. Pour en savoir plus sur les formalités d'une création d'entreprise au Maroc, rendez-vous sur le site du Ministère de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications du Maroc qui vous informera sur toutes les formalités d'une création d'entreprise au Maroc www.mcinet.gov.ma

Le Dimanche 27 Avril 2008 à 15:15
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Comment creer son entreprise, démarches, créer son entreprise à l'étranger, maroc Comment créer son entreprise ?
  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Marcel Pagnol : portrait d'un cinéaste, dramaturge et romanc...
  •  Philosophie : de l'Antiquité à la philosophie moderne...
  •  Bali : la plus importante destination touristique d'Indonési...
  •  Gérard Lanvin : acteur français à la longue filmographie...
  •  Halle Tony-Garnier : le rendez-vous des grands événements cu...

Articles suivants :
  •  Tikal : en pleine jungle du Guatemala, un site Maya à coup...
  •  Singapour : un état plus qu'étonnant au bord de la péninsu...
  •  Gulli : chaîne de télévision pour les enfants...
  •  Conseil Général : histoire et rôle
  •  Ed Gein : tueur en série surnommé « le boucher de Plainfie...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 lukasmeo a écrit [28/12/2010 - 13h57] 
lukasmeo

bonjour , je suis actuellement concepteur cuisines , je suis trés intéressé pour travailler à casablanca , ma femme étant marocaine , j ai déjà a pied a terre la bas , aujourd hui comment faire et effectivement a qui s adresser , merci d avance .




 Brako a écrit [25/07/2012 - 16h42] 
Brako

très bon article merci.




Balalaïka



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   creation d entreprise Création d'entreprise
   domiciliation et bureaux d entreprises Domiciliation et bureaux d'entreprises
   franchise Franchise
   economie Economie
   aide au developpement international Aide au développement international



Le Maroc attire chaque année de nouveaux investisseurs qui désirent y créer leur entreprise. Comment faire ? À qui s’adresser ? Quels sont la législation et le droit du travail ? Où s’implanter ? Quel...