Enrique Iglésias : biographie


Partager




Tel père, tel fils ! Enrique Iglesias est la réplique exacte de son père : charme indéniable, charisme certain et séducteur invétéré. Force est d'admettre que les messieurs Iglésias méritent leur titre d'italian lover légendaires. Né à Madrid le 8 mai 1975, Enrique Iglésias est le troisième enfant et dernier fils du très célèbre chanteur Julio Iglésias et du mannequin réputé, Isabel Preysler. La fratrie se compose également d'une soeur aînée et d'un frère.



Après le divorce de ses parents, quand son père décide de s'installer à Miami, le grand-père d'Enrique, le docteur Julio Iglèsias Puga, fut kidnappé et tué par le groupe terroriste ETA. Ce malheureux évènement incite alors Isabel à envoyer ses deux fils chez leur père par mesure de précaution. Le futur chanteur avait à l'époque 7 ans et commence en cachette à préparer sa carrière. A 21 ans, il s'adresse à plusieurs maisons de disque en utilisant le pseudonyme d'Enrique Martinez qui est le nom de son agent. Il finit par signer avec un petit label du nom de « Fonovisa » et part pour le Canada afin d'enregistrer son premier album. Ce dernier sort peu de temps après, entièrement fait en espagnol et intitulé Enrique Iglésias. Fruit d'un travail laborieux secrètement préparé depuis seize longues années, cet opus est vendu à plus de six millions d'exemplaires dans le monde entier. Le chanteur obtient à cet effet de nombreux Billoard Latin Award, la récompense des meilleurs artistes de la musique latine. Avec « Si tu te vas » et « por Amarte », il remporte le Grammy Award du Best Latin Pop Performance.


Trois autres albums ont suivi ce dernier et ont connu autant de succès que le premier, lui valant le prix de Radio Music Awards dans la catégorie du meilleur artiste de la musique contemporaine en 1998. Il a également effectué une tournée mondiale sponsorisée par McDonald's. En 1999, Enrique s'attaque au marché anglo-saxon en sortant de plein fouet la célèbre chanson " Bailamos " qui tombe à pic au moment où la musique latine fait des ravages et s'impose immédiatement sur la scène internationale. C'est le coup du lancement du beau chanteur dans le business de la chanson.


Grâce à cet opus, Enrique Iglésias devient la poule aux yeux d'or que se disputent les maisons de disque réputées. Les propositions et les offres se succèdent, mais finalement, c'est Interscope qui gagne le gros lot et après de nombreuses négociations, réussit à signer avec le chanteur. C'est à la suite de cela que sortit l'album « Enrique ». En 2000, il participe aux côtés de Will Smith au générique du film « Wild Wild West » et chante en duo avec la célèbre chanteuse Whitney Houston, la chanson « Could i have this kiss forever ». Un an après en 2001, lors de la préparation de son prochain album « Escape », il fait la connaissance de la joueuse de tennis russe Anna Kournikova et tombe immédiatement sous son charme. Les deux tourtereaux se marient quelques années plus tard, en 2004. Mais la carrière musicale continue et c'est la raison pour laquelle entre temps, le jeune Iglésias part au Royaume Uni pour la promotion de son album qui connaît un résultat impressionnant. Ce voyage fut son plus grand succès musical, en plus, cette même époque est marquée par le duo d'Enrique et de Lionel Richie interprétant la chanson « To love a woman ».
enrique iglesias


S'ensuivit une grande tournée mémorable qui s'est terminée en 2002, l'année où il sort l'album « Quizas ». La tournée est composée d'une cinquantaine de spectacles qui se sont tous tenus à guichets fermés, à travers 16 pays. D'autres albums de succès incontournable ont ensuite été sortis. Il y a eu « Seven » et tout récemment « Insomniac » qui lui ont valu autant d'awards, de grammies, de World music et d'American music. Quatre de ses chansons ont reçu chacune un ASCAP Award et un MTV India Award dans la catégorie du Best Male Pop Act International en 2005. En 2008, il entreprend un autre duo avec la chanteuse française Nadiya avec la chanson « Tired of beying sorry ». L'une de ses chansons qui s'intitule « Can you hear me », a d'ailleurs été choisie pour être l'hymne de l'Euro 2008. Côté études, il faut avouer que le jeune talent ne s'y est pas sérieusement attelé. Même s'il ne l'a pas crié sur tous les toits, Enrique a toujours rêvé de suivre les traces de son père, voire même d'aller plus loin. Ce qui explique le fait que malgré un diplôme de l'école préparatoire Gulliver en 1993 et des études de commerce à l'université de Miami, il s'est entièrement et uniquement consacré à sa future carrière.

Le Dimanche 25 Janvier 2009 à 10:30
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Google Maps : qu'est-ce que c'est ?
  •  Comment devenir Lieutenant de police ?
  •  Jean-Pierre Jouyet : politicien et haut fonctionnaire frança...
  •  Andrés Sardá : histoire de cette marque de lingerie...
  •  Dean Martin : crooner américain et légende du cinéma...

Articles suivants :
  •  Jean-Pierre Coffe : animateur de radio et de télévision et...
  •  Alexandra Cyril : icône au sang royal de Secret Story 2...
  •  Google Earth : c'est quoi ?
  •  Ameli : Assurance maladie en ligne
  •  Narguilé : histoire et fonctionnement de la chicha




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Enrique Iglesias : fiche détaillée  



Enrique Iglesias


(2 votes)
Nom : Iglesias

Prénom : Enrique

Age : 45 ans

Retrouvez Enrique Iglesias sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.fichePersonnalite.php


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique Musique
    Pop



Tel père, tel fils ! Enrique Iglesias est la réplique exacte de son père : charme indéniable, charisme certain et séducteur invétéré. Force est d’admettre que les messieurs Iglésias méritent leur titr...