Endométriose : symptômes et traitement


Partager




L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes, bien que ses origines soient encore très mal connues. Les manifestations sont multiples mais peuvent ne constituer que de simples signes de troubles gynécologiques, rendant la détection de la pathologie encore plus délicate. Les premières observations de l'endométriose sont avant tout physiologiques. L'endomètre est une muqueuse faisant partie intégrante de la cavité intra-utérine. La formation de cette membrane est très importante car elle constitue l'un des éléments de première importance dans la venue ou non des menstruations. Les cas d'endométriose provoquent une migration de l'endomètre vers d'autres zones de l'abdomen. Les cas très diversifiés d'endométriose peuvent présenter un endomètre localisé dans le vagin, les trompes, la vulve et même au niveau des organes non génitaux comme les intestins ou le côlon. Les douleurs caractéristiques sont dues à la survenue mensuelle des règles en dépit de cette malformation de l'endomètre. La région avoisinant la membrane se retrouvant gorgée de sang et irritée.


Au lieu d'être évacuées normalement, les menstruations emplissent les tissus aux alentours immédiats de l'endomètre et peuvent à long terme entraîner la formation de kystes. Les saignements sont contenus par ces tissus, devenant douloureux et gênant pour la patiente. Le rythme hormonal étant maintenu à la normale, il est fréquent de confondre ces douleurs d'endométriose aux douleurs propres aux menstruations. Certaines hypothèses quant aux causes de la formation de l'endométriose ont été avancées.


Parmi les plus probables, les scientifiques ont retenu le déplacement des cellules endométriales vers les zones étrangères à la cavité utérine. Le transport est effectué par différents moyens, dont les voies vasculaires, lymphatiques ou tubaires. Certains gynécologues affirment également que le déplacement de ces cellules pourrait provenir d'interventions chirurgicales mal dirigées comme les césariennes, les curetages ou une épisiotomie. La métaplastie est également l'une des causes probables avec la transformation du tissu péritonéal d'origine en membrane proche du tissu de l'endomètre. Cette modification des composants du tissu est fort probablement entraînée par un bouleversement hormonal ou un tout autre problème d'ordre physiologique. Toutes les femmes en âge de tomber enceintes peuvent être atteintes d'endométriose. Les symptômes les plus souvent rencontrés sont avant tout les douleurs et les dysménorrhées. Les saignements sont très abondants, en particulier vers le quatrième jour des menstruations. Une irrégularité au niveau du cycle normal des règles peut également être notée. De fréquentes douleurs ressenties durant les rapports sexuels sont communes à certaines patientes.
endometriose


La douleur peut ainsi être localisée dans diverses régions pelviennes et abdominales. Certaines femmes ressentent même ces manifestations au niveau des régions lombaires. La patiente est également sujette à de fréquentes crises de fatigue, de nausées, de constipations ou même de ballonnements en plus des douleurs des menstruations. Si l'endométriose n'est pas soignée à temps, l'on se retrouve avec la formation de kystes plus ou moins importants jusqu'au stade très avancé de la stérilité. Il est en effet dit que cette pathologie serait à l'origine de près de 40% des cas d'infertilité. Le diagnostic de l'endométriose passe par plusieurs stades, dont un premier examen par toucher vaginal. Le gynécologue prendra particulièrement garde à l'état du cul-de-sac de Douglas, zone principalement touchée par la malformation de l'endomètre. D'éventuels nodules peuvent être remarqués au toucher, dirigeant les recherches vers l'endométriose. Une échographie complétera cette inspection afin de localiser les éventuels kystes et autres malformations en région utérine, pelvienne ou abdominale. En plus de ces deux examens préliminaires, le gynécologue peut faire intervenir une IRM, une urographie ou une hystérosalpingographie. L'intérêt général de ces recherches complémentaires tient en une localisation effective des kystes, obstructions et autres lésions. Les traitements de l'endométriose sont chirurgicaux ou hormonaux. Les interventions chirurgicales sont les plus rapides car il s'agit de retirer les tissus encombrants et de soigner les lésions par traitement laser ou système d'électrocoagulation. Dans les cas les plus avancés d'endométriose, le chirurgien peut être amené à une ablation de l'utérus afin de protéger les tissus encore sains d'une propagation des infections. Les traitements hormonaux sont utilisés afin de créer une ménopause temporaire et stopper les saignements causés par les menstruations. L'absence des menstruations permettra aux tissus touchés par les lésions de se reconstituer progressivement. Les soins hormonaux sont généralement accompagnés d'antigonadotrophines, de contraceptifs oraux et d'inhibiteurs d'aromatase. Ces deux options sont efficaces et les taux de récidive de la maladie très faible si le suivi est régulier.

Le Mercredi 26 Mai 2010 à 11:32
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par E
 
Articles précédents :
  •  Planete Saturn : vidéo, son, multimédia...
  •  Aide au permis de conduire : pour les moins de 25 ans, chôme...
  •  Equipe nationale d'Algérie
  •  Sculpture sur pierre : les outils
  •  Eau de Javel : utilisation et origine

Articles suivants :
  •  Vieux Campeur : produits de loisirs en plein air et de spo...
  •  Comment poser un papier peint intissé
  •  Brooke Greenberg : qui est-ce ?
  •  Panini sandwich : recette
  •  Cuisine AZ : recettes de cuisine




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   maladie Maladie



L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes, bien que ses origines soient encore très mal connues. Les manifestations sont multiples mais peuvent ne constituer que de simpl...